homélie premières communions

17 enfants de la paroisse st Désiré ont fait ce dimanche 12 juin leur première communion. C’est aussi pendant cette célébration de Lilou a reçu le baptême.P1050097

Chers jeunes amis, aujourd’hui vous allez pour la première fois communier au Corps du Christ. Vous allez recevoir le plus grand et le plus simple des cadeaux. Le plus grand, car Dieu lui-même se donne à vous ; le plus simple car c’est sous la forme d’une hostie, c’est à dire d’un morceau de pain, qu’Il s’offre à vous.

Ce que nous célébrons aujourd’hui et que nous vivons chaque dimanche, c’est le Seigneur lui-même qui nous a dit de le faire. Vous écouterez bien les paroles que je vais prononcer et les gestes que je vais faire tout à l’heure. Nous allons vivre « comme en direct » le dernier repas du Seigneur. Comme prêtre, je vais prononcer les paroles que Jésus a dites lors de ce dernier repas, mais en réalité c’est Jésus qui va les dire à travers moi. C’est Jésus qui vous dit aujourd’hui : « ceci est mon corps livré pour vous », « ceci est mon sang versé pour vous » et « faites cela en mémoire de moi ».

Je voudrais revenir sur les deux mots de première communion.

Celui de communion demande que nous soyons plusieurs. Communier veut dire être en « union avec » une ou plusieurs autres personnes. Ainsi, communier au Corps du Christ, c’est être en union avec le Christ et avec tous ceux qui reçoivent le corps du Christ ici et partout dans le monde où la messe est célébrée. Aujourd’hui, vous serez en communion avec les centaines de millions de catholiques dans le monde qui vont recevoir lors de la messe, le Corps du Christ. Le Corps du Christ que nous recevons fait de nous tous une grande famille. Désormais c’est chaque dimanche que vous êtes invités à rejoindre cette famille, pour partager le pain de Dieu avec elle. Ainsi la communion est le signe que vous êtes bien de la famille des catholiques et heureux d’en faire partie.

Celui de première signifie que cette communion est la première d’une longue série qui ne s’arrêtera qu’avec votre rencontre au ciel avec Jésus. C’est à dire quand vous verrez face à face Celui qui, dimanche après dimanche, vous aura donné son Corps et son Sang pour grandir et vous fortifier dans la foi. Communier au corps du Christ c’est cheminer dans la foi avec Jésus.

En effet, si le Seigneur nous invite chaque dimanche à communier à son Corps, c’est qu’à chaque communion, petit à petit, nous devenons le Corps du Christ. En effet, quand vous manger un morceau de pain, vous ne vous transformez pas en baguette de pain, mais ce pain vous nourrit et vous aide à grandir, à produire de l’énergie pour travailler à l’école, vous amusez, etc. et vous manger du pain chaque jour pour grandir et pour combler votre faim !

Et on peut remarquer que si l’on prend un soin extrême de son corps, ayant toujours souci de le bien nourrir, on est bien plus négligent avec son âme. Bien souvent cette dernière souffre d’anorexie : on en prend peu soin, on ne la nourrit quasiment pas. Or si Jésus s’est fait nourriture c’est d’abord pour combler nos âmes. Car en communiant, chaque dimanche, au pain qui est le Corps du Christ, vous nourrissez votre âme et vous devenez de plus en plus semblables à Jésus Christ. Plus vous communierez à son Corps, plus il pourra vous nourrir de sa Vie et vous faire grandir. Il viendra vivre en vous, aimer les autres à travers vous. Par la communion fréquente, Jésus vous « christifie ».

De plus, si communier c’est recevoir Jésus en soi c’est aussi pour le donner à tous ceux, copains et copines, grands et petits qui ne le connaissent pas. Il faut donc venir écouter et se nourrir de Jésus régulièrement pour avoir le courage de parler de Lui aux autres hommes. Jésus nous donne sa vie pour faire de nous le bon pain de Dieu dans le monde. De même que les personnes aiment bien croquer une belle tranche de pain frais car cela leur procure joie et bonheur, de même soyez vous aussi, pour vos familles et vos amis de l’école qui ne connaissent pas Jésus, le bon pain de Dieu, croustillant de joie, d’amour et de paix. En étant nourris de Jésus, vous pouvez nourrir les autres de la vie de Jésus.

De même que vous mangez tous les jours pour faire vivre et grandir votre corps, afin de pouvoir travailler à l’école, faire du sport et jouer avec vos amis, de même venez chaque dimanche à la messe manger le corps du Christ pour faire vivre et grandir votre âme afin de pouvoir approfondir votre amitié avec Jésus, témoigner de son amour pour tous les hommes et faire connaître son nom à vos amis.

Ça fait bien des choses, tous cela, mais aujourd’hui, pour la première fois, il va se donner à vous par la communion. Alors quand vous aurez reçu le corps du Christ, asseyez-vous, fermez les yeux et faites silence. Alors seulement dites à Jésus « je t’aime » et écoutez dans votre cœur sa réponse : « moi aussi je t’aime, tu es mon frère, ma sœur bien-aimé » A vous tous belle rencontre avec le Seigneur Jésus et bonne route sur les chemins de la foi ! Amen