Avec L’AED Lons prie pour la liberté religieuse.

« LES 24 HEURES POUR LA LIBERTE RELIGIEUSE »

Ce jeudi 12 octobre, à 20 heures, en lien avec l’évènement des « 24 heures de la liberté religieuse » organisé à la Basilique de Montmartre à Paris par l’Aide à l’Eglise en Détresse (AED) se sont retrouvés à l’église des Cordeliers, une trentaine de paroissiens, pour un temps de prière et d’adoration.

 les préparatifs….. merci aux bénévoles !

Voici un aperçu de cette belle et profonde soirée :

Qu’est-ce que l’AED ? C’est une fondation internationale de droit pontifical.

 la présentation de L’AED par Laurence Bas…

En 1947 (il y a juste 70 ans) le Père Werenfried, religieux hollandais, fonde l’AED pour venir en aide aux populations réfugiées de l’Allemagne de l’Est puis aux chrétiens restés derrière le rideau de fer. Dès les années 50, le Père Werenfried est encouragé par les différents Papes et étend son action en Asie, en Amérique latine, en Afrique puis au Moyen-Orient.

L’AED soutient les chrétiens dans le monde, là où ils sont confrontés à des difficultés matérielles ou des persécutions. 200 millions de chrétiens ne peuvent pas vivre librement  leur foi, soit 1 chrétien sur 10 !

 Grâce à ses 22 pays donateurs, dont la France, l’AED intervient dans 150 pays pour soutenir l’Eglise. L’AED ne vit que de dons et finance plus de 6000 projets par an dans le monde.

Les aides de l’AED répondent uniquement aux demandes des évêques locaux, prêtres et religieux car l’AED a un contact direct avec eux.

Les trois missions de l’AED sont :

Informer sur la situation des chrétiens dans le monde et sur la liberté religieuse

Prier pour les chrétiens qui souffrent

Partager c’est-à-dire soutenir des projets en lien avec l’Eglise locale et également fournir des aides d’urgence aux réfugiés.

Pourquoi étions-nous là ce jeudi soir ?

Beaucoup de chrétiens sont opprimés et souffrent en raison de leur seule croyance religieuse : dès 19 h 15, la Basilique de Montmartre était illuminée en rouge, couleur du sang des martyrs, pour interpeller le grand public.

L’AED a pour mission de défendre la liberté religieuse dans le monde, quelle que soit la religion concernée. 75 % des atteintes à la liberté religieuse concernent les chrétiens.

Religion non violente, il est assez commode de s’en prendre aux chrétiens qui servent souvent de bouc-émissaires.

Agissant dans 150 pays touchés par la persécution religieuse ou le dénuement, l’AED est un observateur privilégié des enjeux géopolitiques locaux et publie tous les deux ans, un rapport sur la liberté religieuse dans le monde couvrant tous les groupes religieux.

Le rapport de 2016 dénonce une dégradation générale de la situation : sur les 196 pays étudiés, 38 ont subi d’importantes violations relevant soit de la persécution, soit de la discrimination.

  • 14 pays dont l’Inde, le Kenya, l’Indonésie ont vu leur situation s’aggraver nettement.
  • 21 pays ne montrent aucun signe de changement évident, pour certains leur situation était déjà si mauvaise qu’elle pouvait difficilement empirer : Afghanistan, Irak, nord du Nigéria, Corée du nord, Arabie saoudite, Somalie et Syrie.
  • 3 pays ont vu leur situation s’améliorer : le Royaume du Bhoutan, l’Egypte et le Qatar.

Au sein de régime autoritaire comme la Chine, on constate une nouvelle vague de répression contre les groupes religieux refusant de suivre la ligne officielle. Ainsi les croix de + de 2000 églises ont été démolies. Toujours en Chine, savez-vous qu’en moyenne 15 000 chinois se convertissent au christianisme chaque jour !  On comprend mieux – sans l’excuser – l’inquiétude du parti communiste chinois.

Depuis juin 2014 des attaques islamistes violentes sont perpétrées dans 1 pays sur 5 à travers le monde : on parle d’un hyperextrémisme islamiste.

Pour conclure voici un propos de Marc Fromager le directeur national de l’AED : « Si nous voulons la paix, défendons la liberté religieuse. Ce n’est pas un simple concept mais un enjeu vital. Prions pour la PAIX car nous n’aurons pas de paix sans liberté religieuse.

————————————

Ensuite chants et lectures bibliques nous ont permis de méditer sur la souffrance de tous ces persécutés et discriminés.

   procession des lumignons rouges, déposés sur l’autel en vue de l’Adoration

Le témoignage bouleversant des parents de Simona – future maman italienne – tuée lors du tragique attentat islamiste du 2 juillet 2016 à Dhaka au Bangladesh nous fît mieux ressentir la grandeur de la foi.

Puis, dans une ambiance très recueillie, le père Brelot expose le Saint Sacrement. De nombreux lumignons rouges entourent l’ostensoir en formant une croix, la pierre de l’autel quant à elle, est illuminée de rouge, la couleur des martyrs de la foi.

Ce temps d’Adoration est ponctué de phrases chocs de chrétiens persécutés. Nous prenons vraiment conscience de leur souffrance, par la prière nous nous sentons en communion avec eux .

Le Salve Regina chanté devant la Vierge Marie met fin à ce temps de prière.

Laurence Bas, responsable diocésaine de l’AED

   » Vos prières, votre encouragement et votre soutien nous aide à supporter ce calvaire. » Mgr Sako patriarche chaldéen d’Irak

« J’ai dit au pape : Nous avons besoin de votre prière« .  Père Ziad Hilal, Jésuite syrien de Homs. Il a demandé au Saint Père de faire prier pour la paix au Moyen-Orient.

 prière des martyrs

Seigneur sur les cinq continents, en haine de la foi,

Tant de de chrétiens sont menacés, persécutés.

Signes de contradiction, animés du seul désir d’aimer,

ils meurent pour toi qui es l’Amour.

Nous te prions pour eux, accueille-les auprès de Toi.

Nous te confions aussi leurs persécuteurs, aveuglés par la haine et la violence.

Que le sacrifice et le pardon de leurs victimes les mènent sur un chemin de conversion.

Vierge Marie, toi qui la première éprouvas dans ta chair le glaive,

invoque pour nous l’Esprit de force, qu’il éloigne de nous la peur, la honte, la lâcheté,

qu’il renouvelle notre foi et nous donne le désir de témoigner, en toutes circonstances,

que le Christ est Seigneur. Amen

 

N’hésitez pas à découvrir le site :  http://www.aed-france.org