homélie de l’Epiphanie

Lecture du livre du prophète Isaïe

Debout, Jérusalem, resplendis ! Elle est venue, ta lumière, et la gloire du Seigneur s’est levée sur toi. Voici que les ténèbres couvrent la terre, et la nuée obscure couvre les peuples. Mais sur toi se lève le Seigneur, sur toi sa gloire apparaît. Les nations marcheront vers ta lumière, et les rois, vers la clarté de ton aurore. Lève les yeux alentour, et regarde : tous, ils se rassemblent, ils viennent vers toi ; tes fils reviennent de loin, et tes filles sont portées sur la hanche. Alors tu verras, tu seras radieuse, ton cœur frémira et se dilatera. Les trésors d’au-delà des mers afflueront vers toi, vers toi viendront les richesses des nations. En grand nombre, des chameaux t’envahiront, de jeunes chameaux de Madiane et d’Épha. Tous les gens de Saba viendront, apportant l’or et l’encens ; ils annonceront les exploits du Seigneur. 

Debout, Jérusalem, resplendis ! Elle est venue, ta lumière, et la gloire du Seigneur s’est levée sur toi. Voilà ce que le Seigneur nous dit en ce début d’année par la bouche du prophète Isaïe ! L’Eglise doit sortir du coma dans lequel le laïcisme virulent des puissants de ce monde nous a plongés. Alors que partout dans le monde des millions de chrétiens sont persécutés ou tués à cause de leur foi, alors qu’on humilie partout la dignité de l’homme et de la femme créés à l’image et à la ressemblance de Dieu, par la diffusion scandaleuse de la pornographie et par la marchandisation du corps et humain et de l’enfant à naître ; alors que dans notre pays aux racines chrétiennes profondes ils essaient d’effacer petit à petit tout les signes de notre foi ; L’Heure vient : il faut nous réveiller pour affronter et non subir l’année qui commence. Décidons aujourd’hui que la morosité, la culture de mort, l’isolement, la privatisation imposée de notre foi n’auront pas de prise sur nous, car la gloire de Dieu brille sur nous ! Cette glorieuse lumière ne pourra pas être cachée, car le Seigneur fait de nous des lampadaires pour éclairer les chemins des peuples vers Lui. Par la voix du prophète Isaïe le Seigneur Dieu rappelle à son Eglise que les nations marcheront vers sa lumière, et les rois, vers la clarté de son aurore.

L’immense cortège des millions de chrétiens doit en cette année resplendir de la gloire de Dieu. Que l’or de leurs actes de charités, la myrrhe de leurs témoignages de foi et l’encens de leurs prières tracent partout dans le monde un chemin de lumière qui guidera tous les peuples de la terre vers le Christ, notre grand roi, car nous rappelle le psaume : tous les rois se prosterneront devant lui, tous les pays le serviront.

Oui, cette année nous devons tous nous mettre en marche vers le Seigneur pour entrainer à notre suite tous les autres hommes et femmes de notre temps. St Paul en l’écrivant aux Ephésiens nous le dit aujourd’hui : toutes les nations sont associées au même héritage,  au même corps,  au partage de la même promesse,  dans le Christ Jésus,  par l’annonce de l’Évangile. Ainsi si le Seigneur nous illumine de sa gloire c’est pour que nous allions rejoindre et délivrer le pauvre qui appelle ; c’est pour qu’au nom du Seigneur, nous fassions justice au malheureux sans recours ; c’est pour que nous ayons souci du faible et du pauvre, car c’est à travers nos vies données, nos élans de charité et de générosité que le Seigneur Jésus sauve la vie du pauvre.

A nous donc, frères et sœurs de nous faire mages, de prendre la route en suivant l’étoile. Si nous n’allons pas au Christ pour laisser sa lumière resplendir sur nous, comment pourrons nous y conduire tous ceux et celles qui ne le connaissent pas ou qui n’ont de lui qu’une image tronquée ?

En venant à l’église aujourd’hui, vous avez fait une partie du chemin ! Plus besoin d’aller à Bethléem, pour que la lumière de Dieu brille sur vous. Dans l’Eucharistie qui est désormais célébrée dans toutes les églises du monde et que vous allez recevoir en communion, vous avez toute la gloire de Dieu qui se donne à vous. Par la communion au Corps du Christ vous deviendrez lumineux. Dieu vous allume pour que vous traciez dans notre doyenné de Lons un chemin de lumière qui permettra à tous jeunes et adultes de nos villes et villages de découvrir l’amour dont Il les aime.

Alors les jeunes, soyez rayonnant du Christ dans vos familles, dans vos clubs de sport et surtout dans vos lieux d’études. Osez faire de Jésus votre ami et invitez les enfants qui le ne connaissent pas à devenir aussi ses amis. Dieu vous donnera toujours du courage et de la joie si vous lui faites confiance. Il vous aidera à grandir en sagesse si vous acceptez, comme les mages, de lui offrir tous vos trésors !

Vous les parents, ayez de la joie à venir à la messe, comme les mages en avaient en approchant de la crèche. La lumière qui donne sens à la vie veut vous combler de sa clarté. Vous trouverez en Jésus un ami fidèle, un guide sûr, un coach performant pour vous aider à construire une vie juste et droite, heureuse et épanouie. Vous aussi soyez assez simple pour lui ouvrir vos trésors : un peu de temps à donner à la prière, un peu d’attention à distribuer aux affligés, un petit sacrifice financier pour venir en aide aux pauvres. Tout cela vous ouvre à la vie avec Dieu et vous fera grandir spirituellement.

Vous les grands-parents, oncles et tantes, vous avez tenu allumée la torche de la foi et le feu de l’amour de Dieu dans vos familles et dans vos cœurs. Vous avez beaucoup à offrir à l’Eglise et à vos enfants et petits enfants, neveux et nièces : l’or de votre expérience de l’humain, l’encens de vos chapelets égrenés avec foi et la myrrhe de votre âge grandissant qui, vous rendant plus vulnérables et fragiles, vous permet de devenir une belle offrande pour le Seigneur et le salut du monde.

Dieu par la communion va allumer chacun de nous pour faire de nous son trésor à offrir à ce monde, à notre monde. Alors pour l’année qui vient, que chacune de vos vies devienne épiphanie du Seigneur, sa révélation à tous les Jurassiens. Amen