homélie du 29° dimanche

Évangile de J-Christ selon saint Marc

En ce temps-là, Jacques et Jean, les fils de Zébédée, s’approchent de Jésus et lui disent : « Maître, ce que nous allons te demander, nous voudrions que tu le fasses pour nous. »  Il leur dit : « Que voulez-vous que je fasse pour vous ? » Ils lui répondirent : « Donne-nous de siéger, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ta gloire. » Jésus leur dit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire, être baptisés du baptême dans lequel je vais être plongé ? » Ils lui dirent : « Nous le pouvons. » Jésus leur dit : « La coupe que je vais boire, vous la boirez ; et vous serez baptisés du baptême dans lequel je vais être plongé. Quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; il y a ceux pour qui cela est préparé. » Les dix autres, qui avaient entendu, se mirent à s’indigner contre Jacques et Jean. Jésus les appela et leur dit :  « Vous le savez : ceux que l’on regarde comme chefs des nations les commandent en maîtres ; les grands leur font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi. Celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur. Celui qui veut être parmi vous le premier sera l’esclave de tous : car le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. 

Il y a des jours où je me dis que ce n’est pas facile d’être vraiment chrétien et aujourd’hui est un jour comme ça ! Les textes de la liturgie s’ils étaient lus en dehors de nos assemblées chrétiennes apporteraient des quantités d’eau au moulin de nos détracteurs (et en période de sécheresse l’eau ça coûte !)A tous ceux qui nous méprisent et nous moquent nous donnons aujourd’hui de bons arguments : dolorisme dans la première lecture, et dans l’évangile : l’éloge de l’épreuve et de la faiblesse jusqu’à prôner le statut d’esclave pour tous les disciples.

Et à tout cela frères et sœurs, d’un cœur unanime vous avez répondu : « nous rendons grâce à Dieu » et « Louange à toi Seigneur Jésus ». Rendre grâce pour cette invitation du Christ à donner sa vie ? Louer Dieu pour son appel à nous faire esclave de tous ? Allons ! Soyons honnêtes, il est loin d’être total notre « oui » au Seigneur pour l’aider à sauver ce monde en portant la croix avec lui. « Pratiquer c’est déjà pas mal, mais vivre la radicalité de l’évangile, là monsieur le curé, vous ne mesurez pas bien ce que cela exige. »

En effet, quand je vois la course aux honneurs, le besoin de reconnaissance, la nécessité de ne faire que des choses socialement gratifiantes et qui flattent l’égo, je me demande ce qu’il reste du commandement du Christ d’être serviteur de tous.

Certes ces textes sont âpres, difficiles à lire et à entendre même à vivre, mais ils expriment ce qu’est la condition du disciple  du Christ, disciple qui n’est pas au dessus de son Maître.

Ainsi je repère dans l’évangile 4 conversions que le Seigneur nous invite à vivre si nous voulons être son disciple, dont 4 points dans mon homélie.

1/ passer de la loi humaine à la loi du Christ

Dans la loi des hommes, les chefs des nations commandent en maître et font sentir leur pouvoir, dans la loi du Christ celui qui désire être grand sera le serviteur, le premier sera l’esclave de tous. Il faut passer du commandement au service ; du pouvoir à l’esclavage. Or sans le Christ comme modèle, c’est impossible, cela n’est pas jouable. Car ce qui est en jeu, c’est le renversement de l’ordre du monde, c’est rappeler à celui qui a beaucoup reçu qu’il devra beaucoup donner… pourtant nous sommes toujours à nous plaindre de ce qui nous manque et peu rapide à offrir les talents dont nous disposons. D’où la seconde conversion.

2/ passer du statut « moi le premier » à celui de « les autres d’abord ».

En effet, Jésus le dit de lui-même, il n’est pas venu pour être servi mais pour servir. Lui le Grand Dieu, le Tout Puissant, il se fait serviteur de chacun de nous jusqu’à la croix. Il nous donne tout : la vie, le pardon, l’amour, l’être, etc. Et nous, nous restons impassibles, souvent simples consommateurs dans et de l’Eglise.

Interrogeons-nous, que puis-je faire aujourd’hui pour Dieu ? Pour mes frères et sœurs ? Vous ne savez pas ? Venez me voir, je vous ferai la liste…. Le renouvellement des EAP approche, alors pensez y !

Mais à celui qui se met au service Jésus demande encore 2 autres conversions :

3/ passer de la gloriole à la Gloire.

C’est l’expérience de Jacques et de Jean qui se disent qu’ils pourraient tirer gloire de servir le Seigneur Jésus. Et quant à faire autant siéger à droite et à gauche de Lui dans sa gloire. Notez au passage que tous les autres qui jouent les gens outrés désiraient certainement la même chose ! Mais ce qu’ils n’ont pas encore saisi, c’est qu’en Dieu tout est inversé (cf 1° conversion) : ainsi la gloire de Dieu rayonne à la croix, mais les places à côté de Jésus sont déjà réservées pour les 2 larrons !

Cependant, Jésus invite Jacques et Jean à désirer partager sa gloire en leur annonçant qu’ils boiront eux-aussi à la coupe  du martyr et qu’ils recevront le même baptême que le Seigneur, immergés comme lui dans la mort et la résurrection, pour le salut du monde. Ainsi, eux aussi, le moment venu donneront leur vie en offrande au Père pour sauver quelques âmes.

Et moi ? Est-ce que je vis ma vie chrétienne pour la gloriole ? Est-ce que je m’investis dans l’église pour exercer un pouvoir, pour flatter mon amour propre, pour exister aux yeux des autres ? Ou alors je le vis simplement comme un moyen pour permettre à des nombreuses personnes d’avancer avec assurance vers le trône de la grâce, comme le dit l’épitre aux Hébreux ? Notre gloire c’est de nous unir au Christ pour le salut du monde, c’est de tourner vers Lui de nombreux cœurs aujourd’hui égarés. … et cela exige une dernière conversion.

4/ passer de la récompense à la gratuité.

Jacques et Jean estiment qu’ils méritent les places d’honneur à côté de Jésus, ils voient cela comme  une récompense méritée suite à leur travail missionnaire. Ils donnent l’impression d’acheter leur paradis. Ils manquent d’humilité, oubliant qu’est c’est l’Esprit Saint qui travaille en eux et qu’ils ont donc à être seulement fontaine pour que d’autres viennent au Christ. La fontaine donne gratuitement de son eau à tous ceux qui ont soif, sans attendre de retour, de merci.

Et moi ce matin ? Ai-je parfois l’idée d’acheter mon paradis ? Suis-je capable de comprendre que Jésus m’a déjà donné le salut et qu’agir en chrétien, gratuitement, c’est exprimer qu’on est déjà sauvé, c’est désirer que les autres le soient aussi ?

Ainsi, mes amis, ce matin décidons de nous convertir, devenons serviteurs avec le Christ de tous les hommes, gratuitement, pour la gloire de Dieu, sans attendre d’autre retour que les bras ouverts du Père qui nous dira « viens serviteur bon et fidèle, entre dans la joie de ton Maître. » Amen

ANNONCES du 21 au 28 octobre 2018

Paroisse Saint Désiré : ANNONCES du 21 au 28 octobre 2018

**************

 Aujourd’hui, Journée Missionnaire Mondiale

Quête pour les œuvres pontificales missionnaires.

**************

Lundi 22 octobre

  • Messe chez les Sœurs de l’Alliance à 12h,
  • Préparation de la liturgie du 28 octobre et de la Toussaint (Perrigny) à la cure à 20h.

Mardi 23 octobre

  • Pas de messe à Conliège,
  • Rencontre du Service Évangélique des Malades (SEM)) à la cure à 14h,
  • Mardi et jeudi   : catéchèse proposée par le chemin néo-catéchuménal pour les jeunes et les adultes, à 20h, rue des Tanneurs –  service de baby-sitting gratuit.

Mercredi  24 octobre

  • Rencontre de l’équipe AED (Aide à l’Eglise en Détresse) pour préparer la prière du vendredi 26, à la cure à 15h30.

Jeudi  25 octobre

  • Prière façon Taizé à la crypte de St Désiré à 20h30.

Vendredi 26 octobre

  • Pas de messe à St Luc,
  • Messe au Parc des salines, à 15h.

Samedi 27  octobre

  • Baptêmes  aux Cordeliers de :
    • Keydan et Kaylan DORIVAL,
    • Shaynice JEAN-JOACHIM-EURASIE,
    • Djanaël HANESSE.
  • Messe à la Maison d’Arrêt.

Messes : 

  • 9h : Perrigny
  • 10h30 Cordeliers, Montain, Macornay, Voiteur et Mirebel

*****************

A la sortie, des bougies à déposer sur la tombe de nos défunts, seront en vente au profit du Service des Vocations au prix de 5 €

 *****************

Actuellement,

 Quatre jeunes hommes : Paterne, Ligori, Jegani, Christopher  sont au séminaire ou en attente d’ordination,

Deux jeunes filles  sont en passe de rentrer chez les Clarisses

et Sœur Maria Clara a fait cet été ses vœux temporaires au Carmel de St Maur….

*****************

Je vous remercie par avance du bon accueil que vous ferez à nos vendeurs à l’issue de la célébration et surtout de vos prières pour que

Dieu donne à notre Eglise de St Claude

toutes les vocations dont elle a besoin pour l’annonce de la Bonne Nouvelle.

*****************

Fête de « TOUS SAINT »

Jeudi 1er novembre

Eglise des Cordeliers

Rendez-vous, parents et enfants à  9h15  à l’église des Cordeliers pour divers ateliers.

*****************

Messe anticipée du 30 ème dimanche du Temps Ordinaire – Samedi 27 octobre :

  • 18h30 : Revigny 
  • 18h30 : Brery  

Dimanche 28 octobre :

Messes  :

  • 9h : St Luc
  • 9h : l’Etoile 
  • 10h30 : Cordeliers
  • 10h30 : Vevy (baptême de Marc RAGONDET)
  • 11h : Macornay

**********************

Le bulletin du doyenné « Vivons Ensemble entre Seille et Sorne » est paru.

Pensez à vous réabonner !

Merci aux distributeurs de venir prendre les paquets à la cure.

**********************

Pour clôturer ce mois d’octobre, mois du Rosaire,

chapelet organisé par les équipes du Rosaire,

mercredi 31 octobre  à 16h à St Luc.

**************************

INTENTIONS DE MESSES du 21 au 28 octobre 2018 

Samedi  20/10/2018 18h30  : Perrigny

18h30 : Nevy sur Seille

 Gérard et Claude GADOULLET,

Pour Tressy MEDIGUE -GLARMET  (anniversaire),

Pour les mariés d’hier : Fabien et Mélodie COMBE,

Alberte et Georges DENIS et leur petite fille Julia,

Léon PROST et sa famille,

Famille BOUVIER-GRIGI,

Famille GUIGNOT-VENNE,

Pour des parents et les défunts de leur famille,

Paul et Madeleine GUILLEMAUT (anniversaire),

Gustave LOYE et Jean-Noël REVERBERI,

Jean DURAFFOURG et défunts de sa famille,

Michel ROGER,

Michel KRATTINGER,

Gilberte LARCENEUX (suite obsèques).

Dimanche 21/10/2018

29ème dimanche du Temps Ordinaire

 

 9h : Montaigu

 9h : Vernantois

10h30  : Cordeliers

10h30 : Vevy

11h : Plainoiseau

Lundi 22/10/2018

St Jean  Paul II

12h :  Srs de l’Alliance

18h30 : Cordeliers

 
Mardi 23/10/2018

St Jean de Capistran

8h30 : Cordeliers
Mercredi  24/10/2018

St Antoine-Marie Claret

18h30 : Cordeliers
Jeudi 25/10/2018

St Enguerran

8h30 : Cordeliers Famille VILLE-BELLEVRET.
Vendredi 26/10/2018

St Dimitri

 

18h30 :  Cordeliers

Famille GHELMA-VERNET, 

Défunts familles HERODY-VUITTON et CHALUMEAU-DANG.

Samedi  27/10/2018

  Ste Emeline

8h30 : Cordeliers  
Samedi  27/10/2018 18h30  : Revigny

18h30 : Brery

 Odile SASSARD et sa petite fille Laetitia,

René BRUN et famille BRUN et BERTHAIL,

François BERTHAIL,

Familles DÉTHÉ-GROSJEAN-PIGNIER,

En action de grâce pour 50 ans de mariage,

Joseph ROZAIN et sa famille,

Famille GUIGNOT-VENNE,

Andrée DOLE,

Josette GUYON (anniversaire),

Intentions particulières, 

Pour les malades,

Famille DE MARGUERYE,

Vivants et défunts des familles KOVARIK et VATTEVILLE,

Albert et Madeleine PY et famille.

Dimanche 28/10/2018

30ème dimanche du Temps Ordinaire

 

 

 

 

 9h : St Luc

 9h : L’Etoile

10h30  : Cordeliers

10h30 : Vevy

11h : Macornay

 

 

homélie 28° dimanche

Qui est le « jeune homme richeÉvangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là, Jésus se mettait en route quand un homme accourut et, tombant à ses genoux, lui demanda : « Bon Maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage ? » Jésus lui dit : « Pourquoi dire que je suis bon ? Personne n’est bon, sinon Dieu seul. Tu connais les commandements : Ne commets pas de meurtre, ne commets pas d’adultère, ne commets pas de vol, ne porte pas de faux témoignage, ne fais de tort à personne, honore ton père et ta mère. » L’homme répondit : « Maître, tout cela, je l’ai observé depuis ma jeunesse. » Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima. Il lui dit : « Une seule chose te manque : va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres ; alors tu auras un trésor au ciel. Puis viens, suis-moi. » Mais lui, à ces mots, devint sombre et s’en alla tout triste, car il avait de grands biens. Alors Jésus regarda autour de lui et dit à ses disciples : « Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! » Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles. Jésus reprenant la parole leur dit: « Mes enfants, comme il est difficile d’entrer dans le royaume de Dieu ! Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. » De plus en plus déconcertés, les disciples se demandaient entre eux : « Mais alors, qui peut être sauvé ? » Jésus les regarde et dit: « Pour les hommes, c’est impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu. » Pierre se mit à dire à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre. » Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : nul n’aura quitté, à cause de moi et de l’Évangile, une maison, des frères, des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle. »

Dans la vie sociale, nous rencontrons deux genres de personnes : celles qui font le minimum requis et celle qui font un maximum. Celles qui visent un vivre ensemble de base : respecter la loi et se faire quelques connaissances et celles qui veulent une véritable vie sociale, qui veulent plus de justice et une vraie vie fraternelle avec les autres. A la seconde catégorie, celle des personnes qui en veulent toujours plus, on pourrait associer un slogan politique entendu les dernières années : travailler plus pour gagner plus !

Et bien il en va de la vie spirituelle et de notre conversion comme de la vie sociale : il y a ceux qui ne veulent gagner que le SMIG, c’est à dire le Salut Minimum Garanti et ceux qui, sachant le salut possible, voudront travailler sans relâche au Salut du plus grand nombre par la pleine communion entre les hommes et avec Dieu. Les premiers feront le minimum demandé pour obtenir leur salut, à savoir respecter les 10 commandements. Les autres s’abîmeront en Dieu, jusqu’à l’épuisement, pour servir les hommes ; ils essaieront, au-delà du respect des 10 commandements de vivre dans l’imitation de Jésus-Christ.

Vous aurez certainement reconnu là les deux attitudes décrites dans l’Evangile de ce dimanche : d’un côté l’homme riche, de l’autre Jésus et ses disciples.

Nous ne devons pas nous tromper, Jésus ne condamne pas l’homme riche, au contraire nous dit st Marc : Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima. Mais l’homme riche a une vision très législative du royaume de Dieu et de la vie éternelle, sa question, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage ? peut se traduire par : quel est le SMIG spirituel qui me garantisse la vie éternelle ? Et Jésus donne une réponse, ce qui signifie que l’on peut être sauvé en suivant cette voix. Il lui rappelle la loi des pères, celles des 10 commandements. En les respectant chacun peut vivre une vie juste et honnête, c’est le minimum à vivre qui garantit un vivre ensemble paisible dans ce monde et la vie éternelle dans l’autre.

Cependant il nous faut scruter aussi la seconde partie du propos de Jésus. Il ajoute une clause supplémentaire : » Une seule chose te manque : va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres ; alors tu auras un trésor au ciel. Puis viens, suis-moi.«  Jésus affirme que l’on peut aller plus loin en s’unissant davantage à Lui. Il n’est plus seulement un Dieu qui donne des commandements pour diriger nos vies, il est le frère avec lequel nous voulons vivre et cheminer dans la foi. A ce niveau là, Jésus n’impose rien, il fait seulement une proposition, une invitation à cet homme riche de vivre plus intensément sa relation avec Dieu. L’homme est libre de sa réponse. L’invitation à une vie spirituelle plus radicale, à la suite du Christ comporte trois points qu’on appelle dans l’Eglise les conseils de vie évangélique : la pauvreté, la chasteté et l’obéissance. Essayons d’appliquer ces 3 conseils à notre relation à l’argent et aux biens qu’ils soient d’ordre matériel, intellectuel ou spirituel, comme Jésus y invitait l’homme riche.

D’abord la pauvreté : Notre attachement aux choses et aux idées nous empêche-t-il de dire un « oui » franc et massif à Dieu ? Pour suivre Jésus, sommes-nous prêts, comme nous y invite st Ignace de Loyola à « nous rendre indifférents à toutes les choses créées… de telle manière que nous ne voulions pas, santé plus que maladie, richesse plus que pauvreté, honneur plus que déshonneur, vie longue plus que vie courte, et ainsi de tout le reste ». Ainsi la pauvreté, c’est faire avec ce que l’on a, ne désirant servir que le Christ notre unique trésor.

Ensuite la chasteté : ce terme s’il s’applique en premier aux relations que nous avons avec les autres personnes, peut aussi être utilisé pour bien gérer notre relation aux choses et aux objets. La chasteté est requise dans l’utilisation de nos biens. C’est là le vrai problème du jeune homme riche comme le souligne st Marc avec pudeur : Mais lui, à ces mots, devint sombre et s’en alla tout triste, car il avait de grands biens. Il peut nous arriver que nous soyons attachés d’une manière déraisonnable, voir fusionnelle, à notre argent, nos biens, nos idées. La chasteté est l’exercice d’une saine distance, d’une bonne gestion de nos relations aux choses et aux personnes.

Enfin l’obéissance : il s’agit là d’écouter, de comprendre, d’acquiescer et d’appliquer les Paroles du Christ pour notre salut et celui de tous les hommes : comme le rappelle la lettre aux Hébreux : Elle est vivante, la parole de Dieu,….. pas une créature n’échappe à ses yeux, tout est nu devant elle, soumis à son regard ; nous aurons à lui rendre des comptes.

Jésus nous invite à une vie plus radicale, plus parfaitement évangélique, oserons-nous, dans la pauvreté, la chasteté et l’obéissance, dire 1 « oui » total, pour devenir en ce monde de vrais évangélisateurs, pour la gloire de Dieu et le salut du Monde. Amen

rencontre des équipes de liturgie du Doyenné

ce mercredi 10 octobre l’espace st Désiré rue des Tanneurs était plein des membres des équipes de liturgie des cinq paroisses du doyenné de Lons.

20181010_195907

un premier temps de rencontre, d’échange et de formation. Une rencontre qui en appellera d’autres.

nous avons commencé par nous présenter par paroisse…

 

avant de partager ensemble un temps de prière.

20181010_213105

puis chacun à réfléchi à ce qu’était la liturgie pour lui : préparation des célébrations; messes, sacrements, place de la Parole de Dieu, symboles, rites, etc…

après une lecture commune et attentive des définitions données par les fiches éditées il y a quelques années par le  service diocésain de la liturgie;

20181010_210509

nous avons partagé en petits groupes sur les rites et symboles qui nous parlent ou nous interrogent,

 

après une remontée des différents échanges nous nous sommes quittés en célébrant l’office des complies.

 

 

ANNONCES du 14 au 21 octobre 2018

Paroisse Saint Désiré : ANNONCES du 14 au 21 octobre 2018

*************

 Du lundi 15 au vendredi 19 octobre, 

retraite des prêtres des 3 diocèses de Franche-Comté à la Roche d’Or

 *************

Aujourd’hui, commencement de la

semaine missionnaire mondiale

*************

Lundi 15 octobre

  • Pas de messe chez les Sœurs de l’Alliance à 12h,
  • Préparation de la liturgie du 21 octobre à la cure à 20h.

Mardi 16 octobre

  • Relecture du Vivons Ensemble, à la cure à 9h15,
  • Rencontre de l’Aumônerie des Lycées, salle des Tanneurs de 18h30 à 21h15.

************

Essai pendant deux mois, le mardi et le jeudi d’une catéchèse

proposée par le chemin néo-catéchuménal pour les jeunes et les adultes,

à 20h, rue des Tanneurs ; service de baby-sitting gratuit.

*************

Mercredi 17 octobre

Journée internationale de lutte contre la pauvreté

Jeudi 18 octobre

  • Après-midi de rencontre amicale ouverte à tous … au 3 rue des Tanneurs.

Vendredi 19 octobre

  • Rencontre du Groupe de confirmands (jeunes) de 19h15 à 22h, rue des Tanneurs.

Samedi 20  octobre

  • Mariage de Fabien COMBE et Mélodie LEBRUN, aux Cordeliers à 15h.

************

Rencontre – échange

avec Ahmed BELGHAZI, Imam de Chalon Sur Saône

« l’amour et la fraternité sont les fruits de la paix »

9 h30 – 12 h – POLIGNY

************

LANCEMENT DU LIVRET DIOCESAIN :

à 14h30 à la Maison du diocèse à Poligny.

Nouveau livret 2018-2019

« Goûtez la Parole, vivre la fraternité »

************

Messe anticipée du 29ème dimanche du Temps Ordinaire – Samedi 20 octobre  

  • 18h30 : Perrigny
  • 18h30 : Nevy sur Seille

 Dimanche 21 octobre : DIMANCHE DES MISSIONS

Quête pour les œuvres pontificales missionnaires.

Messes  :

  • 9h : Montaigu
  • 9h : Vernantois   
  • 10h 30 : Cordeliers
  • 10h30 : Vevy 
  • 11h : Plainoiseau

*****************

Samedi 20 et Dimanche 21 octobre

Braderie d’automne du Secours Catholique

18 avenue du Stade, à Lons, de 10h à 17h

*****************

INTENTIONS DE MESSES du 14 au 21 octobre 2018  

Samedi 13/10/2018 18h30 : Montmorot

18h30 :  St Didier

Familles PERRIN-PRIEUR-MAZAUDON,

Maurice NOëL (anniversaire) et sa famille,

Jean-Michel MENU (anniversaire),

Marguerite DELOULE (suite obsèques),

Famille PUGET-PIRAT,

Famille PROST-LHOMME,

Jean et Edith PEROZ,

René BRUN et famille BRUN et BERTHAIL,

François BERTHAIL,

Simone BERNARD,

Elisabeth et Pierre MILLET,

Marcelle BOISSON (suite obsèques),

Solange MERCIER,

Famille GUIGNOT-VENNE,

Familles VIDELIER-BERRARD,

Georges et Marcelle CATTENOZ,

Jean THEVENOD,

Intentions particulières,

Famille Frédérique JOURDAN et LOISEAU,

Marie-Thérèse PONARD (suite obsèques).

Dimanche 14/10/2018

28ème dimanche du Temps Ordinaire

 

9h : St Luc

9h : Frontenay

10h30  : Cordeliers

10h30 : Vevy

11h : Courbouzon

Lundi 15/10/2018

Ste Thérèse d’Avila

18h30 : Cordeliers  
Mardi 16/10/2018

Ste Edwige

8h30 : Cordeliers

18h : Conliège

Jeanne PETETIN épouse DALOZ,

Pour les âmes du purgatoire.

Mercredi 17/10/2018

St Baudoin

18h30 : Cordeliers
Jeudi 18/10/2018

St Luc

8h30 : Cordeliers  
Vendredi 19/10/2018

St René

9h : St Luc

18h30 :  Cordeliers

Samedi 20/10/2018

  Ste Adeline

8h30 : Cordeliers Gérard et Jean-Louis VILLE.
Samedi 20/10/2018 18h30 :  Perrigny

18h30 :  Nevy s/Seille

Pour les mariés d’hier : Fabien et Mélodie COMBE,

Alberte et Georges DENIS et leur petite fille Julia,

Léon PROST et sa famille,

Famille BOUVIER-GRIGI,

Famille GUIGNOT-VENNE,

Pour des parents et les défunts de leur famille, Paul et Madeleine GUILLEMAUT (anniversaire), Gustave LOYE et Jean-Noël REVERBERI.

Dimanche 21/10/2018

29ème dimanche du Temps Ordinaire

 9h : Montaigu

 9h : Vernantois

10h30  : Cordeliers

10h30 : Vevy

11h : Plainoiseau