prière pour l’unité des chrétiens… la suite

je vous partage le commentaire donné par François Billon-Rey de l’Eglise protestante unie de France, lors de la soirée de prière pour l’unité des chrétiens le 25 janvier dernier.

 

Ce soir, comme chaque année, nous voici rassemblés pour louer, chanter, prier et rendre grâce à Dieu. Nous sommes invités à sortir de nos lieux de rencontre habituels, de nos lieux de culte, de nos lieux de vie pour vivre une expérience de partage ou plutôt de communion. Communion entre nos différentes églises chrétiennes du Jura et de Lons en particulier, mais surtout et avant tout une communion à visée universelle que nous avons toujours beaucoup de mal à intégrer tant chacun et chacune d’entre nous a tendance à se replier dans une vie d’Eglise communautaire dans une perpétuelle recherche d’identité.

Que les chrétiens d’Indonésie viennent ce soir s’immiscer dans nos prières et dans nos vies nous oblige à transformer nos regards toujours un peu nombrilistes vers cette universalité que nous confessons pourtant en reconnaissant un Dieu non pas seulement chrétien catholique, protestant, orthodoxe mais un Dieu qui fait alliance avec l’humanité entière.

Cette alliance qui procède d’abord et avant tout de la volonté première de Dieu nous est offerte, à nous, humanité de la terre habitée. Et cette alliance, elle nous est donnée à travers des règles ou des Lois dont Dieu nous a fait légataires. Tout le début de la Bible, tous les premiers livres qui nous ont été transmis sont traversés par des régles de conduite qui régissent tant l’aspect cultuel que ce que nous appelons à présent le vivre ensemble, la vie sociale. Des Rois, des prophètes, des juges, des prêtres, tous chargés de faire respecter le dessein de Dieu. La justice de Dieu.

Ainsi, on le devine bien, les qualités requises de tous ces acteurs historiques demandent des qualités d’intégrité, d’impartialité, d’incorruptibilité, de sagesse et d’amour de la vérité pour assumer avec rectitude leur mission de servir la justice de Dieu.

 

Mais qu’elle est-elle cette justice de Dieu ? Est-elle bien celle que nous croyons habituellement ?. N’a-t-elle pas été parasitée, et souvent de façon bienveillante, par le prisme de nos propres vies, de nos histoires humaines ? La justice de Dieu est-elle celle en laquelle nous croyons certes réellement mais peut être un peu facilement ?

Même dans lesEvangiles, la justice de Dieu est parfois surprenante à entendre.

Est-il juste pour les hommes que les ouvriers de la11° heure soient aussi bien payés que ceux qui sont venus tôt le matin ?

Est-il juste pour le fils aîné que le cadet parti pour dilapider les biens de son père revienne et qu’une grande fête soit organisée pour son retour ?

Est-il juste pour les hommes qu’un flacon de parfum de grande valeur soit sacrifié au nom d’un seul homme alors que les pauves auraient pu bénéficier de la vente ?

Est-il juste pour les hommes qu’une femme pécheresse retrouve sa dignité par une seule parole de Jésus ?

Est-il juste pour les hommes que les premiers soient les derniers et les derniers soient les premiers ?

Est-il juste pour les hommes que la grâce de Dieu soit donnée gratuitement et à tous ?

Est-il juste pour les hommes que le fils de Dieu meurt de façon scandaleuse sur une croix ?

 

Vous voyez bien, la justice de Dieu n’est sans doute pas celle à laquelle on s’attend, sans doute un peu trop imprégnée de notre propre désir et de notre propre humanité.

La justice de Dieu est à recherchée encore et toujours. Elle n’est pas cachée mais elle est révélée dans la Parole qui nous nourrit, dans la Parole de l’Evangile. « Aujourd’hui, cette parole est accomplie pour vous qui l’entendez » nous dit Jésus dans le texte de Luc. C’est Jésus qui nous révèle la véritable justice de Dieu. C’est par lui et lui seul que nous trouverons la vraie voie de justice.

Or que nous apprend Jésus : que l’amour de Dieu pour nous est immense et éternel. Et si nous savons témoigner de cet amour entre nous tous alors la justice de Dieu sera présente. Partout où l’amour sera, la justice de Dieu s’épanouira.

Cet amour de Dieu pour les hommes, durant toute cette semaine de l’unité, nous sommes invités à le vivre de façon inhabituelle en agrandissant nos regards et nos frontières au delà de nos murs d’églises ou de temples. Laissons nous porter par cette assurance que Dieu est amour, que cet amour est commun à l’humanité entière et qu’il fait sens pour devenir communautés fraternelles sur le véritable chemin de paix.

Ré écoutons le psalmiste : « Le Seigneur lui-même donne le bonheur, et notre terre donne sa récolte. La justice marche devant lui, et ses pas tracent le chemin ».

20190125_20270820190125_203137

homélie du 3° dimanche ordinaire C

Lecture du livre de Néhémie

En ces jours-là,  le prêtre Esdras apporta le livre de la Loi en présence de l’assemblée, composée des hommes, des femmes, et de tous les enfants en âge de comprendre. … tout le peuple écoutait la lecture de la Loi.     …    Esdras lisait un passage dans le livre de la loi de Dieu, puis les Lévites traduisaient, donnaient le sens, et l’on pouvait comprendre.     Néhémie le gouverneur, Esdras qui était prêtre et scribe, et les Lévites qui donnaient les explications, dirent à tout le peuple : « Ce jour est consacré au Seigneur votre Dieu ! Ne prenez pas le deuil, ne pleurez pas ! » Car ils pleuraient tous en entendant les paroles de la Loi. ….Ne vous affligez pas : la joie du Seigneur est votre rempart ! »

1° lettre de saint Paul aux Corinthiens

Frères, prenons une comparaison : notre corps ne fait qu’un,  il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps. Il en est ainsi pour le Christ.   ….   Le corps humain se compose non pas d’un seul, mais de plusieurs membres. Or, vous êtes corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

…En ce temps-là, lorsque Jésus, dans la puissance de l’Esprit, revint en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région. Il enseignait dans les synagogues, et tout le monde faisait son éloge. Il vint à Nazareth, où il avait été élevé. Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture. On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit : L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés,  annoncer une année favorable accordée par le Seigneur. Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre »

A la lecture de ces textes, lorsque je préparais mon homélie, une grande sensation de joie m’a envahi et j’ai pensé alors à l’Eglise qui est dans le doyenné de Lons et à la joie qu’elle me procure ! J’ai tant de joie d’être son pasteur et j’espère ce matin vous transmettre cette joie. Car l’Eglise est le lieu où s’exprime et se vit la vraie joie : joie d’y rencontrer le Seigneur par l’écoute de sa Parole et la célébration des sacrements, joie d’être une famille où l’on vit en frère et sœur de l’amour même de Dieu… Oui l’Eglise est belle et joyeuse et c’est d’elle dont j’aimerai vous parler ce matin.

1/ L’Eglise est annoncée dès la première alliance. Ce qui est écrit dans la 1° lecture, le livre de Néhémie (tiré de l’AT) est une annonce de ce que sera, quelques siècles plus tard l’Eglise du Christ. Voyons cela ensemble :

a/ dans le livre de Néhémie on lit que le prêtre Esdras apporta le livre de la Loi en présence de l’assemblée, composée des hommes, des femmes, et de tous les enfants en âge de comprendre.  De même L’Eglise, comme aujourd’hui, est le rassemblement de tout le peuple de Dieu venu écouter (comme nous venons de le faire) la Parole de Dieu. La Loi au temps de Néhémie était la Torah, c’est-à-dire les 5 premiers livres de la Bible, qui racontent la création du monde, l’élection du peuple juif, le don des 10 commandements et l’installation du peuple en terre promise. Aujourd’hui les chrétiens qui sont le peuple de Dieu, se retrouvent chaque dimanche pour écouter des lectures tirées de la Bible et spécialement un extrait de la loi nouvelle de l’amour  qui se trouve dans l’un des quatre Evangiles du Christ.

b/Au temps de Néhémie Esdras lisait un passage dans le livre de la Loi de Dieu, puis les lévites traduisaient, donnaient le sens, et l’on pouvait comprendre. Il en va de même dans l’Eglise aujourd’hui. Lors des célébrations les prêtres, comme je le fais en ce moment, donnent à travers leur homélie le sens de la parole de Dieu entendue.

c/ Pourtant il y a une chose qui n’est plus la même, au temps de Néhémie ils pleuraient tous en entendant les paroles de la Loi. Je me demande souvent si la Parole de Feu que Dieu nous livre en Jésus nous touche encore, si elle nous prend encore aux tripes pour nous retourner jusqu’aux larmes ? Comme j’aimerai avoir à dire comme prêtre : Ne pleurez pas !  » Ne vous affligez pas : la joie du Seigneur est votre rempart !  »  Posons-nous humblement la question : quand est-ce la dernière fois qu’une Parole de Dieu m’a touché ?

2/ l’Eglise est un corps vivant. Dans, la 2° lecture, st Paul écrit aux chrétiens de Corinthe : vous êtes le corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes les membres de ce corps. Et j’aimerais chers amis qui demandez à être mariés à l’Eglise que vous entendiez bien ceci : L’Eglise est avant tout un corps, un corps composé de plusieurs membres. Et chacun de ses membres est indispensable au bon fonctionnement du corps, car chacun a sa fonction propre pour qu’il vive. En effet c’est l’interaction entre ses différents membres qui le rend vivant. Et l’Eglise, qui est le corps du Christ, est vivante parce qu’en elle chacun à sa place, chacun à son rôle : Tout le monde évidemment n’est pas apôtre, tout le monde n’est pas prophète, ni chargé d’enseigner ; tout le monde n’a pas à faire des miracles, à guérir, à dire des paroles mystérieuses, ou à les interpréter. Et vous quels rôles prenez-vous dans l’Eglise, quel investissement avez-vous dans votre communauté ? Quels sont les talents, les ressources que vous pourriez mettre à disposition de l’Eglise pour qu’elle vive ?

3/ l’Eglise est une famille où tous les membres sont en interaction comme le rappelle st Paul : si un membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance, si un membre est à l’honneur, tous partagent sa joie.  Chers amis, nous partageons la joie de votre mariage, êtes-vous disposés à aider les membres souffrants de la famille des chrétiens dont vous êtes ?

D’autre part, alors que nous renouvelons les EAP afin que notre famille Eglise vive, ai-je de la joie pour ceux qui seront mis à l’honneur, ai-je déjà remercié ceux qui ont œuvré ? Par mes paroles est-ce que je défends ou enfonce mes frères et sœurs chrétiens, quels qu’ils soient ?

4/ L’Eglise est mission : Depuis deux millénaires l’Eglise travaille à l’annonce du Salut en Jésus-Christ. Aujourd’hui, par le don renouvelé de l’Esprit-Saint, elle doit devenir une famille de disciples-missionnaires. Poussés par l’Esprit Saint, chaque chrétien, vous et moi, devons : porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés. Un unique programme à vivre par tous, avec la dose de fidélité au Christ et à l’enseignement de l’Eglise nécessaires, mais chacun selon ses talents et son imagination. Chaque être humain à chaque période de l’histoire doit trouver un chrétien qui lui dise :  » Aujourd’hui s’accomplit l’Écriture que vous venez d’entendre  « 

Chers frères et sœurs, être un peuple de Théophile, c’est-à-dire d’amis de Dieu à l’écoute de sa Parole, être un corps où chaque membre est animé par l’Esprit Saint, être une Eglise présente et confessant sa foi au Christ auprès de tous les hommes de la terre, voilà notre mission, y consentez-vous ?. Amen

prière œcuménique au temple et à l’église saint-Luc

Joie et ferveur pour nos communautés rassemblées en cette semaine de prière pour l’unité chrétienne, qui s’est déroulée du 18 au 25 janvier dernier.

Jeudi 24 au soir, le groupe habituel de prière selon la manière de Taizé, est sorti hors de ses murs pour aller au temple de l’Eglise Protestante Unie de France, place Bichat,  propager ce moment de prière mensuel.

img-20170125-wa0013

Puis vendredi 25 au soir, les communautés Protestante Evangélique et Protestante Unie de France, se sont déplacées à l’église St Luc où elles ont été accueillie par la communauté catholique , pour prier pour l’unité dans la diversité.

En communion avec les Eglises d’Indonésie, nous sommes appelés, comme membres du corps  du Christ, à rechercher et à incarner la justice. Notre unité dans le Christ nous rend capables de prendre part au combat pour la justice et la paix ; afin que « Justice et Paix s’embrassent » , tel que nous l’avons écouté dans la lecture du psaume 84(85) .

priére oecuménique st luc 25,01,2019

Préparée et orchestrée dans un bel ensemble de diversités,  la célébration  proposait un geste de paix fraternel entre tous et un geste d’offrandes pour l’association AJIR39 . Des membres de chacune des Eglises présentes, étant bénévoles dans cette association, il nous a semblé naturel de la soutenir davantage.

Autour du verre de l’amitié , nous nous sommes donnés rendez-vous en mai pour une

nouvelle rencontre oecuménique :

le jeudi 23 mai à 19h à la salle paroissiale « Espace St Dé »

19h prière à la manière de Taizé

19h45 témoignage sur Taizé

– 20h repas partagé.

 

ANNONCES du 27 janvier au 3 février 2019

2019 …Vivons en paix

*****************

ANNONCES du 27 janvier au 3 février 2019

*********

Lundi 28 janvier

  • Messe chez les Sœurs de l’Alliance à 12h,
  • Préparation de la liturgie du 3 février à la cure à 20h.

Jeudi 31 janvier

  • Messe à 12h45chapelle du Collège Ste Marie,
  • Réunion des Chrétiens dans l’enseignement public : suite de « La symbolique du pain dans notre héritage chrétien » à 17h  à la cure rue du Puits Salé.

Vendredi 1er février    

A vous qui portez la communion Eucharistique à ceux qui ne peuvent plus se rendre à la messe.

Le Père Christian Panouillot vous invite à partager votre expérience.

Ce sera aussi l’occasion d’accueillir les personnes désireuses de remplir ce service d’Eglise.

       A la cure du puits salé à Lons : le 1erfévrier à 20h

 Samedi 2 février       —-      Journée de la Vie Consacrée

  • Il n’y aura pas de messe à 8h30 aux Cordeliers mais à 10h30 chez les Petites Sœurs des  Pauvres (Ehpad « Ma Maison) avec les Sœurs Franciscaines et les Sœurs de l’Alliance,
  • Rassemblement diocésain des 6/5ème de 15h à 19h,
  • Samedi de St Dé.

Dimanche 3 février : 4ème dimanche du Temps Ordinaire

Messes :

  • Anticipée du samedi :
    • 18h :  animée par les jeunes des samedis de St Dé, exceptionnellement aux Cordeliers
    • 18h30 : Voiteur
  • Dimanche :
    • 9h ; Conliège
    • 9h : Vernantois
    • 10h30 : Cordeliers
    • 10h30 : Crançot
    • 11h00 : Lavigny

**********************

Livret diocésain « Goûter la Parole »

Le responsable des formations, Mr Heinrich Block vient chez nous pour présenter le livret diocésain aux personnes qui ne l’ont pas encore découvert.

Ce livret voudrait permettre des rencontres fraternelles entre personnes souhaitant partager autour de la Parole de Dieu.

Elles permettront aussi de partager sur les questions touchant le cœur de notre vie et de notre foi.

La présentation aura lieu à 20h les :

  • 8 février au carmel à Saint Maur,
  • 12 février à la salle saint Joseph à Champagnole,
  • 14 février à la cure de Saint Claude,
  • 15 février à la salle paroissiale de Damparis.

*********************************

Intentions de messes du 27 janvier au 3 février 2019

Samedi  26/01/2019 18h30  : L’Etoile

18h30 : Revigny

André BAILLY et Famille,

Pierre et Marie Claude BOLIFRAUD,

Madeleine LOYE et ses parents,

Paul GUYOT et Famille,

François BOIS et Françoise GRAPPIN,

Andrée SEROZ,

Victor JOURDAIN (anniversaire),

Thierry PHARION,

Famille MARTELET,

Pour les âmes du Purgatoire,

Huguette TERRUSSOT,

Jean-Marie LAGALICE et son papa Michel LAGALICE

Dimanche        27/ 01/2019

3ème Dimanche du Temps Ordinaire

 

9h : St Désiré

9h :  Passenans

10h30 : Cordeliers

10h30 : Crançot

11h : Macornay

Lundi 28/01/2019

St Thomas d’Aquin

12h : Sœurs de l’Alliance

18h30 : Cordeliers

Mardi 29/01/2019

St Gildas

8h30 : Cordeliers

10h30 : Conliège

Mercredi  30/01/2019

Ste Martine

18h30 : Cordeliers
Jeudi 31/01/2019

St Jean Bosco

8h30 : Cordeliers
Vendredi 1/02/2019

  Ste Ella

9h : St Luc

18h30 : Cordeliers

Samedi  2/02/2019

Présentation du Seigneur au Temple

10h30 : « Ma Maison » En réparation au cœur immaculé de Marie.
Samedi  2/02/2019 18h : Cordeliers

18h30 : Voiteur

Familles ABRAS et BERNARD et BARTHELET,

René BOISSON,

Paul GUYOT et famille,

Julia DENIS – Alberte et Georges DENIS ses grands parents-Paulette POLY sa grand-mère,

Pour des jeunes en difficultés,

Sylviane GAIFFE et familles GAIFFE-MERCIER et ACKERMANN,

Ginette PHILIPPE,

Pierre BROUTET,

Louis et Madeleine LAGRANGE et famille,

Pierre BROUTET et famille.

Dimanche 3/02/2019

4ème Dimanche du Temps Ordinaire

9h ; Conliège

9h :   Vernantois

10h30 : Cordeliers

10h30 ; Crançot

11h Lavigny

 

Retrouvez toutes les annonces et les intentions de messes sur notre site internet : https://doyennedelons.com

Secrétariat : 7, rue du Puits Salé – Lons 

tél : 03 84 24 04 44   –      saint.desire@eglisejura.com

Le goûter des Rois du 20 janvier…

dsc03409

20 février au Puits Salé : on tirait les Rois !

Le goûter des Rois de la paroisse Saint-Désiré a connu, cette année encore, un beau succès !

Plus d’une centaine de personnes se sont retrouvées pour partager la galette et un bon moment d’amitié.

La bonne humeur était au rendez-vous grâce  au groupe Accro’chant qui, très fidèlement, depuis des années, anime l’après-midi. Qu’il en soit très sincèrement  remercié.

L’assemblée était très diverse avec des  habitués de l’évènement, personnes âgées entre autres mais aussi des couples connus ou inconnus et  des familles dont les enfants appréciaient  l’espace du lieu après avoir trouvé la fève et coiffé la couronne !

dsc03422dsc03421dsc03412dsc03407dsc03406dsc03403dsc03401dsc03400

La réussite de ce moment tient à la solidarité qui s’est manifesté dans les dons faits par les membres de nos communautés ; il y avait abondance de galettes, de fruits, boissons et friandises mais tout a disparu !

Solidarité, également des bénévoles qui, en amont, ont organisé la fête et, le jour même, ont installé la salle,  servi les invités, fait le rangement.  Merci à tous !

En partant, avec un petit bouquet (merci au magasin de fleurs de la rue des Salines), beaucoup parmi les convives nous ont fait part du plaisir qu’ils avaient partagé.

 

homélie 2° dimanche temps ordinaire C

Lecture valentinienne des Noces de CANA (Jn 2, 1-11) - La ...Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    En ce temps-là,     il y eut un mariage à Cana de Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au mariage avec ses disciples. Or, on manqua de vin. La mère de Jésus lui dit : Ils n’ont pas de vin. » Jésus lui répond :   Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue. »  Sa mère dit à ceux qui servaient : Tout ce qu’il vous dira, faites-le. » Or, il y avait là six jarres de pierre pour les purifications rituelles des Juifs ; chacune contenait deux à trois mesures, (c’est-à-dire environ cent litres). Jésus dit à ceux qui servaient : Remplissez d’eau les jarres. » Et ils les remplirent jusqu’au bord.     Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. »  Ils lui en portèrent.  Et celui-ci goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, mais ceux qui servaient le savaient bien, eux qui avaient puisé l’eau. Alors le maître du repas appelle le marié     et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. » Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana de Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

Dimanche dernier, la fête du baptême du Seigneur m’a permis de vous entretenir de ce qu’est le baptême chrétien. Aujourd’hui, grâce au récit des noces de Cana dans l’Evangile de Jean, je voudrais vous parler, à travers le mariage, de l’alliance de Dieu avec les hommes. En effet, si le premier acte public de Jésus est d’assister à des Noces à Cana, et d’y faire son premier signe (miracle) c’est donc qu’il désire donner à son ministère la forme d’une alliance avec l’humanité.

Or pour que les Noces soient réussies il faut plusieurs ingrédients : d’abord une belle mariée et ensuite une fête digne de ce nom c’est-à-dire joyeuse et bien arrosée ! Ces ingrédients sont justement présents dans les textes de la liturgie de ce dimanche pour nous dire que l’Alliance entre Dieu et les hommes est une grande fête joyeuse. Voyons cela ensemble.

D’abord la mariée : qui est-elle ? Et bien ça dépend des textes ! Voyons cela ensemble : Dans la 1° lecture l’épouse est à la fois une terre appelée Sion et une ville : Jérusalem, comme l’a écrit Isaïe : cette terre se nommera « L’Épousée » et plus loin : Comme un jeune homme épouse une vierge, ton Bâtisseur t’épousera. Cela signifie que Dieu promet de faire alliance avec la ville de Jérusalem et donc avec la terre promise et le peuple qui y habite. Dans le psaume l’épouse devient l’humanité tout entière : Allez dire aux nations : Le Seigneur est roi ! Il gouverne les peuples avec droiture : si Dieu règne à Sion, il veut aussi régner sur tous les peuples car il est le créateur du monde entier ; il veut donc faire alliance avec tous les hommes.

D’ailleurs, le texte de l’Evangile relie tout cela et l’unifie. En effet, en assistant à des noces juives à Cana et en transformant l’eau de la première alliance en vin de l’alliance nouvelle et éternelle, Jésus annonce déjà que dans sa personne il devient le roi tant des juifs que des païens, l’époux de toute l’humanité sauvée par son sang.

Ensuite la fête joyeuse et bien arrosée.

Pour un mariage réussi, il faut que l’ambiance soit bonne et que tous se sentent inclus et invités à la fête et à la joie. Pour mettre les gens à l’aise il faut du vin (en quantité raisonnable) et de la joie à partager ! Et bien c’est pareil pour les noces à Cana qui symbolise l’Alliance de Dieu avec l’humanité. La quantité énorme et symbolique de 600 litres supplémentaires de vin signifie la surabondance de la grâce de Dieu : il y en aura pour tous (et donc pour tous les hommes). Spirituellement cela signifie que la joie et l’amour de la première alliance proposés uniquement au peuple Juif sont désormais proposés par Jésus à tous les peuples de la terre. Comme le rappelle le maître du repas : Tout le monde sert le bon vin en premier et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. Et le vin qui coule à flot fait l’unité dans la joie des invités au mariage.

Et dans la vie de l’Eglise ce vin de l’alliance qui fait l’unité des hommes dans la joie, ce sont l’Esprit Saint et l’Eucharistie.. D’abord, comme le laisse entendre Paul dans sa lettre aux Corinthiens, Jésus nous a donné l’Esprit Saint en abondance le jour de Pentecôte et désormais il agit et unifie toutes les actions de l’Eglise : les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit.

Ce matin interrogeons-nous : qu’avons-nous fait de l’Esprit Saint qui nous a été donné pour servir l’unité de l’Eglise au jour de notre baptême et de notre confirmation ? Tous nos charismes, nos capacités, nos possibilités sont nécessaires à l’Eglise et à notre communauté pour qu’elle agisse car ils sont complémentaires : celui qui agit en tout cela, c’est l’unique et même Esprit : il distribue ses dons, comme il le veut, à chacun en particulier comme le rappelle Paul. Qu’est-ce que le Seigneur m’a donné, quel don, quel talent qu’il me demande de mettre au service de la communauté pour le bien de tous ?

Ensuite, le bon vin de Cana coule encore aujourd’hui dans l’Eglise par l’Eucharistie. En effet, c’est désormais par le vin devenu son Sang que Jésus désaltère tous les hommes qui viennent à Lui ! Par le vin de Cana il a réjouit le cœur des convives, par le vin de l’Eucharistie il établit son alliance nouvelle et éternelle en purifiant du péché, le cœur de tous ceux qui se présentent à lui.

Notre joie éternelle est de nous laisser épouser par Jésus. Comme la jeune mariée fait la joie de son mari, nous serons la joie de Jésus notre Dieu. Alors aujourd’hui laissez le Christ vous aimer, laissez le Christ vous remplir de l’Esprit Saint, laissez le Christ vous épouser ! Alors votre joie sera parfaite et vous pourrez faire « tout ce qu’il vous dira » pour la gloire de Dieu son Père et votre Père. Amen

ANNONCES du 20 au 27 janvier 2019

2019 Vivons en paix ….

ANNONCES du 20 au 27 janvier 2019

 *******************

        RDV 1 X 10 minutes, à 10h10 aux Cordeliers

Le dimanche 20 janvier 

 *******************

Dimanche 20 JANVIER 

                                                             «  On tire les Rois »

Au Puits Salé de 14h à 17h

 *******************

Lundi 21 janvier

  • Messe chez les Soeurs de l’Alliance à 12h,
  • Préparation de la liturgie du 27 janvier à la cure à 20h.

Mardi 22 janvier

  • Rencontre de l’EAP de St Désiré, à 20h à la cure rue du Puits Salé.

Jeudi 24 janvier

  • Réunion des Chrétiens dans l’enseignement public : « La symbolique du pain dans notre héritage chrétien » à 17h à la cure, rue du Puits Salé,
  • Prière « façon Taizé » au Temple à 20h30,

En effet, à l’occasion de la semaine pour l’œcuménisme, la communauté protestante unie de Lons-le-Saunier nous fait l’aimable joie de nous accueillir dans ses lieux.

Vendredi 25 janvier        

  • Prière avec l’Aide à l’Eglise en Détresse (AED), à 17h 45 à la chapelle des Cordeliers suivie de l’eucharistie à 18h 30.

*****

Prière pour l’unité chrétienne

Vendredi 25 janvier,  

20h à St LUC

 *****

Samedi 26 janvier          

  • Baptême de Manon ALESSIO à 11h chapelle des Cordeliers.
  • Messe à la Maison d’Arrêt.
  • Préparation au mariage avec le CPM.

Dimanche 27 janvier : 3ème dimanche du Temps Ordinaire

Messes

  • anticipée le samedi :
    • 18h30  :
      • L’Etoile
      • Revigny
  • Dimanche :
    • 9h ;
      • St Désiré
      • Passenans
    • 10h30 :
      • Cordeliers avec la présence du CPM et la présentation des couples qui se préparent au mariage  suivi du Baptême de Lyra DAVID-JACQUEMARD,
      •  Crançot
    • 11h :
      • Macornay

 *******************

CONCERT DES PETITS CHANTEURS A LA CROIX DE BOIS

DIMANCHE 27 JANVIER  –  18H  –  Eglise des Cordeliers

Vente de billets au secrétariat

Adultes : 21 €   –    groupe (minimum 4) : X 15 €   –   gratuit en dessous de 12 ans

 *******************

  • JMJ PANAMA : une délégation de jeunes du Jura partira aux JMJ du 16 au 29 janvier. Vous pourrez les suivre quotidiennement sur le site eglisejura .com

 *******************

  • SAMEDI DE ST DÉ « KIDS » : pour les 6ème-5ème  le samedi 2 février après-midi à Lons-le-Saunier.

Temps de pop louange et jeu.

Célébration eucharistique.

S’inscrire auprès des animateurs de catéchèse ou bulletin sur églisejura.com (https://www.eglisejura.com/ ?p=1193) avant le 25 janvier.

 *******************

 Intentions de messes du 20 au 27 janvier 2019

Samedi  19/01/2019 18h30  :  Vatagna Jean-Michel, Odile et Jules PERROD et famille,

Simone MICHELIN,

Intentions particulières,

Paul GUYOT et sa famille,

Paul MILLAND,

Nicole SEPREZ (anniversaire),

Jean et Edith PEROZ et famille,

Vivants et défunts familles GRANDVAUX – LAMY,

Jean-Pierre, Jean CHARDOT,

Jacques NOBLET et défunts de la famille,

Famille SAUVAGET et LARDRY,

Famille CHAILLET – BIEVRE,

Défunts familles MILLET et PAGET,

Raymond ROSSIGNOL (anniversaire) et famille.

Dimanche

20 /01/2019

2ème Dimanche du Temps Ordinaire

        

9h : Perrigny

9h :  Montain

10h30 :  Cordeliers 

10h30 : Crançot

11h : Granges/Baume

11h : Moiron

Lundi 21/01/2019

Ste Agnès

12h : Sœurs de l’Alliance

18h30 : Cordeliers

 
Mardi 22/01/2019

St Vincent

8h30 : Cordeliers

10h30 : Conliège

Mercredi  23/01/2019

St  Barnard

18h30 : Cordeliers
Jeudi 24/01/2019

St François de Sales

8h30 : Cordeliers  
Vendredi 25/01/2019

Conversion de St Paul

9h : St Luc

18h30 : Cordeliers

Remerciements à St Antoine,

Pierre LAMOUREUX et Yves DE VERDILHAC.

Samedi  26/01

Ste Paule,

Sts Tite et Timothée

8h30 : Cordeliers  
Samedi  26/01/2019 18h30  :  L’Etoile

18h30 : Revigny

André BAILLY et Famille,

Pierre et Marie Claude BOLIFRAUD,

Madeleine LOYE et ses parents,

Paul GUYOT et Famille,

François BOIS et Françoise GRAPPIN.

 

Dimanche

27 / 01/2019

3ème Dimanche du Temps Ordinaire

9h : St Désiré

9h  :  Passenans

10h30 : Cordeliers 

10h30 : Crançot

11h : Macornay

Retrouvez toutes les annonces et les intentions de messes sur notre site internet : https://doyennedelons.com

Secrétariat : 7, rue du Puits Salé – Lons 

Tél : 03 84 24 04 44   –    saint.desire@eglisejura.com