PAROISSE SAINT DÉSIRÉ ANNONCES du 2 au 8 septembre 2019

PAROISSE SAINT DÉSIRÉ 

ANNONCES du 2 au 8 septembre

************************

Secrétariat ouvert uniquement le matin 

7 rue du Puits Salé – Tél : 03 84 24 04 44

saint.desire@eglisejura.com-https //doyennedelons.com

*************

Lundi 2 septembre  

  • Pas de Messe chez les Sœurs de l’Alliance à 12 h ce lundi,
  • Réunion des délégués pastoraux des EAP du doyenné : 7, rue du Puits Salé à  Lons.

Mardi 3 septembre   

  • Rencontre de l’équipe du journal de doyenné, à 9 h 15 à la cure,
  • Messe à
    • Château-Chalon à 9 h,
    • Conliège à 10 h 30,
  • Chapelet pour soutenir notre mission d’évangélisation, à 15 h 30 aux Cordeliers.

Mercredi  4 septembre

Inscription au catéchisme et à l’aumônerie, 

de l’Eveil a foi aux lycéens

  • Mercredi 4 septembre et Samedi 7 septembre

  de 13 h 30 à 19 h à St Luc à Lons,

  • Mercredi 4 septembre de 17 h – 19 h

         et Samedi 7 septembre de 10 h – 12 h à la cure, 2 rue du Chalet à Voiteur.

******

  • Reprise des partages d’Évangile à St Luc : 1 rue des Baronnes à Lons à 18 h.

Jeudi 5 septembre   

  • Reprise des après-midis « partage et jeux » à l’espace St Désiré de 14 h à 17 h,
  • Messe à Clairjura à Domblans, à 17 h,
  • Réunion des EAP du doyenné, espace St Désiré, rue des Tanneurs – Lons, à 20 h.
  • Prière « Bethesda » « La maison de la grâce » de 20 h 30 à 21 h 30, chapelle des Sœurs de l’Alliance, 3 rue des Tanneurs. Louange et prière spontanée autour de la Parole de Dieu. Ouvert à tous.

Vendredi 6 septembre

  • Chemin de Croix à la chapelle des Cordeliers, à 15 h,
  • Messe à Ste Marthe à Voiteur à 17 h.

Samedi 7 septembre  

  • Messe à la Maison d’Arrêt,
  • Baptême de Nathan Troostenberghe, aux Cordeliers à 11 h,
  • Adoration du Saint Sacrement de 16 h à 17 h à la chapelle des Cordeliers,
  • Confessions aux Cordeliers de 17 h à 18 h.

Dimanche  8 septembre   – Nativité de la Vierge Marie

Messes

  • Samedi 
    • 18 h : St Désiré 
    • 18 h 30 : Saint Didier
  • Dimanche
    • 9 h : Conliège 
    • 10 h 30 : Cordeliers 
    • 10 h 30 : Briod  
    • 11 h : Macornay
  • et en ce mois consacré à la Vierge Marie à :
    • 11 h : Messe à la grotte de FRONTENAY suivie d’un Pique-nique (à prévoir). Puis le doyenné de Lons propose une marche aux jeunes filles et femmes :   Arrivée : Château-Chalon, vers 16 h 30  – accueil de nos familles pour célébrer  les  vêpres et partager un goûter apporté par chacun. Environ 8 kms via sentiers  ou routes secondaires. Pas d’inscription, chacune est bienvenue – annulation en cas de fortes intempéries (voir information sur site du doyenné)  

      Accompagnateur : Père Arnaud BRELOT

**************

Sœur Marie-Régis des Sœurs de l’Alliance quitte LONS  après presque 20 ans de présence. Nous lui diront au-revoir le dimanche 15 septembre. (Les personnes désirant participer aux cadeaux peuvent remettre leur don à la cure ou dans une enveloppe marquée « pour Marie-Régis », mise à la quête).

************

Fête du Doyenné 

dimanche 22 septembre !

Rappel aux mouvements, services et associations présents sur le territoire du doyenné, qu’ils sont invités à tenir un stand pour se faire connaître le jour de la fête du doyenné.

Que chacun prépare les éléments qu’il exposera ; ils pourront disposer de tables, chaises et grilles (pour affichages).

****************

INTENTIONS DE MESSES

Samedi  31/08/19 18 h 30 : Moiron  Montmorot Familles PERRIN – PRIEUR – MAZAUDON ;

Louis et Madeleine LAGRANGE et famille ;

René BOISSON ;

Pierre BROUTET ;

Famille LANCON – MAURILIERAS ;

Jean-Pierre BÔLE et famille ;

Nicole SEPREZ (anniversaire) ;

Julia DENIS, Alberte et Georges DENIS ses grands-parents ;

Paulette POLY sa grand-mère ;

André BAILLY et famille ;

Elisabeth et Pierre MILLET ;

Familles MILLET- PROST ;

Pour des jeunes en difficultés ;

Albine PELLEGRINELLI (suite obsèques).

 

Dimanche 1er /09/19

22ème dimanche

du temps ordinaire

9 h : Perrigny

10 h 30  : Cordeliers

10 h 30 : Briod

10 h 30 : Château- Chalon

11 h : l’Etoile

Lundi 2/09/19

Bx Jean-Henry Gruyer

18 h 30 : Cordeliers
Mardi 3/09/19

St Grégoire le Grand

8 h 30 : Cordeliers
Mercredi  4/09/19

Ste Rosalie

18 h 30 : Cordeliers
Jeudi  5/09/19

Ste Raïssa

8 h 30 : Cordeliers
Vendredi  6/09/19

St Bertrand

18 h 30 : Cordeliers
Samedi  7/09/19

Ste Reine

8 h 30 : Cordeliers En réparation au cœur immaculé de Marie.
Samedi 7/09/19 18 h : St Désiré

18 h 30 : St Didier

Défunts famille PUGET – PIRAT ;

Pierre PROST et sa marraine ;

Pierre BROUTET ;

Famille JOLICLERC ;

Georges et Marcelle CATTENOZ et leurs familles ;

Pour les défunts des familles SAURIAT – DOLE. ;

 

Dimanche 8/09/19

23ème dimanche

du temps ordinaire

9 h : Conliège

10 h 30  : Cordeliers

10 h 30 : Briod

11 h : Macornay

11 h :  Grotte de Frontenay

homélie du 21° dimanche année C

cette homélie fut donnée à Lons le Saunier à l’occasion du 75° anniversaire de la libération de la ville.

La porte étroite

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, tandis qu’il faisait route vers Jérusalem, Jésus traversait villes et villages en enseignant. Quelqu’un lui demanda : « Seigneur, n’y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ? » Jésus leur dit : « Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite, car, je vous le déclare, beaucoup chercheront à entrer et n’y parviendront pas. Lorsque le maître de maison se sera levé pour fermer la porte, si vous, du dehors, vous vous mettez à frapper à la porte, en disant : ‘Seigneur, ouvre-nous’, il vous répondra : ‘Je ne sais pas d’où vous êtes.’     Alors vous vous mettrez à dire : ‘Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné sur nos places.’ Il vous répondra : ‘Je ne sais pas d’où vous êtes. Éloignez-vous de moi, vous tous qui commettez l’injustice.’ Là, il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et que vous-mêmes, vous serez jetés dehors. Alors on viendra de l’orient et de l’occident, du nord et du midi, prendre place au festin dans le royaume de Dieu. Oui, il y a des derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers. »

Il y a 75 ans aujourd’hui les troupes allemandes quittaient précipitamment Lons le Saunier. Débarrassée de ses occupants Lons a choisi cette date pour célébrer sa libération. Or, en préparant cette homélie je me faisais la réflexion suivante : quand sommes-nous réellement libres ? Quand l’ennemi a fui ou alors quand les troupes alliées entrent dans la ville ? Car pour ce qui concerne notre histoire il y a une semaine de décalage entre les 2 évènements puisque les troupes françaises n’entrèrent à Lons que le 3 septembre 1944.

Cette question rapportée à la spiritualité est importante, on pourrait la formuler de la sorte: qu’est ce qui rend nos vies vraiment libres : est-ce d’en évacuer le mal, ou est-ce d’y accueillir le bien ? Pour illustrer mon propos je vais prendre un exemple, pour justifier une posture morale qu’elles jugent saine certaines personnes affirment « qu’elles n’ont pas tué ni volé ». Par ces paroles elles signifient qu’elles n’ont pas commis de mal, qu’elles l’ont évacué de leur vie. Pour autant s’abstenir de faire le mal, est-ce faire le bien ? On peut en douter car ne pas voler n’a jamais été synonyme de partager et ne pas tuer n’a jamais été synonyme de respecter la vie, ainsi, ceux qui affirment n’avoir jamais tué sont parfois pour l’avortement et /ou l’euthanasie !

Ainsi je retiendrai 3 qualificatifs de la vraie liberté.

1/ être libre c’est choisir de faire le bien. Il y a une grande différence entre savoir en quoi consiste le bien et le mettre en œuvre dans nos vies. Le bien exige des actes. Or, la source de tout bien, c’est Dieu. Ainsi celui qui accueille Jésus dans sa vie se rend capable de faire le bien. Professer la foi en Christ qui nous libère exige donc de poser des actes bons visibles et concrets. Voilà pourquoi les paroles de Jésus sont si cinglantes ce matin alors qu’il nous entretient des fins dernières: « Alors vous vous mettrez à dire : ‘Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné sur nos places.’ Il vous répondra : ‘Je ne sais pas d’où vous êtes. Éloignez-vous de moi, vous tous qui commettez l’injustice. » Dans son Eglise, Jésus distingue ceux qui disent le connaître, et même manger et boire en sa présence en communiant à son Corps et à son Sang mais qui ne changent rien à leur vie de ceux qui, l’ayant rencontré et accueilli dans leur vie, ont changé de vie et se sont mis à faire le bien autour d’eux.

Ce qui prouve que nous sommes vraiment libres, c’est donc notre comportement. Il est le témoignage concret que Jésus est à l’œuvre ou non dans nos vies.

2/ être vraiment libre exige un grand sacrifice. Une libération est souvent le fruit d’un sacrifice. Comme la libération de Lons advint grâce aux résistants et à tous ceux et celles qui la payèrent de leur vie, de même notre libération spirituelle nous fut acquise par le Christ qui offrit sa vie pure et sainte en offrande pour le rachat des péchés du monde entier. L’exercice de la liberté est donc un combat. Choisir de faire le bien en est également un. Déjà st Paul se lamentait il y a 2000 ans dans la lettre qu’il adressait aux Romains : « je ne fais pas le bien que je veux, mais je fais le mal que je ne veux pas » (Rm7,19). Pour ne pas rendre vaine la croix du Christ nous devons mener le combat pour une vie bonne. Nous avons à combattre en nous et autour de nous pour établir le goût du bien et la volonté de le faire.

Jésus en s’étendant sur la croix nous rejoint chacun dans son combat pour le bien et par les sacrements que nous recevons il refait nos forces au service du bien, pour agir bien. Je vous le dit tellement souvent : une eucharistie qui ne s’achève pas par un acte de charité est perdue, inutile, vaine !

3/ Etre vraiment libre procure la vraie joie. Si je poursuit ma comparaison avec la libération de notre ville, je peux dire que de même que la libération de Lons a uni tous ses habitants dans la joie et la fête, de même rappelle le prophète Isaïe dans la première lecture, Dieu en libérant le monde du mal et du péché, vient rassembler toutes les nations, de toute langue. Et Jésus complète en disant alors on viendra de l’orient et de l’occident, du nord et du midi, prendre place au festin dans le royaume de Dieu. La joie du salut est pour tous et peut remplir chaque cœur qui se tourne vers le Christ.

Alors ce matin, pour que notre joie soit parfaite, pour que notre vie morale soit juste, accueillons avec foi le Christ, Dieu qui,  dans l’Eucharistie, vient unir sa vie à la nôtre. Offrons également ce Sacrement de liberté pour tous ceux et celles qui ont donné leur vie pour libérer Lons de ses ennemis. Que leur sacrifice uni à celui de Jésus nous soient des exemples pour œuvrer en vérité pour le Bien. Amen

messe à la chapelle de Coldres

le 3 août de chaque année est célébrée traditionnellement la messe  à la chapelle de st Etienne de Coldre. Cette année, c’est le père Armand N’Daye qui a officié dans cette chapelle qui fut le premier lieu de rassemblement des chrétiens pour les communes de Briod, Perrigny et Conliège. Après la messe un temps de convivialité était offert à tous les fidèles présents.

DSC00461DSC00462DSC00463

PAROISSE SAINT DÉSIRÉ – ANNONCES

PAROISSE SAINT DÉSIRÉ   –  ANNONCES

***********************

Secrétariat ouvert uniquement le matin :

7 rue du Puits Salé  –  Tél : 03 84 24 04 44

saint.desire@eglisejura.com   –   https //doyennedelons.com

***********************

    Jeudi 29 août 

ª  Reprise du groupe de prière « Bethesda » « La maison de la grâce »

Le jeudi de 20 h 30 à 21 h 30, chapelle des Sœurs de l’Alliance , 3 rue des Tanneurs.

Louange et prière spontanée autour de la Parole de Dieu. Ouvert à tous.

***********************

    Vendredi 30 août

Le CCFD – terre solidaire :

  • vend des pommes de terre cultivées de manière bio (belles et saines cette année) au prix de 2 €/kg (par filet de 5 ou 10 kgs)
  • et organise son traditionnel repas comtois solidaire

  à Villevieux. (19h – salle du bocal) 

  Tarif : 12 € /adulte   –  5 €/enfant.

Pour réserver vos pommes de terre et/ou vous inscrire pour le repas,

contacter avant le 25 août :

  • Gérard : 06 48 90 46 17

ou

  • A. Marie : 07 85 59 41 61

ou

  • M. Elisabeth : 06 85 65 84 65

***********************

Dimanche 1er  septembre : 22ème dimanche du Temps ordinaire

Messes 

  • Samedi  
    • 18 h 30 : Moiron et Montmorot
  • Dimanche   
    • 9 h :  Perrigny
    • 10 h 30 : Cordeliers ,
    • 10 h 30  : Château-Chalon   
    • 11 h : l’Etoile

Baptême

  • 1er septembre à Briod  de Juliette MARKOV

***********************

La paroisse des Roches vous propose de fêter la rentrée

1er septembre 10 h 30 à l’église de Briod : Messe.

Apéritif offert au terrain de jeu de Briod, suivi du repas.

Apportez votre pique-nique et votre viande (ou poisson) à griller sur le barbecue, nous nous occupons du dessert et du café.

Après le repas, « Marche vers l’EsSen(s)tiel«  méditation sens après sens (écouter – toucher – sentir – voir – goûter) communion avec les autres et avec Dieu grâce à quelques extraits de la Bible et des temps d’échange.

Animation proposée par le CCFD – Terre solidaire qui peut durer 1 h ou plus.

La marche ne sera pas longue car il faut compter sur de bons temps d’arrêt pour permettre les échanges. A 16 h 30, un goûter terminera la journée.

Nous vous attendons nombreux. Dites le autour de vous !

***********************

KT – AUMONERIES  – INSCRIPTIONS pour tous

de l’Eveil de la Foi aux Lycéens

A St Luc, à Lons :

  • Mercredi 4 septembre

         et

  • Samedi 7 septembre 

   de 13 h 30 à 19 h 

A la cure  :  2 rue du chalet à Voiteur :

  • Mercredi 4 septembre 

  de 17 h à 19 h 

et

  • Samedi 7 septembre

 de 10 h à 12 h

homélie 20 dimanche Temps ordinaire

Évangile de J-C selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli ! Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division. Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »

 

Washington Church Welcomes Muslims for Prayers - Non ...Voilà des paroles sorties de la bouche de Jésus qui tranchent avec celles que nous lui entendons prononcer habituellement. Elles s’inscrivent dans le discours de Jésus dédié à la fin des temps et au jugement dernier qui s’étend sur tout le chapitre 12 de Luc. Dans ce chapitre, Jésus exhorte les croyants à se tenir prêts en vue de son retour dans la gloire et du jugement qui suivra. Ce jugement portera autant sur ce que nous aurons dit de Lui que sur nos comportements : aurons vraiment agit selon la foi transmise par les apôtres ?

En effet, préparant mon homélie je remarquais que depuis que je suis enfant, j’ai toujours entendu mes catéchistes et maintenant que je suis prêtre, les catéchistes avec lesquelles je collabore, annoncer que Jésus était un gentil grand frère dans la foi, un Dieu d’amour qui veut aimer tous les hommes et faire leur unité. Mais jamais je n’ai entendu dire que Jésus provoque la division, pourtant il l’affirme de lui-même à la fin de l’évangile : Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division. Il ne s’agit pas pour moi de faire le procès de la catéchèse et de ce que l’on dit (étant catéchiste moi-même) mais de souligner que l’on est parfois très sélectif sur ce que l’on veut faire connaître de Jésus. Notre vision de Jésus, si elle n’est jamais confrontée à la foi de l’Eglise et enrichie par elle, peut devenir dans notre cœur l’unique vérité sur Dieu. Et alors sans s’en rendre compte, le Jésus que l’on annonce se trouve réduit à n’être qu’un simple prophète envoyé par Dieu ou un exemple de vie humaine ou encore à un beau personnage de conte qui aide à faire grandir les enfants. Perdant ainsi sa qualité essentielle : celle d’être l’unique Fils de Dieu, rédempteur du genre humain, donateur de l’Esprit Saint.

Or Jésus est en même temps le Dieu d’amour qui veut faire l’unité du genre humain et celui qui affirme qu’il vient mettre la division sur la terre. Il n’y a pas contradiction, mais plutôt des liens de causes à effets… voyons cela ensemble :

1/ Jésus dit : Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé…Le discours de Jésus concernant la fin des temps, le feu dont il parle est celui de l’Esprit Saint répandu sur toute la terre. C’est l’Esprit Saint qui permettra de connaître en vérité le Père et Jésus son envoyé. C’est l’Eprit qui nous aidera à comprendre toute chose et à saisir combien Jésus est Dieu et Fils de Dieu. L’Embrasement du monde par le feu de l’Esprit fait de Jésus un pyromane de l’amour divin. En embrasant le monde de son amour Jésus permet à tous ceux qui le veulent d’accueillir le Salut et la paix que donne sa vie offerte sur la croix.

2/ Jésus dit : Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli ! Jésus poursuit son propos en réaffirmant qu’il doit d’abord passer par la mort, plonger en elle pour la vaincre. Car sa vie offerte est l’étape nécessaire à l’embrasement du monde par l’Esprit Saint. Et cela lui procure de l’angoisse, car dans son cœur se profile déjà Gethsémani et la concrétisation du poids du péché du monde pour lequel il offrira sa vie.

On a aujourd’hui bien du mal à l’accepter car on ne peut saisir ce que cela représente. La souffrance du Seigneur Jésus fut extrême car il a saisit spirituellement et corporellement ce qu’est le péché du monde. Son offrande sur la croix rachète tous les péchés des hommes depuis la création jusqu’à la fin des temps. Mais surtout Jésus rachète infiniment chacun de nous.

Et c’est cela alors que vient souligner la troisième parole de Jésus dans l’évangile.

3/ Jésus dit : Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division.

Celui qui saisit que Jésus l’a aimé et sauvé personnellement, c’est-à-dire qui reconnait la part de mal et de péché qu’il y a en lui, celui-là ne peut plus vivre selon le monde, il ne peut plus vivre comme les autres car il comprend ce que fut l’offrande du Christ et il veut la recueillir et la faire sienne. La Passion de Jésus a désormais un grand prix à ses yeux et l’Eucharistie devient le lieu où Jésus renouvelle ce don inouï de son amour total. Pour Christ, frères et sœurs, sommes nous prêts à vivre vraiment différemment du reste du monde, non pas en nous pensant supérieurs ou plus purs que les autres, mais en réalisant l’amour dont Dieu nous aime en Jésus. Cet amour dont il nous faut aimer à notre tour pour transformer ce monde, sachant que n’étant pas plus grand que Jésus notre Maitre, nous souffrirons souvent le rejet et le mépris. Mais curieusement notre fidélité sauvera ceux que nous aimerons et dans la joie nous les retrouverons au ciel unis tous ensemble pour louer l’amour infini du sauveur.

Alors je voudrais terminer par un extrait de la prière du père Poucel mort en 1953, puisse-t-elle vous aider à offrir sans retour votre vie au Christ, pour le salut du monde.

Et que faisiez-Vous, Seigneur, pendant Vos heures de la Croix ? … « Je m’offrais pour toi »

Pendant ces heures, de quoi Vous avez le plus souffert ? … « De toi » 
Hélas, Jésus, Vous portiez les péchés de tous, leur poids s’accumulait ; mais dites-moi de quelle épine j’ai percé Votre front.  ..« De toutes » 
Quoi, Seigneur, et c’est moi aussi qui Vous ai flagellé, et moi qui Vous ai cloué, et moi qui Vous ai tué ! Et les autres alors, Seigneur, les autres qu’ont-ils fait ? …  « Ma passion c’est toi » 
Mon Sauveur, Votre âme n’était-elle pas alors dans la détresse et la crainte. Dites-moi ce que Vous avez redouté le plus. …. « de te perdre » . Amen

homélie du 15 août

Grand Format "L'Assomption de la Vierge Marie"1° lettre de st Paul aux Corinthiens

Frères, le Christ est ressuscité d’entre les morts, lui, premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis. Car, la mort étant venue par un homme, c’est par un homme aussi que vient la résurrection des morts. En effet, de même que tous les hommes meurent en Adam, de même c’est dans le Christ que tous recevront la vie, mais chacun à son rang : en premier, le Christ, et ensuite, lors du retour du Christ, ceux qui lui appartiennent. Alors, tout sera achevé, quand le Christ remettra le pouvoir royal à Dieu son Père, après avoir anéanti, parmi les êtres célestes, toute Principauté, toute Souveraineté et Puissance. Car c’est lui qui doit régner jusqu’au jour où Dieu aura mis sous ses pieds tous ses ennemis. Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort, car il a tout mis sous ses pieds.

Tout sera achevé, quand le Christ remettra le pouvoir royal à Dieu son Père, après avoir anéanti, parmi les êtres célestes, toute Principauté, toute Souveraineté et Puissance. Si je vous propose ce matin de partir de cet extrait de la 1° lettre de St Paul aux Corinthiens c’est qu’il me semble important de vous entretenir de ce que l’on appelle les fins dernières. Il y aura une fin à notre monde puisqu’il a commencé, sorti des mains de Dieu. Mais une fin qui n’est pas une destruction mais un accomplissement, un achèvement. Une fin qui sera tout à la fois une continuité de notre monde et un monde tout à fait nouveau. Une continuité car le royaume de Dieu est déjà au milieu de nous et un monde tout à fait nouveau car ce royaume aura atteint sa plénitude, il n’y aura plus de place pour le mal. Ce qui sera anéanti en vérité, c’est le mal et la mort qui sont venus corrompre la bonté originelle de la création telle que Dieu l’a voulue. Ainsi notre monde passe-t-il par les étapes d’un perfectionnement, comme les étapes d’un combat qui permet à tout humain qui le souhaite de passer de l’état d’homme pécheur à celui d’enfant de Dieu, qui permet à toute l’humanité de se préparer à vivre comme citoyenne des cieux, qui permet à toute la création de devenir le royaume de Dieu. La bataille décisive de ce grand combat spirituel a été menée et gagnée par le Christ Jésus. Sur la croix il a emporté la victoire sur le dragon des origines, sur la mort, le mal et le péché: Maintenant donc c’est à chaque homme et à chaque femme, à chacun de nous d’accueillir cette force que donne la résurrection du Christ pour combattre nous aussi contre le mal, le péché et la mort qui envahissent nos vies. Ce combat que nous devons tous mener commence par un acte de volonté : décider désormais d’orienter notre vie vers les réalités éternelles.

Ce combat nous ne sommes pas seuls à le mener, avec nous il y a l’invincible Armada céleste, celles des martyres, des confesseurs, des docteurs et de tous les saints de tous les temps qui ont combattus, qui ont mis le Christ en premier dans leur vie ; qui l’ont revêtu comme armure dans leur combat spirituel, qui ont fait de Lui l’étendard de leur foi en la vie plus forte que la mort, en la charité plus forte que le mal. Et en première ligne dans notre combat à nos côtés se trouve la bienheureuse Vierge Marie, la mère du Seigneur Jésus. Car elle-même a mené le combat, non pas pour elle-même puisqu’elle fut préservée du péché dès sa naissance, mais pour tous les croyants, pour chacun de nous aujourd’hui. Toute sa vie ensevelie en Dieu fut un long combat contre le diable. L’obéissance de Marie, sa docilité à l’action de l’Esprit Saint et sa totale confiance en Dieu sont le pire cauchemar du diable. Ce que le Diable avait détruit en détourant Eve et Adam de leur vocation, Marie dans la gloire de son humilité va le reconquérir. De l’Annonciation à la Résurrection Marie a combattu. C’est cela que nous relate la 1° lecture : le combat de la femme pour la vie contre le dragon, c’est le combat de Marie pour enfanter Jésus et le donner au monde comme son Unique et Vrai Berger. Marie combat pour nous, elle nous indique le chemin à suivre, les moyens à utiliser pour parvenir comme elle à la gloire du ciel. Ces armes sont simples :

Pour combattre il faut la foi : croire comme elle aux promesses de Dieu et à la réalisation de l’Ecriture. Marie a pu accomplir la volonté de Dieu parce qu’elle avait mis sa foi en lui. Non pas une foi à l’eau de rose ou superficielle, mais la foi adulte de quelqu’un qui s’étant interrogée a choisi Dieu : « que tout se passe pour moi selon ta Parole ».

Quand est-ce la dernière fois que nous avons posé un acte de foi en Dieu, où nous avons dépassé nos interrogations pour donner à Dieu notre foi.

Pour combattre il faut l’Espérance : espérer comme Marie au Pied de la croix, que la victoire de Dieu, qui est essentiellement invisible aux yeux du monde, nous est acquise une fois pour toute et que la croix plantée devant la porte du royaume de Dieu la maintient ouverte jusqu’à la fin des temps.

Quel est le contenu de notre espérance : espérons nous ressusciter avec le Christ et partager avec lui la vie éternelle ?

Pour combattre il faut enfin la Charité : aimer comme Marie, c’est-à-dire aimer en aimant chaque personne comme une mère aime et chérit son enfant ou en se mettant au service des autres comme Marie le fit avec Elisabeth. Ce combat là est donc celui pour la justice et la paix.

Osons-nous mener ce combat là concrètement ? Travaillons-nous à l’avènement du Royaume de Dieu chaque jour ?

Frères et Sœurs, osons prendre Marie comme Coach spirituel, comme entraineur pour emporter la victoire de notre combat pour la vie éternelle. Amen

Annonces – PAROISSE SAINT DESIRE

 

ANNONCES

PAROISSE SAINT DÉSIRÉ   

******************

En août :

  • Pas de messe chez les Sœurs de l’Alliance,
  • Pas de préparation liturgique le lundi soir.

*****************

Messes

Jeudi 15 août  : Fête de l’Assomption de la Vierge Marie 

  • 9 h : Conliège « Notre Dame de Lorette » 
  • 9 h : Vernantois  
  • 10 h 30 : Cordeliers 
  • 10 h 30 : Mirebel 
  • 11 h : Abaye de Baume 

Samedi 17 août

  • 18 h 30 : Panessières
  • 18 h 30 : Perrigny

Dimanche 18 août 

  • 9 h : Montaigu 
  • 9 h : Courbouzon 
  • 10 h 30 : Cordeliers 
  • 10 h 30 : Mirebel 
  • 11 h : Ménétru 

Samedi 24 août

  • 18 h 30 : Blois sur Seille 
  • 18 h 30 : Revigny

Dimanche 25 août 

  • 9 h : St Désiré
  • 9 h : Montain
  • 10 h 30 : Cordeliers 
  • 10 h 30 : Mirebel 
  • 11 h : Bornay

Samedi 31 août 

  • 18 h 30 : Moiron 
  • 18 h 30 : Montmorot 

Dimanche 1er septembre

  • 9 h : Perrigny
  • 10 h 30 : Château Chalon
  • 10 h 30 : Cordeliers 
  • 10 h 30 : Briod
  • 11 h : L’Etoile

Samedi 7 septembre

  • 18 h 30 : St Didier 
  • 18 h 00 : St Désiré

Dimanche 8 septembre

  • 9 h : Conliège
  • 10 h 30 : Cordeliers 
  • 10 h 30 : Briod
  • 11 h : Frontenay – Macornay 

Samedi 14 septembre 

  • 18 h 30 : Granges sur Baume  
  • 18 h 30 : Montaigu

Dimanche 15 septembre

  • 9 h : St Luc
  • 9 h : Vernantois
  • 10 h 30 : Cordeliers 
  • 10 h 30 : Briod
  • 11 h : Lavigny  » à la Vierge »

Dimanche 22 septembre

      Fête du Doyenné 

  • 10 h : Juraparc

**************

Mariages

Samedi  17 août  à Voiteur à 11 h 

  • Mileva FENIET et Romain GOISSAUD

Samedi  24 août aux Cordeliers  à 14 h 30 

  • Coralie MICHAUD et Benoit  PRUDHOMME

Samedi  24 août aux Cordeliers  à 15 h 30 

  • Marion MOUCHET et Antoine FERRAND

Samedi  14  septembre aux Cordeliers à 15 h 30 

  • Fanny SCHMIDT et Anthony ABELIN

Samedi   21 septembre à Macornay à 15 h 30 

  • Elise CHATOT et Baptiste MAUBEY

*****************

Baptêmes

  • 11 août aux Cordeliers :
    • Faustine GAUTHIER
    • Samuel BERNARD
    • Taïna CHEBAB
    • Siany BADET
  • 17 août à Courbouzon :
    • Mila BOROD
  • 18 août à l’Etoile :
    • Jade GIRARD
  • 24 août à Blois sur Seille :
    • Eliot JEANDOT
  • 1er septembre à Briod :
    • Juliette MARKOV

 ********************

KT – AUMONERIES

INSCRIPTIONS pour tous

de l’Eveil à la Foi aux lycéens

** 

Mercredi 4 septembre et Samedi 7 septembre

de 13 h 30 à 19 h – St Luc, à Lons-le-Saunier

*********************

En août,

Secrétariat ouvert uniquement le matin 7 rue du Puits Salé 

Tél : 03.84.24.04.44

saint.desire@eglisejura.com-https //doyennedelons.com