Célébration des confirmations aux Cordeliers le 20 octobre.

notre weekend disciple-missionnaire s’est achevé le 20 octobre par la célébration du sacrement de la confirmation pour 13 jeunes et 4 adultes. Une très belle célébration, pleine de vie, de joie et très recueillie.

préparatifs de la célébration :

il est 10h30, la procession s’ébranle dans la joie et les chants.

Isabelle et Philippe appellent chaque confirmand, à son nom chacun répond « me voici »…

puis vient le temps de la liturgie de la Parole, les textes du 29° dimanche du temps ordinaire sont proclamés par les confirmands et les animateurs des groupes de confirmation (jeunes et adultes). Un grand merci aux 3 filles qui ont si bien chanté le psaume, un moment  profondément spirituel de l’avis de tous!

C’est le temps central de la célébration, l’évêque et les prêtres imposent les mains aux confirmands puis chancun reçoit l’onction du Saint-Chrême. Alors chaque confirmand passe, comme le dit notre évêque, du « bas débit » à  « la 4G »!!

dans la joie de l’Esprit qui a soufflé en abondance, nous célébrons l’Eucharistie. Les dons arrivent à l’autel en procession, reçus par Monseigneur Jordy.

remerciements et invitations à recevoir le sacrement de confirmation….

 

enfin pour voir les beaux changements qu’opère l »Esprit de Dieu…. notre groupe de confirmands, avant et après…

Avant

après

monseigneur Jordy a remis à chacun un youcat, pour approfondir sa foi.

471A67A1-B09C-4EA1-85B0-EB4F0201E907

homélie du père William Goyard donné le samedi 19 octobre au soir

D’un coté une pauvre veuve opprimée, de l’autre un juge tout puissant qui ne tient compte ni de Dieu, ni des hommes. Voilà les deux personnages bien connus de la Bible, mis en scène par Jésus dans sa parabole. Deux personnages totalement opposés : la pauvre veuve qui est seule au monde, vulnérable, privée de la protection d’un époux, et complétement démunie. Et en face, un juge que la fonction et le pouvoir enferment dans l’orgueil et l’égoïsme, et qui en oubli (et même méprise), non seulement la justice humaine la plus élémentaire, mais aussi la Loi de Moïse qui prescrivait la défense de la veuve et de l’orphelin.

Et Jésus nous montre, que dans ce différent qui oppose celle qui n’est rien et celui qui est tout-puissant ; Dans cette opposition, la pauvre veuve a finalement eu gain de cause grâce à sa persévérance qui a fait fléchir le juge.

Et comme nous le précise l’Evangéliste, Jésus disait cette parabole à ses disciples pour insister sur la nécessité pour eux de toujours prier sans se décourager. On pourrait donc en déduire que le Christ nous appelle à prier avec insistance, jusqu’à ce que Dieu soit épuisé de nous entendre et, pour nous faire taire, nous donne enfin ce que nous demandons.

Mais pourquoi faut-il être persévérant ? Pourquoi faut-il insister ? Est-ce que Dieu est sourd ? Dort-Il comme le suppose le psaume 44 ? Cela pose problème ; car le Christ, dans l’évangile de Saint Matthieu nous demande de ne pas imiter ceux qui pensent qu’à force de paroles ils seront mieux écoutés, car, nous dit le Christ, « Dieu sait bien ce qu’il vous faut avant même que vous lui ayez demandé » (Matt 6, 8). Et le Christ nous précise dans l’évangile que Dieu, n’est pas comme le juge, lui saura combler rapidement ceux qui s’adressent à lui. Alors que veut dire le Christ quand il nous appelle à la persévérance dans la prière ?

Si on revient à la veuve et au juge, on constate que si la veuve insiste, c’est parce qu’elle n’a pas le choix, seul le juge peut lui procurer ce qu’elle attend. Mais elle insiste aussi parce qu’elle n’a pas d’autre pouvoir d’action sur le juge que celui de supplier son intervention. Elle se sait faible devant lui et elle sait qu’au final, il prendra la décision d’intervenir quand il le désirera. Mais elle persévère surtout parce qu’elle est certaine que la décision du juge qu’elle désire tant, sera positive et rétablira la justice. Elle n’a aucun doute sur l’issue de la procédure qu’elle réclame. Et c’est cette confiance indéfectible sur le dénouement de l’affaire qui explique sa persévérance.

Nous sommes un peu comme la veuve vis à vis de Dieu, nous avons de grands désirs, de grandes attentes. Nous aussi nous sommes faibles et nous comptons sur sa puissance. Mais notre relation à Dieu est totalement différente, notre prière n’est pas une demande de grâce que nous adressons à un souverain, elle n’est pas une demande déposée auprès d’une administration pour obtenir un service qui est dû ; on ne s’adresse pas à Dieu comme on s’adresserait à un distributeur automatique de faveurs ou de miracles. Non, la prière, c’est tout autre chose. Dans cette intimité spirituelle qu’est la prière, nous nous unissons à Dieu et nous lui permettons de se donner. Se donner à nous, et se donner au monde à travers nous. Dans la prière nous devenons collaborateur de Dieu, collaborateur de sa grâce. Le Seigneur n’a de cesse de donner sa vie et d’étendre ses bénédictions sur toute la création. Mais pour cela il faut des âmes qui désirent, il faut des cœurs qui accueillent, il faut des disciples qui se laissent guider et qui deviennent missionnaires. Pour cela, il faut des guerriers qui mènent inlassablement le combat de la prière comme Moïse au sommet de la colline. Car le monde est comme une terre asséchée sur laquelle les pluies torrentielles de la vie divine tomberaient sans réussir à pénétrer, et nos prières ce sont ces brèches qui permettent aux bénédictions divines de pénétrer dans le monde et de l’irriguer en profondeur. Oui, il est nécessaire de toujours prier comme nous y invite le Christ pour que l’amour de Dieu emplisse nos cœurs, car comme l’écrivait Sainte-Thérèse, «si l’Amour venait à s’éteindre, les Apôtres n’annonceraient plus l’Evangile, les Martyrs refuseraient de verser leur sang… je compris que l’amour renfermait toutes les vocations, que l’Amour était tout ».

Mais le Mal est là. Le mal et le péché assèchent et durcissent la terre qui devient au final étanche à la grâce de Dieu. Et la présence incontestable de ce mal dans le monde et dans nos vies peut nous faire douter de l’action de Dieu et de la victoire finale. Elle peut nous faire perdre l’espérance que Dieu renouvèlera et transformera toute chose. Elle peut nous décourager de l’utilité de la prière. Le mal peut nous faire perdre la foi. « Quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »

Et c’est là que l’exemple de la veuve nous enseigne. Nous, devons comme elle, porter notre confiance vers la finalité, ne pas perdre de vue l’aboutissement ultime, nous devons garder la certitude que Dieu sera vainqueur, garder la certitude qu’un jour viendra où l’amour de Dieu inondera le monde et chassera le mal : nous devons garder la foi. La foi, c’est ce qui nous permet de nous battre jusqu’à la fin, sans connaitre l’issue, mais en sachant que l’issue sera bonne, sera belle. Oui, c’est notre confiance dans la victoire à venir de Dieu, notre assurance sur l’issue de l’Histoire qui nourrit notre persévérance dans la prière et stimule notre collaboration au plan de Dieu.

Frères et Sœurs, si nous cherchons le modèle de quelqu’un qui malgré sa petitesse avait de grands désirs et de grandes espérances, quelqu’un qui n’a jamais douté de la victoire de l’Amour, qui s’est offerte dans la prière pour que la grâce par elle soit donnée en abondance au monde, celle que nous accueillons aujourd’hui parmi nous, nous le donne. L’exemple de Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus nous rappelle notre vocation de chrétien, être toujours uni à Dieu dans la prière, pour être les missionnaires de son amour dont le monde à tant besoin.

                                                         « C’est ton amour Seigneur que je réclame,

                                                         C’est ton amour qui doit me transformer

                                                         Mets en mon cœur ta consumante flamme

                                         Et je pourrai te bénir et t’aimer » Ste Thérèse

AMEN

homélie du père Armand pour la messe d’ouverture du weekend disciple-missionnaire

Bien chers frères et sœurs,

Nous voici réunis ce soir dans la joie, pour ouvrir la célébration de notre week-end « disciples-missionnaires ».

Une célébration, au cœur de ce mois missionnaire extraordinaire décrété par le pape François, et qui nous rappelle ce devoir sacré et irremplaçable de tout disciple du Christ, de tout baptisé : celui d’être les fidèles témoins du Ressuscité, de porter au monde la Bonne Nouvelle de son Amour !

Et, comme pour marquer davantage l’importance et l’urgence de cette mission, nous avons la grande joie et la chance immense de recevoir en personne, la visite de Ste Thérèse de l’Enfant Jésus, patronne de tous les missionnaires et des missions !

Nous rendons grâce à Dieu pour tant de merveilles ; et avec la petite Thérèse, nous nous confions au Seigneur : que son Esprit féconde notre mission et que les flots de son amour inonde notre vie.

 

Bien chers frères et sœurs dans la foi,

En préparant cette méditation que je m’en vais vous partager à l’occasion du lancement solennel de notre week-end « Disciples-missionnaires », je n’ai pu m’empêcher de penser à tous ces missionnaires, hommes et femmes, qui avaient quitté vos terres, leur famille, ce qu’ils avaient de plus chers, pour braver l’inconnu, la maladie, un climat rude, les dangers de toute sorte, afin de nous apporter la Bonne Nouvelle de l’Évangile, jusqu’au Sénégal ! Une semence de la foi qui s’est faite à travers bien des sacrifices, au prix quelquefois de leur propre vie, et qui aujourd’hui, a porté de nombreux et beaux fruits, à travers des communautés vivantes et rayonnantes, des églises heureuses d’avoir connu le Christ, des hommes et des femmes, des jeunes et des moins jeunes, qui sont fiers d’appartenir à cette merveilleuse famille universelle de frères et sœurs unis par les liens de la foi, de l’amour et de l’espérance en ce Dieu-Père qui nous aime tant ! Une semence tellement féconde qui fait qu’aujourd’hui, eh bien, je me trouve là devant vous ce soir, pour vous partager ma joie d’être disciple du Christ, missionnaire de son Amour pour vous !

Je n’ai pu m’empêcher de penser aussi à toutes ces personnes qui, comme la petite Thérèse que nous accueillons, sans parcourir le monde, vivent bien humblement leur mission de baptisés dans leur famille, leur communauté de vie, leur lieu de travail, dans les différentes tâches quotidiennes…

Oui, chers fidèles croyants, c’est dire et reconnaître tout simplement, que cette mission qui est la nôtre, concerne tous les membres du Corps du Christ, que chacun de nous en est dépositaire, prêtre, personne en responsabilité, laïc, oui, nous tous, nous participons de cette mission que le Père a confié à son Fils, Jésus, notre Seigneur et notre frère ! En effet, nous rappelait St Paul, « vous avez été choisis par Dieu… vous êtes ses fidèles et ses bien-aimés » ! Comme pour le Christ dans la page d’évangile que nous venons d’entendre, « l’Esprit du Seigneur est sur nous », et par le baptême, il nous a consacrés par l’onction !

Un choix, frères et sœurs, qui nous invite donc à inscrire nos pas dans ceux du Christ, à fixer nos yeux sur lui : oui, « agissez comme le Seigneur », nous dit toujours Saint Paul, « et tout ce que vous dites, tout ce que vous faites, que ce soit toujours au nom du Seigneur Jésus-Christ » !

Voilà, chers condisciples, la mission qui nous est confiée ; une mission qui s’enracine dans la Parole et l’exemple même de Jésus ; une mission dont la source et le but ultime ne sont rien d’autre que l’Amour ! Oui l’Amour, encore l’amour, toujours l’amour, rien que l’amour !

Un amour qui libère des prisons de la solitude, de la haine et du communautarisme ; un amour qui est lumière d’espoir dans une société en proie à la peur et à la méfiance ; un amour signe d’espérance dans une société et un monde où règnent l’injustice et les inégalités de toute sorte… Oui, nous dit la petite Thérèse, « dans le cœur de l’Église ma mère, dans la société qui m’a vu naître et grandir, dans le monde qui m’accueille, oui, je serai l’amour » !

Quelle belle mission, frères et sœurs !

Mais une mission qui n’a jamais et ne sera jamais un long fleuve tranquille, un été indien ! Et cela, la petite Thérèse l’aura vécu dans sa chair et dans son cœur, à travers la maladie, « l’épreuve de la foi », arrivant à douter de l’existence de Dieu, faisant l’expérience de l’incapacité de prier et ayant même des envies de suicide…

Mais, le sage Ben Sirac nous rassure : « Les regards du Seigneur sont fixés sur ceux qui l’aiment, puissante protection, soutien plein de force contre les obstacles, assurance contre les chutes » ! Oui, chers fidèles croyants, soyons-en plus que certains : nous ne sommes et ne seront jamais seuls dans cette mission ! Le Seigneur marche à nos côtés, il nous précède et fécondera nos efforts ! C’est un Capitaine qui n’abandonnera jamais son bateau et son équipage, même au plus fort de la tempête !

Un message qui nous rejoint à des moments très difficiles pour nos églises et nos communautés confrontées à la baisse de la pratique, fragilisées par des scandales de toutes sortes ; des chrétiens et une église combattus dans ce qui fait ses valeurs les plus fondamentales… Oui, comme Ste Thérèse, nous vivons notre « nuit de la foi », nous vivons notre « chemin de la croix » …

Cependant, et c’est fort important, chers condisciples, ne l’oublions jamais et au grand jamais : « Tout chemin de croix parcouru avec foi, confiance et persévérance, aboutit inéluctablement à la Résurrection » !

Alors, chers fidèles disciples du Christ, relevons la tête ! Avançons avec foi et confiance ! Et continuons d’être les bras du Seigneur pour accueillir et protéger la vie, continuons d’être les pieds du Seigneur pour porter aux autres la Joie de l’Évangile, et continuons de laisser briller en nous cette flamme de l’amour de Dieu pour que tout homme savoure le bonheur immense d’aimer et de se savoir aimer !

« Je passerai mon Ciel à faire du bien sur terre », prédisait la petite Thérèse : chers fidèles du Christ, chers membres du doyenné, passons notre vie sur terre à faire le bien ! Amen

retour sur le séjour de ste Thérèse à Lons

du 18 au 20 octobre, le doyenné de Lons le Saunier a accueilli à l’église des Cordeliers, les reliques de sainte Thérèse de Lisieux. Du vendredi soir au dimanche midi, de très nombreuses personnes sont venues prier avec Thérèse de Lisieux et lui demander de confier à Dieu leurs intentions. Tout au long des jours des messes, des offices religieux, des temps de louange, d’adoration et de prière silencieuse. Chacun a pu prendre un temps, seul ou en famille, auprès de ste Thérèse.

voyons cela en images :

VENDREDI 18 Octobre

Thérèse invite à la prière dehors et dans l’église….

célébration d’accueille des reliques

veillée de prière du vendredi soir: méditation du chapelet en lien avec le poème de « Marie pourquoi je t’aime » de ste Thérèse.

après la veillée, le Saint Sacrement est exposé et commence alors la nuit d’Adoration : quelle joie de pouvoir vivre, pendant la nuit, un tête à tête avec le Seigneur.

SAMEDI 19 octobre

après les Laudes et la messe, l’équipe de secteur des équipes Notre Dame arrive et installe son stand pour accueillir les couples qui viendront pour vivre cette journée de rentrée. Ensemble ils animeront à 11h00 un temps de louange. Les chants de joies montent vers Dieu!

le soir venu, Monseigneur Jordy préside  la messe à l’issue de laquelle il demande à tous les prêtres présents de prier le Seigneur devant Thérèse…

 Il est 19h00, l’heure du repas avant que les jeunes rejoignent le groupe Feel God qui les attend pour un concert de pop louange à l’église st Désiré.

 

ANNONCES du 27 octobre au 3 novembre

Lundi 28 octobre

Préparation de la liturgie du 3 novembre et de la Toussaint, à la cure à 20 h.

Mercredi  30 octobre

« journée caté spéciale  » Toussaint » de 10h à 17h aux Cordeliers   Apporter son pique -nique.  

Messes de « TOUSSAINT »         

9h00 St Luc et Montaigu

10h30  Cordeliers, Montain, Macornay, Voiteur et Vevy

16 h 00 prière au cimetière de Lons (Rendez-vous entrée principale)

Samedi 2 novembre

Commémoration des fidèles défunts

Messes à 10 h 30 aux Cordeliers, à Vevy, Domblans et Courbouzon

Messe à la Maison d’Arrêt

Dimanche 3 novembre    31 ème dimanche du Temps Ordinaire.

Messes

9 h Montmorot et Lavigny

10 h 30 Cordeliers et Vevy 11 h Bornay et Ménétru

 dimanche 3 novembre à 10 h 30 aux Cordeliers : dernière messe dans notre doyenné du Père Armand N’DIAYE . Messe au cours de laquelle nous lui dirons au-revoir.

Libre à vous de lui transmettre votre reconnaissance et vos encouragements pour sa nouvelle mission plus personnellement … d’une façon ou d’une autre … il sera des nôtres jusqu’au 10 novembre.

Action :  » Fleurs suspendues : Une pensée pour les indigents »

Le collectif « Fin de vie des personnes précaires » vous propose de rendre hommage aux personnes démunies décédées en achetant une fleur pour orner les sépultures. Vous pouvez déposer vous-même votre achat au « carré des indigents » (situé sur les hauteurs du cimetière de Lons-le-Saunier) ou le confier à votre fleuriste qui se chargera de le remettre à l’équipe de bénévoles qui s’occupera de l’ornement. La collecte aura lieu le mercredi 6 novembre au matin et l’ornement se fera le même jour à 14 h 00 au cimetière. En tant que chrétien, vous pouvez également donner une messe pour le repos de leur âme au secrétariat.

Merci de faire savoir aux  personnes qui ne peuvent pas se déplacer et qui souhaiteraient rencontrer un prêtre  qu’ils ne doivent pas hésiter à appeler au secrétariat : 03 84 24 04 44

Intentions de messes du 27 octobre au 3 novembre

 

Samedi  26/10/19 18 h 30  Nevy et   

              Revigny

Pierre BROUTET et famille ; Famille ROZAIN ;

Odile SASSARD et sa petite fille Laetitia ;

Albert et Madeleine PY ;  Jacques DELIGNOU ; famille GIRARD-PITIOT-PAOLI vivants et défunts ; Colette CASOLI ;

Dominique GUILLON ; Simone et Léon PROST et famille;

famille BIEVRE-CHAILLET et intention particulière ;

familles GUIGNOT-VENNE ; intentions particulières ;

Simon HUGONNET et Jacqueline HUGONNET-LEHRE et les défunts des familles HUGONNET-TRECOURT,

Josette GUYON(anniversaire);Patrick CHARTON (anniversaire)

Danièle JACQUIN (anniversaire ) et sa famille;

 

 

Dimanche  27/10/19

30ème dimanche

du temps ordinaire

 

 

9  h 00

St Désiré et l’Etoile

 

10 h 30 

  Cordeliers, Verges

 

  11 h  Moiron

 

Lundi 28/10/19

Sts Simon et Jude

    18h30 : Cordeliers  
Mardi 29/10

  St Narcisse

  8 h 30 : Cordeliers

10 h 30 : Conliège

 
Mercredi  30/10/19

  Ste Bienvenue

18 h 30 : Cordeliers  
Jeudi  31/10/19

St Wolfgang

8 h 30 : Cordeliers Soeur Marie-Emmanuel VACELET
Vendredi  1er/11/19

TOUSSAINT

  9 h 00 St Luc

            et Montaigu

10 h 30 : Cordeliers

Vevy, Macornay, Montain, Voiteur

Daniel PERNIN, André et Monique MARTIN ; André BAILLY ; Dominique MONAT ; familles VURPILLAT-VENET ; Jean-Claude GANDELIN et familles GANDELIN-NARBOU; Marie-Thérèse et André PICARD et familles; Monique BONNET et famille ; Maud PLANCHARD, Xavier et familles ; famille PROST-LHOMME; Yvette GUILLEMIN; Louis et Madeleine LAGRANGE et famille ; Jean et Denis GENET; Jean THEVENOD, Jacques DELIGNOU; Denise et Georges SEROZ ; famille VALLET-CLERC; Félix FAIVRE et famille FAIVRE-MIGNOT; Jean-Paul FOUQUET-BERTHAUD ; intentions particulières ; familles GIRARD-PITIOT-PAOLI vivants et défunts ; Emmanuel MEYNIER ; Marie-Thérèse et Roger BUFFARD ; Georges NICOLAS et familles CRENIAUD-NICOLAS; familles GUIGNOT-VENNE ; Pedro MEDINA; famille GENTELET parents et frères; Denis PUGIN et famille; familles DAVID : Adrien, Ernestine et Jacques ; défunts familles LUGAND-SAIVE; Simone et Léon PROST et famille ; Michel et Jeanne PERRIER; Henri et Jeanine MARECHAL et défunts des familles MARECHAL-THIBERT; René MILLET et famille ; famille MILLET-PAILLARD-PERRET; René BRUN ; François BERTHAIL ; famille CHARNOZ-BOISSON ; défunts familles VIDELIER-BERRARD ; Jean-Noël REVERBERI et sa famille ; familles LOYE-GUYON; familles PERREY-BAUDOUIN;
Samedi  2/11/19

Fidèles défunts

10 h 30 : Cordeliers Voir feuille de chants
 

 

Dimanche  3/11/19

31ème dimanche

du temps ordinaire

 

 

9  h 00  Montmorot

             Lavigny

10 h 30 

  Cordeliers, Vevy

  11 h  Bornay   et        

           Ménétru

René BOISSON et famille ; Julia DENIS-Alberte et Georges DENIS ses grands parents et Paulette POLY sa grand-mère ; Pierre BROUTET et famille ; en action de grâces ;

Famille GUIGNOT-VENNE ; Marie-Thérèse PICARD ;

José DA COSTA ; vivants et défunts famille CLERC-BAVEREL;

 

DOYENNE DE LONS – ANNONCES du 20 au 27 octobre 2019

DOYENNE DE LONS – ANNONCES du 20 au 27 octobre 

***********************

Secrétariat ouvert au public uniquement le matin,

7 rue du Puits Salé  à Lons le Saunier – Tél : 03 84 24 04 44

saint.desire@eglisejura.com-https                      doyennedelons.com

***********************

Aujourd’hui aux Cordeliers, Confirmation pour 17 jeunes et adultes.

***********************

Lundi 21 octobre

  • Préparation de la liturgie du 27 octobre, à la cure à 20 h.

Jeudi  24 octobre

  • Présentation du Livret diocésain « Vivre ensemble de la Parole » à 18 h à Poligny.

Vendredi  25 octobre

  • Temps de prière avec l’Aide à l’Eglise en Détresse,  17 h 45, chapelle des Cordeliers suivi de la messe à 18 h 30.

Samedi  26 octobre

  • Baptême d’Arthur BOURNE à 15 h à Courbouzon,
  • Baptême de Paul CARDINAL à 17 h à Baume les Messieurs.

***********************

Dimanche 27 octobre à 17 h à la Collégiale de Dole 

                              Ordination diaconale de Paterne Koubaka 

***********************

Dimanche 27 octobre    30 ème dimanche du Temps Ordinaire.

Messes :

  • Samedi 
    • 18 h 30  : Nevy sur Seille et Revigny.
  • Dimanche
    • 9 h : St Désiré et L’Etoile  
    • 10 h 30 : Cordeliers et Verges 
    • 11 h : Moiron.

***********************

A la sortie des messes du dimanche 27 octobre

des bougies à déposer sur la tombe de nos défunts,

seront en vente au profit du Service des Vocations au prix de 5 €

***********************

Fête de « TOUS SAINT »   –   Vendredi 1er novembre

Messes

  • 9h :
    • St Luc 
    • Montaigu
  • 10 h 30 :
    • Cordeliers,
    • Montain,
    • Macornay,
    • Voiteur 
    • Vevy

***********************

Action : « Fleurs suspendues : Une pensée pour les indigents »

A l’occasion de la Toussaint, le collectif « Fin de vie des personnes précaires » vous propose de participer à cette action.

Pour cela, il vous suffit d’acheter une fleur qui permettra l’ornement des sépultures. Vous pouvez déposer vous-même votre achat au « carré des indigents » (situé sur les hauteurs du cimetière de Lons-le-Saunier) et rendre hommage à ces personnes démunies, ou le confier à votre fleuriste qui se chargera de le remettre à l’équipe de bénévoles qui s’occupera de l’ornement.

La collecte aura lieu le mercredi 6 novembre au matin et l’ornement se fera le même jour à 14 h  au cimetière.

***********************

INTENTIONS DE MESSES

Samedi 19/10/19 18 h : Cordeliers

18 h 30 : Pannessières

Suliano SAVEA ;

Mickaël et Kalala LIKAFIA ;

Bernadette ROLET ;

Pierre BROUTET et famille ;

Bertrand PATEL (suite obsèques) ;

Famille PROST – DECLERCQ vivants et défunts ;

Intentions particulières ;

Vivants et défunts des familles LEFEUVRE et BARBIER ;

Victor JOURDAIN – André JOURDAIN  et intention particulière ;

Famille BIEVRE – CHAILLET ;

Paulette SACCARD.

 

 

Dimanche 20/10/19

29ème dimanche

du temps ordinaire

 

 

9 h :

  • Perrigny
  • Courbouzon

 

10 h 30 :

  • Cordeliers
  • Verges

 

11 h :  Baume les Messieurs

Lundi 21/10/19

Ste Céline

18 h 30 : Cordeliers
Mardi 22/10/19

Ste Elodie

8 h 30 : Cordeliers

10 h 30 : Conliège

Mercredi 23/10/19

St Jean de Capistran

18 h 30 : Cordeliers
Jeudi 24/10/19

St Florentin

8 h 30 : Cordeliers
Vendredi 25/10/19

Ste Doria

9 h : St Luc

18 h 30 : Cordeliers

Samedi 26/10/19

St Dimitri

8 h 30 : Cordeliers
Samedi 26/10/19 18 h 3:  

  • Nevy
  •  Revigny
Pierre BROUTET et famille ;

Famille ROZAIN ;

Odile SASSARD et sa petite fille Laetitia ;

Albert et Madeleine PY ;

Jacques DELIGNOU ;

Intentions particulières ;

Famille GIRARD – PITIOT – PAOLI vivants et défunts ;

Colette CASOLI ;

Dominique GUILLON ;

Simone et Léon PROST et famille ;

Famille BIEVRE – CHAILLET et intention particulière ;

Familles GUIGNOT – VENNE ;

Simon HUGONNET et Jacqueline HUGONNET-LEHRE et les défunts des familles HUGONNET – TRECOURT.

 

 

Dimanche 27/10/19

30ème dimanche

du temps ordinaire

 

 

9 h :

  • St Désiré
  • l’Etoile

 

10 h 30 :

  • Cordeliers,
  • Verges

 

11 h : Moiron