méditation du mardi de la 2° semaine de Pâques

par le père Christian Panouillot

 

QUE NOTRE CHARITÉ SE FASSE INVENTIVE

« votre foi est active, que votre charité se donne de la peine, que votre espérance tient bon en notre Seigneur Jésus Christ, en présence de Dieu notre Père. » 1 Tes, 1,2-10)

J’ai reçu ce mail, la semaine dernière et j’ai été touché par la générosité de cette famille à rejoindre les personnes isolées en Epad. Les jeunes du jura prennent le temps de téléphoner à des personnes seules.

Sans doute, il y en a d’autres qui vivent la solitude. Merci de nous les faire connaître.

Si vous souhaitez faire proche d’une personne isolée, une lettre ou une carte serait une belle expression de votre foi. Comme nous l’avons vu l’amour de Dieu se répand par notre charité.

Dans la prière en famille, l’Esprit saint vous éclairera sur ce qui est bon de faire

Vous pouvez me contacter : christian_charles@mac.com  (06 74 11 13 80)

 

voici le témoignage d’une équipe SEM du doyenné de Clairvaux

Bonjour à tous,

En ce lundi Pâques, j’avais hâte de partager avec vous, image à l’appui, ce que j’ai vécu hier dans cette chapelle familiale de Prépavin.

cp1

Les branches de sapin/rameaux ont laissé place aux chaises vide, comme autant d’absents /présents.

La porte du tabernacle est déposée et laisse apparaître un linge qui se déplie pour laisser échapper un Alléluia, cri de notre Joie/Foi en la résurrection du Christ qui rend efficiente l’eau de notre baptême symbolisée par la cruche.

Au pied de l’autel, un bouquet familial composé de fleurs et de branches cueillis dans les jardins des différentes maisons prépavinoises.

En ce qui concerne la vie du SEM, vous êtes sûrement nombreux à avoir poursuivi vos appels ou toutes autres démarches pour vous rendre proche des personnes isolées. Sachez qu’’en début de semaine dernière, avec la collaboration de de Maryse Monnier et de Michelle Jaffrenou, nous avons rédigé un petit texte pour les résidents de l’EHPAD – Foyer Logement de Clairvaux.

Ainsi, 45 cartes, réalisées avec l’aide de mon mari et de mon fils, ont été remises à la résidence du Lac vendredi dernier dont une pour la direction et le personnel.

Je compte sur vous pour poursuivre et garder en mémoire vos différentes initiatives pour « résister » au confinement des esseulés et je rêve du jour où nous pourrons enfin nous réunir pour en parler car comme dit le 1erverset du psaume 133, inscrit dans le cœur cette chapelle de Prépavin : Comme il est bon et doux de se retrouver entre frères !

En attendant, continuons à prier les uns pour les autres et à dire avec le jésuite, Tommy Scholtes, « Aujourd’hui le tombeau est vide. C’est ce vide qui remplit notre vie de lumière et de vie ».

Bien fraternellement,

Marie-Pierre Arene-Bochud,