méditation du mercredi de la 4° semaine de Pâques

Par René Bourgeois, Délégué pastoral de St Martin des Vignes

 

Mes prières restent sans réponse... - Un choix, une route

UNE PRIÈRE DU MATIN.

Il fait simplement sa prière. Presque un peu distraitement, il porte son regard de son petit livre à ce qui l’entoure . Une distraction de plus et il constate qu’il n’y a pas chez lui un « coin prière », pas d’image, pas de bougie allumée même pas une statuette du Sacré Cœur ou de la Vierge de Lourdes. Il imagine les autels domestiques des maisons d’Asie, ou encore un autel des ancêtres. Il se souvient de la crèche de Noël et son regard continue d’errer devant lui.
Devant lui il y a une fenêtre et à côté sur le mur des photos sont accrochées. Ces portraits de visages familiers sourient. Certains le regardent. Et toujours distraitement les souvenirs s’installent. Ces photos, souvenirs de moments joyeux, souvenirs de bonheur, ces traces d’amour dansent un peu dans sa mémoire. Par la fenêtre il voit beaucoup de ciel. Il voit aussi des maisons, des jardins, des arbres. Mais surtout du ciel et des nuages.
Ce Ciel, c’est pourtant bien là que s’adresse sa prière. Et si ce ciel était un grand « coin prière » avec le soleil comme bougie. Ces maisons , cette nature sont bien les signes de la vie. La vie quotidienne soit, si quotidienne qu’il n’en perçoit plus la richesse. Mais la Vie, Don inestimable, Don de l’Amour de Dieu vers qui allait la prière qui s’est un peu perdue.
Et la danse des souvenirs redit comme l’Ecriture « Je danserai pour Toi Seigneur ». C’est comme une contemplation où se mêlent tous les événements heureux passés et cette Vie d’aujourd’hui qui s’offre en action de Grâce. Les images ont remplacé les mots. Et c’est comme si à la fin d’un rêve il ne restait qu’une image.
Pour la Vie que tu nous donnes, que tu nous as donnée et que tu nous donneras. Merci Seigneur.