découverte de la nouvelle traduction du missel.

Le samedi 29 janvier après-midi la salle Saint-Désiré de la maison du doyenné était pleine pour assister à la présentation de la nouvelle traduction du missel romain qui sert au prêtre pour célébrer l’Eucharistie. Celle-ci fut faite par le frère Walter PERIN, bénédictin de l’abbaye de Randol et chapelain du sanctuaire du Mont-Roland.

frère Walter Perin

C’est à un voyage dans le temps que nous avons été invités pour comprendre comment ont été élaborées les traductions successives du missel dit de Paul VI. Celle que nous utiliserons dès le mercredi des cendres a commencé il y a 20 ans à la demande de saint Jean-Paul II.

Pour aider les paroissiens présents à suivre et découvrir toutes les subtilités de la nouvelle traduction et mêmes quelques nouveautés, un petit livret leur a été distribué (il le sera aussi, dès le mercredi des cendres à tous les autres paroissiens). Ce livret aidera à suivre jusqu’à assimilation des nouveaux textes la célébration de ce grand mystère qu’est l’Eucharistie.

ce livret sera distribué rapidement
à tous les paroissiens

pour nous faire saisir toute la subtilité des traductions et le travail que cela représente, nous avons regardé la vidéo d’un frère qui a contribué à la traduction et qui explique sur un cas précis le processus qui a présidé à la traduction : de l’avis de tous : un vrai travail de bénédictin!