samedi 14 octobre : 400 personnes au concert Hopen

400 participants : on l’a fait !

A la veille des confirmations, l’église des Cordeliers à Lons le Saunier était en fête  ce samedi 14 octobre 2017 avec deux concerts, le groupe de pop-louange HOPEN  et le groupe OMG en première partie.

Cette édition est née, suite au succès des samedis de St Dé. Ce grand rendez-vous musical, proposé par la pastorale des jeunes et le service des vocations, a tenu toutes ses promesses puisque 400 personnes se sont rassemblées autour deux concerts : celui d’OMG, groupe Dolois en première partie du groupe Hopen.

Dès midi, des jeunes  habitués au rencontre des Samedis de St Dé  ont quasiment  pris tout en main (Installation  de l’église, déchargement du camion).  Ils l’ont fait dans la  joie, le service et leur ferveur. Certains, sont mêmes restés avec leurs parents à la fin du concert pour rendre l’église aussi  propre qu’ils l’avaient trouvé.

Pour cet événement sans précédent, une trentaine  de bénévole ont répondu présent : des jeunes et des parents, ayant accepté de rester en retrait, assurant la sécurité, l’hébergement du groupe ou préparant la nourriture.

Cédric Galoyer

 

des nouvelles des Sœurs de l’Alliance

Une communauté de 5 soeurs habite et oeuvre sur notre doyenné. Elles habitent la rue des écoles à Lons le Saunier. Vous connaissez tous leur visage et les voyez agir en de nombreuses activités paroissiales …. Il est bon aussi qu’elles nous partagent sur ce blog des nouvelles de leur communauté. La semaine dernière elles se réunissaient en Assemblée générale à Châtel, Soeur Thérèse nous partage ce qu’elles y ont vécu.

Les Sœurs de l’Alliance se sont retrouvées (une centaine) en Assemblée générale,             comme toutes les années à CHATEL les 7 et 8 octobre 2017, avec Monseigneur Philippe           GUENELEY, Evêque émérite de Langres et originaire du Jura.

Le but de cette Assemblée était :

– de remonter en Congrégation tout le travail d’année réalisé par les Sœurs, personnellement,       en communauté puis par secteur géographique.
Le thème de ce travail était : « Etre visitée, être en visitation ».

à partir des mots ANNONCIATION et VISITATION, les soeurs des communautés du Jura, de l’Allier et la Savoie ont écrit ceci :

 

20171007_1342021.jpg

A N N O N C I A T I O N   Marie, visitée habitée par l’Esprit, part en Visitation

    Et nous Sœurs de l’Alliance ?

A    Quand je vis l’agressivité, que l’Esprit me donne de vivre l’Amitié
N    Quand je vis le non-respect, que l’Esprit me donne de vivre la Non-violence
N    Quand je vis la négligence, que l’Esprit me donne de vivre la Netteté
O    Quand je vis l’opposition, que l’Esprit me donne de vivre dans l’Ouverture                    N    Quand je vis le non-dit, que l’Esprit me donne de vivre la Nouveauté
C    Quand je vis le combat, que l’Esprit me donne de vivre la Communion
I     Quand je vis l’inertie, que l’Esprit me donne d’Innover
A    Quand je vis l’adversité, que l’Esprit me donne de vivre l’Alliance
T     Quand je vis la tiédeur, que l’Esprit me donne de Témoigner
I     Quand je vis l’indépendance, que l’Esprit me donne de vivre l’Intelligence
O    Quand je vis l’orgueil, que l’Esprit me donne de vivre dans l’Obéissance
N    Quand je vis  la nuit, que l’Esprit me donne de Naître à sa lumière       

 

20171007_1327341.jpg

VISITATION : Marie, visitée habitée par l’Esprit, annonce la présence du Seigneur

Et nous Sœurs de l’Alliance ?

Là où est la Violence                        que je mette la Vie
Là où est l’Indifférence                  que je prenne des Initiatives
Là où est la Servitude                     que je vive le Service
Là où est l’Illusion                            que je sois Intentionnée     
Là où sont les Ténèbres                  que je sois Tolérante
Là où est l’Adversité                        que je vive l’Alliance
Là où est la Toute-puissance          que je mette la Tendresse  
Là où est l’Irritation                        que je cherche une Issue
Là où est l’Orage                              que je sois Optimiste
Là où est le Numéro                         que je l’appelle par son Nom

cette rencontre a pour but  de sensibiliser les sœurs présentes à la préparation d’un Chapitre qui aura lieu en mai 2018.

Pour cela un autre travail avait été demandé sur : « Comment continuer l’histoire et nous  relancer communautairement dans l’annonce de la Bonne Nouvelle de l’Evangile ».

Monseigneur Philippe GUENELEY a donné une conférence sur « La dimension spirituelle d’un       Chapitre ».
Heureuses de nous retrouver nous avons passés deux bonnes journées dans la fraternité.

Avec L’AED Lons prie pour la liberté religieuse.

« LES 24 HEURES POUR LA LIBERTE RELIGIEUSE »

Ce jeudi 12 octobre, à 20 heures, en lien avec l’évènement des « 24 heures de la liberté religieuse » organisé à la Basilique de Montmartre à Paris par l’Aide à l’Eglise en Détresse (AED) se sont retrouvés à l’église des Cordeliers, une trentaine de paroissiens, pour un temps de prière et d’adoration.

 les préparatifs….. merci aux bénévoles !

Voici un aperçu de cette belle et profonde soirée :

Qu’est-ce que l’AED ? C’est une fondation internationale de droit pontifical.

 la présentation de L’AED par Laurence Bas…

En 1947 (il y a juste 70 ans) le Père Werenfried, religieux hollandais, fonde l’AED pour venir en aide aux populations réfugiées de l’Allemagne de l’Est puis aux chrétiens restés derrière le rideau de fer. Dès les années 50, le Père Werenfried est encouragé par les différents Papes et étend son action en Asie, en Amérique latine, en Afrique puis au Moyen-Orient.

L’AED soutient les chrétiens dans le monde, là où ils sont confrontés à des difficultés matérielles ou des persécutions. 200 millions de chrétiens ne peuvent pas vivre librement  leur foi, soit 1 chrétien sur 10 !

 Grâce à ses 22 pays donateurs, dont la France, l’AED intervient dans 150 pays pour soutenir l’Eglise. L’AED ne vit que de dons et finance plus de 6000 projets par an dans le monde.

Les aides de l’AED répondent uniquement aux demandes des évêques locaux, prêtres et religieux car l’AED a un contact direct avec eux.

Les trois missions de l’AED sont :

Informer sur la situation des chrétiens dans le monde et sur la liberté religieuse

Prier pour les chrétiens qui souffrent

Partager c’est-à-dire soutenir des projets en lien avec l’Eglise locale et également fournir des aides d’urgence aux réfugiés.

Pourquoi étions-nous là ce jeudi soir ?

Beaucoup de chrétiens sont opprimés et souffrent en raison de leur seule croyance religieuse : dès 19 h 15, la Basilique de Montmartre était illuminée en rouge, couleur du sang des martyrs, pour interpeller le grand public.

L’AED a pour mission de défendre la liberté religieuse dans le monde, quelle que soit la religion concernée. 75 % des atteintes à la liberté religieuse concernent les chrétiens.

Religion non violente, il est assez commode de s’en prendre aux chrétiens qui servent souvent de bouc-émissaires.

Agissant dans 150 pays touchés par la persécution religieuse ou le dénuement, l’AED est un observateur privilégié des enjeux géopolitiques locaux et publie tous les deux ans, un rapport sur la liberté religieuse dans le monde couvrant tous les groupes religieux.

Le rapport de 2016 dénonce une dégradation générale de la situation : sur les 196 pays étudiés, 38 ont subi d’importantes violations relevant soit de la persécution, soit de la discrimination.

  • 14 pays dont l’Inde, le Kenya, l’Indonésie ont vu leur situation s’aggraver nettement.
  • 21 pays ne montrent aucun signe de changement évident, pour certains leur situation était déjà si mauvaise qu’elle pouvait difficilement empirer : Afghanistan, Irak, nord du Nigéria, Corée du nord, Arabie saoudite, Somalie et Syrie.
  • 3 pays ont vu leur situation s’améliorer : le Royaume du Bhoutan, l’Egypte et le Qatar.

Au sein de régime autoritaire comme la Chine, on constate une nouvelle vague de répression contre les groupes religieux refusant de suivre la ligne officielle. Ainsi les croix de + de 2000 églises ont été démolies. Toujours en Chine, savez-vous qu’en moyenne 15 000 chinois se convertissent au christianisme chaque jour !  On comprend mieux – sans l’excuser – l’inquiétude du parti communiste chinois.

Depuis juin 2014 des attaques islamistes violentes sont perpétrées dans 1 pays sur 5 à travers le monde : on parle d’un hyperextrémisme islamiste.

Pour conclure voici un propos de Marc Fromager le directeur national de l’AED : « Si nous voulons la paix, défendons la liberté religieuse. Ce n’est pas un simple concept mais un enjeu vital. Prions pour la PAIX car nous n’aurons pas de paix sans liberté religieuse.

————————————

Ensuite chants et lectures bibliques nous ont permis de méditer sur la souffrance de tous ces persécutés et discriminés.

   procession des lumignons rouges, déposés sur l’autel en vue de l’Adoration

Le témoignage bouleversant des parents de Simona – future maman italienne – tuée lors du tragique attentat islamiste du 2 juillet 2016 à Dhaka au Bangladesh nous fît mieux ressentir la grandeur de la foi.

Puis, dans une ambiance très recueillie, le père Brelot expose le Saint Sacrement. De nombreux lumignons rouges entourent l’ostensoir en formant une croix, la pierre de l’autel quant à elle, est illuminée de rouge, la couleur des martyrs de la foi.

Ce temps d’Adoration est ponctué de phrases chocs de chrétiens persécutés. Nous prenons vraiment conscience de leur souffrance, par la prière nous nous sentons en communion avec eux .

Le Salve Regina chanté devant la Vierge Marie met fin à ce temps de prière.

Laurence Bas, responsable diocésaine de l’AED

   » Vos prières, votre encouragement et votre soutien nous aide à supporter ce calvaire. » Mgr Sako patriarche chaldéen d’Irak

« J’ai dit au pape : Nous avons besoin de votre prière« .  Père Ziad Hilal, Jésuite syrien de Homs. Il a demandé au Saint Père de faire prier pour la paix au Moyen-Orient.

 prière des martyrs

Seigneur sur les cinq continents, en haine de la foi,

Tant de de chrétiens sont menacés, persécutés.

Signes de contradiction, animés du seul désir d’aimer,

ils meurent pour toi qui es l’Amour.

Nous te prions pour eux, accueille-les auprès de Toi.

Nous te confions aussi leurs persécuteurs, aveuglés par la haine et la violence.

Que le sacrifice et le pardon de leurs victimes les mènent sur un chemin de conversion.

Vierge Marie, toi qui la première éprouvas dans ta chair le glaive,

invoque pour nous l’Esprit de force, qu’il éloigne de nous la peur, la honte, la lâcheté,

qu’il renouvelle notre foi et nous donne le désir de témoigner, en toutes circonstances,

que le Christ est Seigneur. Amen

 

N’hésitez pas à découvrir le site :  http://www.aed-france.org

Mardi 3 octobre : rencontre des équipes funérailles de la paroisse st Désiré.

Une réunion d’information sur les équipes funérailles de notre paroisse a eu lieu le mardi 3 octobre à l’espace St Désiré

20171003_20195120171003_201945

Nous lançons un appel aux paroissiens :

Appel

La communauté paroissiale que nous formons a besoin de personnes pour ces équipes qui assurent les obsèques et l’accueil des familles endeuillées, ainsi que le chant et la préparation des célébrations… etc.

Si vous voulez vous investir, vous êtes les bienvenus … nous avons besoin de vous ! Actuellement nos équipes sont vraiment trop restreintes.

C’est un service en équipe, ce qui facilite l’intégration progressive des nouveaux venus. Pour célébrer, les laïcs sont guidés par un schéma  rituel bien structuré.

Pourquoi des équipes funérailles ?

Pour l’Eglise « enterrer les morts » est une œuvre de miséricorde, déjà mentionnée dans la Bible.

Les obsèques sont les célébrations les plus nombreuses dans notre paroisse ( 160 à 170 par an). Les prêtres, devenant de moins en moins nombreux pour des territoires de plus en plus vastes, ont fait appel à des laïcs pour les aider : ce sont les équipes funérailles.

Qui forment ces équipes ?

Actuellement, ce sont trois prêtres et 7 laïcs : ils guident la célébration. Mais il y a aussi des chanteurs, des lecteurs, des organistes, un ou une responsable -sacristie et clés.

Que font ces équipes ?

Elles assurent l’accueil des familles en deuil et le bon déroulement de la célébration des obsèques. La secrétaire coordonne les liaisons entre les entreprises des pompes funèbres, les familles et les membres de l’équipe qui prend en charge les funérailles.

Comment fonctionnent-elles ?

Les célébrants sont deux pour recevoir la famille, préparer et célébrer les obsèques.  Ils se répartissent les tâches (déroulement de la célébration, suivant un rituel bien structuré, commentaire d’Evangile, prière universelle).  Les autres personnes aident à préparer les lieux et à ranger, et au rite de la lumière, ils chantent, lisent etc. Leur aide est précieuse.

Les obsèques, lieu de mission et d’évangélisation.

C’est l’ensemble des personnes qui contribuent à faire de la célébration des obsèques un véritable soutien aux familles en deuil, et un témoignage de foi. C’est un service en équipe, ce qui facilite l’intégration progressive des nouveaux venus. Il est vrai que c’est un service qui demande de la disponibilité. Nous avons besoin de nouveaux membres : plus on est nombreux, moins le service est lourd.

Il est important de rappeler que beaucoup de personnes se rassemblent lors des funérailles, des personnes qui n’entendent   plus ou n’ont jamais entendu la Parole de Dieu.  La mort d’un proche, d’un ami, d’une connaissance peut ouvrir une brèche en soi ,  pour le questionnement et pour l’écoute de l’Essentiel. Les obsèques deviennent alors pour un baptisé, un lieu et un temps pour annoncer la Parole de Dieu et Jésus-Sauveur.

C’est une belle mission !

POUR NOUS CONTACTER : SECRÉTARIAT 03.84.24.04.44

saint.desire@eglisejura.com

 

« Dieu n’est pas mort », un film à voir le lundi 13 Nov à 20h00 au Mégarama

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de ce film intitulé DIEU N’EST PAS MORT ?

Le film relate l’histoire d’un professeur de philosophie, Mr Radisson, aussi brillant que farouchement athée, il demande à ses étudiants d’attester par écrit que Dieu est mort. L’un d’entre eux, Josh, chrétien convaincu, s’y refuse. Son professeur le met alors au défi de prouver le contraire à lui et à ses camarades. Un défi qui ne sera pas sans conséquences…

Sorti aux États-Unis en 2014 (God’s not dead), ce film traitant de l’existence de Dieu a rencontré un joli succès en réunissant plus de 10 millions de spectateurs en salle outre-Atlantique. 

De nombreuses questions, sont soulevées au cours de ce film, comme les preuves de l’existence de Dieu, le mal, la souffrance, les enjeux de la Foi… Il est à destination avant tout des lycéens et étudiants (mais tous peuvent venir!)

Une séance unique est organisée par le diocèse de saint Claude

le lundi 13 nov à 20h00 au mégarama de Lons le Saunier,

les places au prix de 4.5 euros, sont à retirer au presbytère,

7 rue du Puits Salé 39000 Lons Le Saunier

(vous pouvez aussi les acheter sur place au cinéma mais alors au tarif plein).

 

affiche site internet-e8d78f6d

VOICI LA BANDE ANNONCE.

 

Retour sur la retraite des confirmands à Poligny et Châtel les 30 sept et 01 octobre.

Encore un week-end chargé pour le groupe de 11 jeunes qui seront confirmés, ainsi que deux adultes, le 15 octobre 2017 aux Cordeliers à 10h30. 

à 15 jours de la célébration de leur confirmation, il restait pas mal de choses à voir et à faire avec les jeunes : préparer leur lettre de demande à l’évêque, rendre visite et dialoguer avec notre évêque, Monseigneur Vincent Jordy, dans notre nouvelle maison diocésaine à Poligny.

 

20170930_185640

puis départ pour Châtel : repas, soirée présentation des différents investissements possibles après la confirmation, avant une soirée toute en liberté contenue! (Un groupe avec majoritairement des filles fait moins de bruit qu’un groupe avec beaucoup de garçons! mais ne se couche pas plus tôt!!)… surtout bravo aux filles qui ont assuré tôt le dimanche matin dès le petit déj!

une fois la messe célébrée dans la joie et la foi avec les soeurs de Châtel, ce fut le temps de préparer la célébration de la confirmation avec Sophie Taglionne  : chants, messe, prière universelle à rédiger, répartition des rôles : un grand moment d’apprentissage de la concorde et de la fraternité!

après un repas dans la joie et l’apprentissage de la recette de la pizza en musique et chorégraphie, nous avons terminé cette retraite par la célébration du sacrement de la réconciliation.

merci aux animateurs et aux jeunes pour ces moments de foi et d’amitié partagés!

 

Vendredi à Chille : fête de la st Michel

Ce fut un grand moment, ou plutôt la succession de plusieurs temps plein d’émotion. En effet ce vendredi 29 septembre fut célébrée Chille, en la chapelle st Michel, la fête des glorieux archanges Michel, Gabriel et Raphaël!

A cette fête s’ajoutait la bénédiction de la statue rénovée de st Michel

20170929_170515

et surtout, l’apposition sur le mur extérieur de la chapelle d’une plaque commémorant la déportation de 4 prêtres jurassiens pendant la second guerre mondiale. Cette plaque se trouvait auparavant à la maison de Montciel. Le déménagement de la maison diocésaine à Poligny exigeait le départ de cette plaque vers la chapelle st Michel, lieu d’inhumation des nombreux professeurs de ce qui fit le grand séminaire.

ce fut un moment d’une grande émotion palpable par la qualité du recueillement des uns et des autres. En ce lieu magnifique, baigné de soleil les instants que nous avons partagés furent intenses et vrais.

c’est dans la joie que nous avons terminé, sur l’invitation de Maurice Gallet, à la salle des fêtes de Chille autour du verre de l’amitié.

20170929_190550

j’invite ceux qui ne connaisse pas cet endroit sur les hauteurs de Chille, à le découvrir lors d’une promenade dominicale.

merci à tous ceux qui ont contribué à faire de cet instant un moment rare et fort en émotion.