invité par le diocèse, notre doyenné va au cinéma!

une belle soirée que celle du vendredi 29 juin, fête des saints Pierre et Paul! Dans une salle du cinéma du Mégarama de Lons pleine comme un oeuf, c’est à dire avec plus de 160 personnes, Monseigneur Jordy nous a intoduit au film « Paul, Apôtre du Christ ».

C’est une chose assez originale que de mettre des images sur des faits dont la plupart se sont réellement déroulés il y a 2000 ans à Rome. C’est là la force de ce film et ce que permet l’industrie cinématographique.

La lecture personnelle du réalisateur nous a permis d' »assister » à la dernière année de Paul avant l’offrande de sa vie comme martyr. Un personnage de Paul qui aura surpris plus d’un spectateurs, tous ne l’imaginant pas comme l’acteur qui le représentait! Ce qui était émouvant c’était aussi d’entendre les mots de Paul, que nous connaissions par ses épîtres, devenir dialogues, conversations, confidences.

le silence qui régnait après le film dans la salle donnait la mesure de l’intériorisation. Nombreux furent les paroissiens touchés par ce film.

 

20180629_20002820180629_200205

 

20180629_20152200120180629_201436001

 

 

 

Bilan d’une année ACI

l’une des deux équipe d’ACI (Action Catholique des mileux Indépendants) de Lons s’est retrouvée dans le Haut Jura pour son traditionnel bilan de fin d’année. Le temps magnifique à Saint Laurent en Grandvaux nous a permis de vivre une journée très conviviale et contrairement à ce que les photos montrent, elle fut aussi studieuse  : rencontre le matin autour de notre revue, célébration de l’Eucharistie, repas partagé dans la joie et la fraternité puis balade à la fraîcheur  des épicéas et autres sapins!

 

Bilan de l’année de catéchèse et perspectives en doyenné….

le mardi 19 juin, les catéchistes, animateurs 6°,5°,4°, confirmands et aumônerie de Lycée ainsi que les prêtres du doyenné qui le souhaitaient se sont retrouvés pour une soirée Bilan. Confiant d’abord toute chose au Seigneur lors de la célébration de l’Eucharistie à la chapelle, c’est autour d’un repas partagé dans la convivialité que nous avons pu mieux faire connaissance en doyenné.

c’est cette nouvelle réalité pastorale, le doyenné, qui nous a occupés pendant la soirée : faire le calendrier des rencontres durant l’année, des célébrations de première communion, profession de foi, confirmation, etc…

Merci à tous ceux et celles qui participent à l’éducation et à la transmission de la foi et qui aident les jeunes à faire cette rencontre unique et bouleversante avec le Seigneur Jésus!

superbe journée en doyenné à Bornay

Quelle belle journée vécue en doyenné ce dimanche 17 juin. Tous les enfants de la catéchèse, les jeunes de l’aumônerie et leur famille qui le souhaitaient se sont retrouvés avec les paroissiens de nos cinq communautés pour  fêter saint Pierre-François Néron en ce jour exact du 170ième anniversaire de son ordination sacerdotale et du 30ième  de sa canonisation. Et la foule était au rendez-vous à Bornay : tandis que quelques courageux arrivaient, à pied ou à vélo, depuis Macornay, profitant d’une halte pour découvrir la vie de st Pierre-François Néron,

 

tous se sont rejoints devant l’église de Bornay pour constituer la procession.

Belle et grande procession menée par notre évêque.

P1100155

Le temps de confier à Marie les vocations en faisant une halte à l’emplacement de l’ancienne chapelle,

nous sommes arrivés au monument pour célébrer la messe.

IMG_5352

après un apéritif joyeux préparé par les paroissiens,

les tables mises bout à bout dans le chemin verdoyant constituèrent le beau cadre d’un banquet convivial où chacun partageait avec les autres le plat qu’il avait préparé.

l’après-midi fut dédié aux enfants : série de jeux animés par les grands jeunes et les catéchistes pour dévoiler ensemble, à la fin, le visage du saint.

 

merci àtous pour cette belle et priante journée.

 

 

5° anniversaire de l’ouverture de la maison François d’Assise.

ce mercredi 13 juin nous avons célébré le 5° anniversaire de l’ouverture de l’EPHAD François d’Assise. Ce fut une grande joie pour tous les résidents : messe d’action de grâce (quelle aubaine le jour de la sainte Antoine de Padoue), repas de fête, après midi accordéon, un temps aussi pour se souvenir de soeur Bernadette et de toute son oeuvre dans la maison et dans la communauté des soeurs Franciscaines de Lons!

voici 2 photos et l’homélie donnée pour l’occasion!

IMG_20180613_114741IMG_20180613_114757

« J’ai cinq ans ! » C’est souvent avec l’aplomb d’un adulte sûr de lui que les enfants de cet âge vous disent qu’ils sont grands désormais ; c’est à dire qu’ils ont appris à faire et peuvent maintenant faire des choses tout seul. Et bien aujourd’hui, nous fêtons les 5 ans de cette maison, la maison François d’Assise. Et tel l’enfant dont je parlais juste avant, ici aussi il a fallu passer par bien des apprentissages, des ajustements pour vivre plus paisiblement aujourd’hui, pour être une EPADH où il fait bon vivre. Cela prend du temps de s’approprier de nouveaux lieux, de découvrir la géographie du bâtiment, de parcourir les couloirs de faire la connaissance du personnel, des autres résidents, de la vie communautaire, etc.

Au cinquième anniversaire de mariage, on fête les noces de bois symbole à la fois de solidité, dans le sens où la maison a fait ses preuves, et de chaleur, d’intimité. C’est ainsi qu’il a fallu du bois solide pour construire cette maison et du bois chaleureux pour le mobiliers et les boiseries.

Mais le bois pour nous chrétiens nous rappelle aussi le métier du Seigneur Jésus qui était charpentier comme Joseph son père et également celui de sa croix sur laquelle il offrit sa vie. Ainsi, la particularité de cette maison, réside évidemment dans le fait que c’est d’abord sur le Christ qu’est bâtie solidement cette maison. En ce sens cette chapelle où nous nous tenons aujourd’hui place le Seigneur Jésus au cœur de l’établissement.

Par l’Eucharistie célébrée chaque jour ici, faisant mémoire du sacrifice de la croix, par la présence de la communauté des sœurs Franciscaines et par la prière particulière des religieuses, moniales et prêtres en séjour ici on peut dire, comme Paul aux Ephésiens, qu’ici « se construit le corps du Christ ».

Alors être grand, comme on l’est à cinq ans, c’est se souvenir que c’est là, dans le silence de la prière, le cœur à cœur avec le Seigneur Jésus et dans la célébration des sacrements, que prend sens cette grande aventure de la foi qu’est cette maison. La source de tout agir est là, car c’est du cœur de Dieu que jaillit l’amour dont nous avons besoin pour vivre ensemble comme des frères et sœurs.

En effet, ce plein d’amour que nous recevons ici doit se transformer en actes de charité concrets. Il nous faut agir pour construire le corps du Christ. C’est ce que dit st Antoine de Padoue, que nous fêtons aujourd’hui, dans une homélie qui nous est proposée à l’office des lectures : « La parole est vivante lorsque ce sont les actions qui parlent. Je vous en prie, que les paroles se taisent, et que les actions parlent ».

Tout ce que nous recevons ici de Dieu, toutes les paroles et les consolations, l’amour et la joie, doivent se transformer en actions, en agir pour les autres pensionnaires, pour ceux qui viennent nous visiter, pour le personnel qui est à notre service. Car le but de notre vie chrétienne, c’est de vivre dans la vérité de l’amour ;  pour grandir dans le Christ afin de nous élever en tout jusqu’à Lui.

Alors, pour tenir jusqu’au bout notre mission chrétienne, demandons au Seigneur, lors de notre communion à son Corps, les forces et la joie d’agir concrètement pour faire de notre maison une « louange à notre Dieu ». Amen