28° journées du jumelage de notre diocèse à celui de Thiès au Sénégal

Chaque année, la Journée du Jumelage des diocèses de Thiès, au Sénégal, et de Saint-Claude se déroule le premier dimanche de l’Avent. Mgr André GUEYE, évêque de Thiès, et le Père Raymond Monnoyeur, administrateur du diocèse de Saint-Claude, ont rédigé conjointement le message suivant qui s’adresse aujourd’hui à toutes les paroisses de nos deux diocèses.

MESSAGE POUR LE 1ER DIMNCHE DE L’AVENT

adressé aux diocésains de Thiès et de Saint-Claude

à l’occasion de la 28èmeJournée du Jumelage, ce 29 novembre 2020

Chers Diocésains de Saint-Claude et de Thiès,

Chaque année, nous fêtons notre amitié et notre fraternité à l’occasion du premier dimanche de l’Avent, « Journée du Jumelage ». Le contexte est certes difficile, mais nous, vos Pasteurs, vous invitons à la persévérance et à l’espérance. En effet, à la pandémie de Covid-19 qui a engendré beaucoup d’incertitude et de pauvreté, s’ajoute la tragédie du terrorisme et de l’extrémisme qui se sont violemment illustrés en France récemment par des crimes odieux et par la haine injustifiable. Nous pensons également aux victimes de la migration au Sénégal, avec les naufrages répétés de ces dernières semaines. Nous sommes attristés par tous ces fléaux et nous nous encourageons à nous soutenir dans la prière, la compassion et la solidarité. 

Nous saluons les gestes de sympathie posés de part et d’autre. Les messages de réconfort et les démarches de soutien multiformes, et surtout la communion dans la prière, sont autant d’actes simples qui soutiennent l’édifice de notre amitié.

Notre Jumelage est un cadeau du Ciel. Avec vous, nous rendons grâce à Dieu pour l’intuition et le travail abattu par nos devanciers qui ont posé les fondations de ce jumelage et ont construit cette relation dans la sérénité, la confiance et la patience. Le dernier en date est Mgr Vincent Jordy, archevêque de Tours. Nous lui souhaitons encore, avec reconnaissance, une épanouissante mission, et nous attendons, avec foi et dans la prière, la nomination du nouvel évêque de Saint-Claude.

Au courant de l’année écoulée, notre Jumelage s’est enrichi d’actions concrètes et bienfaisantes. La clôture du Jubilé d’or du Diocèse de Thiès a été vécue dans une réelle communion, dans la solidarité fraternelle et effective, avec l’importante délégation conduite par le Père Laurent Bongain, alors Vicaire général. Nous nous inclinons encore devant la mémoire de M. Serge Amiet qui nous a quittés, juste après cette visitation de Novembre 2019. Nous le confions à la miséricorde du Père et prions pour les membres de sa famille.

Au-delà de nos deux Églises, notre fraternité concerne nos deux peuples. Le pape François vient d’inviter les chrétiens en particulier à élargir les frontières de la fraternité, « pour donner à notre capacité d’aimer une dimension universelle capable de surmonter tous les préjugés, toutes les barrières historiques ou culturelles » (Fratelli Tutti, 83). Aussi osons-nous espérer l’avènement d’un monde où tous les hommes sont frères et vivent en harmonie. Notre espérance n’est pas une simple aspiration, mais un vrai témoignage de vie, vécu de la charité fraternelle. Le Temps de l’Avent renforce une telle espérance et un tel témoignage, en nous faisant comprendre les efforts et les conversions nécessaires. Faisons-en une occasion favorable pour progresser sur le chemin de l’amour et de la fraternité dans nos communautés respectives, entre nos diocèses et à l’égard de tout homme créé à l’image de Dieu. « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jn 15, 12-13).

A vous tous, chers diocésains de Thiès et de Saint Claude, nous souhaitons une bonne année pastorale et civile, avec la fin de la pandémie. Sainte célébration de la Journée du Jumelage.

       P. Raymond Monnoyeur                                                    + Mgr André GUEYE

       Administrateur du Diocèse de Saint-Claude                           Évêque de Thiès

Le Secours Catholique a besoin de nous!

Le Secours Catholique se mobilise pendant cette crise pour laisser ses locaux ouverts afin de pouvoir écouter et accompagner ceux qui sont les plus touchés. Cela se fait bien sûr dans le respect de protocoles stricts.

Une forte progression des besoins :
Une augmentation de 40% du nombre de personnes aidées depuis le début de la pandémie : accompagnement des personnes en précarité ou isolées par une aide matérielle, par un soutien téléphonique…
Un fort risque de diminution des moyens :
La collecte nationale ne pourra pas avoir lieu en novembre en raison du confinement qui ne permet pas la célébration publique des messes dominicales.
Les 200 bénévoles des 8 équipes du Secours Catholique du diocèse comptent sur vous pour pouvoir continuer à accompagner et aider durant cette crise sanitaire, sociale et économique !
Donnez-leur les moyens d’agir

  • en faisant un don par chèque à l’ordre de :

Secours Catholique à déposer dans votre paroisse ou à envoyer à
Secours Catholique – 21, rue Saint-Roch – 39800 Poligny.

Un reçu fiscal permettant de déduire de vos impôts jusqu’à 75% de votre don vous sera
envoyé sur demande.

Merci de votre générosité !

VOICI UN EXEMPLE DE CE QUE FAIT DANS LE JURA LE SECOURS CATHOLIQUE

SOUTENONS NOTRE EGLISE DIOCÉSAINE

Affiche_A3_Saint-Claude2020

VOTRE DON DÈS MAINTENANT POUR LA COLLECTE DU DENIER !

La collecte du Denier, constituée du don des fidèles, permet de rémunérer les prêtres en activité et à la retraite, les séminaristes et les salariés du diocèse.

La campagne du Denier de l’Église devait être lancée en mars dans toutes les paroisses de notre diocèse de Saint-Claude. À cause du confinement et de l’impossibilité de célébrer des messes, ce lancement n’a pas pu se faire normalement. Ceci a conduit à un retard important au niveau de la collecte. Nous avons donc d’autant plus besoin de votre soutien maintenant !

Tout comme la quête lors d’une messe, le don au Denier doit s’inscrire dans la vie chrétienne de chaque fidèle. Ce geste de générosité est primordial pour que des femmes et des hommes puissent se consacrer entièrement à la mission de l’Église. Or, aujourd’hui, seulement un catholique sur dix participe à cette collecte, alors même que l’Église ne reçoit ni subventions, ni aides du Vatican.

Si vous ne donnez pas encore au Denier, nous vous invitons à penser à toutes les fois où l’Église a été là pour vous : une célébration, un temps d’écoute avec un prêtre, une préparation à un baptême ou un mariage… Pour qu’aujourd’hui et demain, l’Église puisse continuer à être présente auprès de tous, nous avons besoin de votre don.

Si vous êtes déjà donateur, nous vous remercions chaleureusement pour votre générosité. Vous avez peut-être l’habitude d’effectuer votre don en fin d’année. Pour 2020, nous vous invitons à anticiper votre soutien. En réalisant votre don dès maintenant, vous permettez au diocèse de mieux gérer sa trésorerie, déjà très affectée par les conséquences du confinement.

Comment faire un don ? Vous pouvez donner par carte bancaire sur
www.eglisejura.com

C’est pratique, rapide et sécurisé ! Un grand merci pour votre contribution !

Messe Chrismale ce soir à Poligny

La messe chrismale ne sera pas publique mais sera retransmise en direct sur YouTube et sur RCF ce mardi 2 juin à 18h30 :

  • sur la chaîne YouTube du diocèse : clic

  • sur les ondes de RCF Jura : clic

 

À titre exceptionnel, cette année la messe chrismale sera célébrée à la Collégiale de Poligny, en présence uniquement des prêtres et des diacres accompagnés de leurs épouses, ainsi que des responsables de services et des assistants des vicaires épiscopaux des 4 zones du Jura, de sorte que les fidèles du diocèse soient représentés. La célébration sera présidée par Mgr Bouilleret, archevêque de la Province de Besançon.

En raison du contexte que l’on connaît et du dispositif sanitaire strict qui est mis en place, le nombre de places a été extrêmement limité.

Bien évidemment, si l’on peut regretter que cette célébration, habituellement un grand moment de prière et d’unité pour notre diocèse, se passe dans de telles conditions, chaque baptisé est invité à faire mémoire de l’onction qu’il a reçue au baptême et à la confirmation pour participer à la mission du Christ, prêtre, prophète et roi.

 

message des évêques de France…

 

Notre pays, avec de nombreux autres, traverse une grande épreuve. Le chef de l’État nous appelle à laisser de côté nos divisions et à vivre ce temps dans la fraternité. C’est pourquoi nous avons voulu que ce message destiné en premier lieu aux catholiques s’adresse aussi à tous nos concitoyens sans distinction. 

Nous le faisons dans un esprit d’humilité, mais avec la certitude que la foi chrétienne a une mission spécifique dans ce monde et qu’elle ne doit pas s’y dérober. Nous pensons aussi à tous ceux et celles qui partagent avec nous la foi en Dieu et la conviction qu’Il accompagne notre vie. Nous pensons enfin à tous ceux et celles qui ne croient pas mais souhaitent que la solidarité et l’esprit de service s’accroissent entre les hommes. 

À tous, nous disons notre désir que notre communauté nationale sorte grandie de cette épreuve. Depuis bien des années déjà notre humanité a l’intuition qu’elle doit changer radicalement sa manière de vivre. La crise écologique nous le rappelle sans cesse, mais la détermination a fait largement défaut jusqu’ici pour prendre ensemble les décisions qui s’imposent et pour s’y tenir. Osons le dire, l’égoïsme, l’individualisme, la recherche du profit, le consumérisme outrancier mettent à mal notre solidarité. Nous avons le droit d’espérer que ce que nous vivons en ce moment convaincra le plus grand nombre, qu’il ne faut plus différer les changements qui s’imposent : alors, ce drame porteur d’angoisse n’aura pas été traversé en vain. 

Le mercredi 25 mars, à 19h30 

Un peu partout en France, les cloches de toutes les églises sonneront pendant dix minutes, non pour appeler les fidèles à s’y rendre, mais pour manifester notre fraternité et notre espoir commun. 

Elles sonneront comme elles ont sonné aux grandes heures de notre histoire, la Libération par exemple. En réponse à ce signe d’espoir, nous invitons tous ceux qui le voudront à allumer des bougies à leur fenêtre. Ce geste, qui est de tradition dans la ville de Lyon, est un signe d’espérance qui transcende les convictions particulières : celui de la lumière qui brille dans les ténèbres ! 

CE QUI SUIT S’ADRESSE MAINTENANT AUX CATHOLIQUES.

Mercredi 25 mars, nous fêterons l’Annonciation du Seigneur. Elle eut lieu à Nazareth, chez une jeune fille, Marie. Dans sa maison, le Ciel rencontre la terre ; dans sa maison, le salut du monde est conçu ; dans sa maison, une joie nouvelle apparaît, la joie de l’Évangile, une joie pour le monde: «Car rien n’est impossible à Dieu» (Lc 1, 37).

Cette année, sans l’avoir voulu, nous fêterons l’Annonciation, confinés, dans nos maisons ! Pouvons-nous célébrer cette fête plus en vérité, plus intensément, plus en communion?

Quand les cloches sonneront, le 25 mars, à 19h30 :

  • que chaque disciple de Jésus, dans sa maison, ouvre sa Bible (ou son ordinateur) et lise, seul ou en famille, le récit de l’Annonciation, dans l’Évangile selon saint Luc, chapitre 1, versets 26 à 38.
  • Et qu’au même moment chaque maison allume une ou plusieurs bougies, à sa fenêtre, pour dire son espérance et conforter celle de ses voisins. Ouvrir sa fenêtre, allumer une bougie est un geste de communion que nous voulons offrir à toute la nation pour qu’elle rende hommage aux défunts, victimes du Covid-19, et aussi à ceux qui donnent de l’espoir, soignants, autorités mais aussi famille, amis, voisins.
  • Nous prierons en communion par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie en nous unissant au chapelet récité, à Lourdes, chaque jour à 15h30. Nous demanderons à Marie :

1ière dizainede nous protéger et de nous aider à mieux accueillir Jésus dans nos maisons, dans nos cœurs, dans nos vies comme elle l’a fait elle-même pour nous: «Que tout m’advienne selon ta parole» (Lc 1, 38) – 

2ième dizaine Nous confierons à Marie qui devient Mère du Sauveur et qui deviendra notre Mère, nos frères et sœurs malades, nos frères et sœurs soignants, notre communauté humaine éprouvée. Nous lui dirons que nous voulons les aimer comme nous aimons Jésus, «le fruit béni de ses entrailles» (cf. Lc 1, 42), Lui qui a pris sur lui nos souffrances et nos péchés .

3ième dizaine: Nous pourrons aussi confier nos craintes et nos doutes à celle qui fut toute bouleversée et s’interrogea: «Comment cela va-t-il se faire?» (Lc 1, 34). La peur d’une vie remise à Dieu, différente de celle dont nous rêvons, rejoint la peur de la mort. Marie la connaît de l’intérieur et nous pouvons lui dire sans cesse: «Prie pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort», comme l’Église nous l’a appris.

4ième dizaine Enfin, poussés par l’Esprit, nous pourrons dire à Jésus: «Guéris-nous !» Nous ne savons pas quelle sera la réponse sinon que, dans quelques jours, nous fêterons la passion, la mort et la résurrection de Jésus, le premier-né d’une multitude de frères qu’il fait entrer dans la vie de Dieu.

5ième dizaine à vos intentions particulières.

C’est pourquoi nous vous demandons de relayer ce message très largement autour de vous, par tous les moyens autorisés à votre disposition !

LES ÉVÊQUES DE FRANCE

invitation de notre administrateur le père Raymond Monnoyeur.

La décision ayant été prise de ne plus célébrer la messe, ni les baptêmes, ni les mariages dans les églises et comme le temps de carême le propose, je vous invite à la méditation personnelle, à échanger en couple, en famille,  avec des proches :

  • Cette épidémie qui nous prend à contre-pied, que me fait-elle découvrir de la fragilité de la vie et de son prix ? De mes forces et de mes faiblesses ? De l’influence des autres sur ma vie ?
  • Cette épidémie, que me fait-elle découvrir de la solidarité qui unit les hommes ? Des conceptions de la vie qui s’expriment ?
  • Cette épidémie, à quoi me rend-elle sensible quand je pense à ce que vivent d’autres personnes dans d’autres pays, sur d’autres continents ?

Cette réflexion peut se poursuivre en relisant les premières lectures et les évangiles de ces dimanches de carême.

En communion avec vous, unis dans la prière, restant à votre disposition pour tout renseignement.

Raymond Monnoyeur

 

CONSIGNES de l’Eglise pour lutter contre l’épidémie de Coronavirus

Afin de contribuer à la lutte contre l’épidémie de Coronavirus et de
suivre les dernières recommandations transmises hier soir par M. le
ministre des Solidarités et de la Santé et à la demande de la
Conférence des Evêques de France, le Père Raymond Monnoyeur,
administrateur diocésain, demande à l’ensemble des prêtres des
paroisses du diocèse de respecter les mesures suivantes au cours des
messes et dans leur église :

*   Éviter de se serrer la main et de s’embrasser conduit, dans  la
liturgie,  à s’abstenir du geste de paix.
*   Pour le rite du lavabo, ne pas hésiter à utiliser une aiguière
et de l’eau savonneuse.
*   S’il y a concélébration, les prêtres et autres ministres ne
communient que sous le geste de l’intinction.
*   La communion eucharistique ne peut être donnée que dans les mains.
*   Recommander aux prêtres de se laver les mains après avoir donné
la communion, même dans la main.
*   Vider les bénitiers présents dans l’église

Il remercie chacun pour le respect de ces consignes et  invite les
catholiques à prier pour les malades et les soignants.

infos du diocèse….

  • APPEL DÉCISIF DES CATÉCHUMÈNES : dimanche 1er mars à 10h30 à la Collégiale de POLIGNY
  • RÉCOLLECTION DU MOUVEMENT CHRÉTIEN DES RETRAITÉS (MCR): au choix mercredi 11 mars à DAMPARIS (salle paroissiale) ou jeudi 12 mars à CHÂTEL, de 9h30 à 16h. Thème « Je crois en Dieu le Père », animé par le p. Armand Athias. Journée ouverte à toute personne intéressée. Frais : 5 euros repas tiré du sac ou 16 euros avec repas (pour Châtel seulement, s’inscrire avant le 3 mars). Inscription Damparis : 03 84 72 54. Inscription Châtel : 03 84 24 31 10
  • RÉCOLLECTION DES ÉQUIPES DU ROSAIRE : samedi 10 mars de 10h à 16hà MIÈGES (Ermitage).

 

  • SAMEDI DE ST DÉ : samedi 14 mars de 18 à 22h, à l’église St-Désiré (LONS), le rendez-vous mensuel des jeunes catholiques du Jura. Messe, repas partagé, enseignement, pop louange.

 

  • LANCEMENT DE LA CAMPAGNE DENIER 2020 : dimanche 15 mars en paroisse. Collecte du denier du culte qui permet de financer le traitement des prêtres (vie quotidienne), de rémunérer les laïcs salariés du diocèse et participer à la formation des séminaristes du diocèse.

 

  • « PARS EN MISSION » RASSEMBLEMENT DIOCÉSAIN DES COLLÉGIENS: samedi 21 mars de 9h30 à 16h30 à LONS-LE-SAUNIER (Collège et lycée Ste Marie), pour vivre une journée ‘’mission‘’ avec des jeunes des «WEMPS» (WeekEndMissionPriereService) venus de toute la France. Un spectacle, des stands, des jeux, des temps de prière… Inscription auprès des animateurs des groupes en paroisse/doyenné avant le 10 mars.

 

  • RÉCOLLECTIONS DE CARÊME : les 27 et 28 mars (au choix), de 9h30 à 16h30 à la Maison du diocèse à POLIGNY sur le thème « Car lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort » (2 Co 12,9) avec le p. Jacques Nieuviarts (Prions en Eglise). Inscription avant le 17 mars. Renseignements : 03 84 47 10 89 – eveche@eglisejura.com

 

  • MESSE CHRISMALE : lundi 6 avril à 18h30 à la collégiale de POLIGNY, présidée par Mgr Jean Luc Bouilleret, notre archevêque métropolitain

 

  • PÉLERINAGE DIOCÉSAIN DE LOURDES : du 25 avril au 1er mai. Pour les familles, jeunes, malades, accompagnants, personnes porteuses de handicap (groupe Ephata), Hospitaliers… Nouveau cette année : le groupe Louis et Zélie, qui s’adresse aux parents de jeunes (inscrits ou non au pèlerinage) pour se ressourcer et partager autour de la Parole de Dieu et des questions liées à l’éducation, leur rôle de parents croyants. Renseignements et inscriptions : https://www.eglisejura.com/?p=236 ou auprès du Service des pèlerinages – Robert Godéreaux : 03-84-47-87-50 – pelerinages@eglisejura.com

(suite en page 2)

Service diocésain de la communication : communication@eglisejura.com- webmaster@eglisejura.com

– Isabelle Renaut 07 68 15 14 62 – Françoise Scalese 03 84 47 61 83 –

 

  • FORMATION à L’ÉCOUTE: jeudi 14 mai de 9h15 à 16h15 à la cure de CLAIRVAUX-LES-LACS, proposé par la pastorale de la santé, ouverte à toute personne intéressée : animateurs auprès des jeunes, personnes qui accompagnent des familles malades ou des familles en deuil…  Intervenantes :  Denise Besançon et Dominique Mathieu, conseillères conjugales au Cler. Inscription avant le 14 mars auprès du service des formations du diocèse : Heinrich Block – 03 84 47 87 58 – formation@eglisejura.com – Coût de la journée : 15 euros. Repas tiré du sac.

 

Et aussi :

 

  • CONFÉRENCE « Mon argent peut-il être écolo ?» : mercredi 5 mars à 18h à CHAMPAGNOLE, salle du Rex, causerie gesticulée par Jean-Pierre Cattelain, organisée par le groupe Eglise Actualité du doyenné. Participation libre.
  • FÊTE DE LA SAINTE COLETTE : du 5 au 8 mars avec les Clarisses à POLIGNY. Conférence le 7 mars à 18h du Fr. Eric Bidot « Avec Sainte Colette, le désir de la vie ». Dimanche 8 mars à 15h30 à la Collégiale : eucharistie, procession, prière. Programme détaillé sur eglisejura.com/agenda
  • MRJC ANIMATIONS SUR LE THÈME DES ELECTIONS : samedi 7 mars de 14h à 17h à MOUCHARD au gymnase
  • JOURNÉE MONDIALE DE PRIÈRE : samedi 14 mars à 14h30 célébration œcuménique à DOLE au Temple, rue des Arènes
  • JOURNÉE ST JOSEPH des pères de famille : 21 mars à MONT ROLAND

INFOS DU DIOCÈSE

  • Récollection des EQUIPES DU ROSAIRE de 10h à 16h : lundi 17 février à LONS LE SAUNIER (salle St Luc, rue des Baronnes) • samedi 21 février à DAMPARIS (salle paroissiale). • samedi 10 mars à MIEGES (Ermitage).

 

 

  • FORMATION à CHÂTEL « La fraternité est-elle encore possible ? » : samedi 22 février de 9h30 à 17h. Suite le 4 avril. Bulletin d’inscription sur le site eglisejura.com (Agenda) avant le 10 février.

 

Et aussi :

  • JUMELAGE AVEC LE DIOCESE DE THIES Sénégal : assemblée générale de l’association AJETESC, le samedi 1er février à 14h30 à POLIGNY, salle St Roch. Ouvert à tous.

 

  • UNE SAINT VALENTIN AUTREMENT: samedi 14 février à DAMPARIS (salle paroissiale) à 19h30, prendre un temps en couple, animé par l’équipe Alpha couple, repas préparé par un restaurateur Inscription : 03-84-71-42-70

 

le doyenné de Lons et le « couloir humanitaire » diocésain

Ce vendredi 31 janvier au soir, à la maison du doyenné, les responsables solidarité de nos cinq  EAP, le délégué pastorale de l’EAP de st Désiré, les responsables locaux du Secours Catholique et des paroissiens bien au fait du sujet, se sont retrouvés autour de Benjamin Gaillard, responsable diocésain de la pastorale des migrants, pour réfléchir à la possible mise en place du « couloir humanitaire » dans le doyenné de Lons le Saunier.

Il s’agit, en lien avec l’Etat français et la Conférence des Évêques de France, de constituer une équipe de personnes aptes à recevoir et à prendre en charge pendant un an au moins, une famille Syrienne, venant des camps de réfugiés du Liban. Il s’agit de leur rouvrir un avenir loin de la guerre et des persécutions, en les accueillant chez nous en vue d’une installation durable à Lons. L’objectif est de les rendre  autonomes et responsables en les intégrer à la vie sociale lédonienne.

20200131_17334720200131_173415

 

Vous êtes intéressés par ce projet,

venez en discuter avec nous :

 

le jeudi 27 février à 20h00

à l’Espace st Désiré , 3 rue des Tanneurs à Lons!