les jeunes pros du diocèse redémarrent

par Cédric Galoyer, responsable de la pastorale des jeunes 

people-1230872_1920

Après près de deux mois d’absence, les soirées jeunes pros reprennent du service une fois par mois ! Mais en raison des conditions sanitaires et jusqu’à nouvel ordre, les rencontres seront  limitées à 10 personnes !

Pour venir le vendredi 19 juin –> il faut s’inscrire à jeunescathos39@eglisejura.com

Par ailleurs, vous devrez obligatoirement venir muni d’un masque de protection 😷
Le respect des gestes barrières devra être observé, et les contacts physiques, notamment pour se saluer, sont à éviter.

La pastorale des jeunes se charge de prévoir l’entrée et le plat chaud à partager à l’issue de ce temps d’échange de prière, et de convivialité.

Vous apportez le reste (dites moi ce que vous apportez)

Nous avons conscience que ces conditions ne sont pas optimales mais devons impérativement les respecter pour maintenir nos activités, nous comptons sur vous ☺

A très bientôt avec joie !

En la fête de saint Joseph

Méditation du père William GOYARD

Pintakasi: Wonder Worker even in Slumber - The devotion to ...Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ. Or, voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte
par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David,
ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus
(c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »     Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit.

Jour de fête et de joie…

Oui, ce 19 mars est pour toute l’Eglise un jour de fête et de joie car elle célèbre celui qui fût donné pour père terrestre au Christ. Cette solennité de la fête de Saint Joseph aurait dû être célébrée par la communauté rassemblée mais par la force des choses, elle le sera dans le secret du cœur de chacun ou en famille. Nous sommes cependant tous en communion les uns avec les autres et notamment avec la communauté des Petites Sœurs des Pauvres qui fête aujourd’hui son Grand Protecteur.

Malgré les évènements, cette fête doit nous apporter une joie profonde, car celui que nous célébrons a été un père pour le Christ et par conséquent il est aussi un père pour nous. Et nous savons que nous pouvons tous compter sur sa protection paternelle.

Ce qui caractérise Joseph, comme nous l’affirme l’évangile de Saint Matthieu, c’est qu’il était un homme juste. Cette mention renvoie à l’ancien testament, à tous les justes de l’ancienne Alliance, les patriarches et les prophètes, ceux qui étaient des hommes de Dieu. Joseph était un homme juste ; juste au sens biblique, c’est-à-dire un croyant cohérent avec sa foi, un homme disposé par sa sainteté à faire la volonté de Dieu, quel qu’elle soit, un homme juste parce que totalement « ajusté » au vouloir de Dieu. Lorsqu’il apprend que Marie, qui lui était promise en mariage, est enceinte, Joseph est déconcerté, désorienté. Il pressent la bonne foi de Marie mais ne peut pas accepter l’inacceptable. Homme de Dieu, soumis à la Loi du Seigneur dans ce qu’elle a de plus profonde et de plus noble ; Homme de miséricorde, il se décide pour la solution la plus discrète, la plus respectueuse de Marie, la plus proche possible de celle que Dieu lui-même prendrait.

Et Joseph dans son questionnement attend une lumière, un signe de Dieu pour le guider dans sa décision. Il est tout tourné vers le ciel et reste totalement disponible à la volonté du Très-Haut. Et c’est dans son cœur préparé et disponible, que la manifestation discrète de Dieu (dans un songe) a une résonnance non équivoque : Aussitôt Joseph infléchit sa route : il ne craindra plus d’accueillir chez lui Marie, son épouse ; et il va avoir un rôle irremplaçable dans l’avènement du Messie. Grâce à lui, en effet, l’enfant à naître sera légalement rattaché à la lignée de David. Grâce à lui, en Jésus de Nazareth on pourra reconnaître le Christ de Dieu, tel qu’il était annoncé par les prophètes.

Joseph, le Juste, était à l’écoute du Seigneur, il désirait d’un grand désir faire la volonté de Dieu, il voulait suivre sa Loi. La grande force de Joseph est d’avoir su accueillir l’initiative de Dieu, qui s’est manifesté à lui de manière délicate, comme Dieu se manifeste souvent. Il a accueilli la volonté de Dieu en mettant de coté toutes ses considérations personnelles, ses craintes, ses questionnements et ses projets.

Nous aussi nous pouvons être désorientés par les évènements, soucieux, craintifs, inquiets. Joseph nous montre que ce qui compte c’est de mettre toute sa confiance en Dieu et ne rechercher qu’à faire sa volonté. Et cette attitude, qui est celle du juste, n’est jamais stérile car elle permet à Dieu, à travers nous, de réaliser son projet d’amour qui nous dépasse. Alors, nous aussi, essayons de rendre notre cœur prêt et disponible à la manifestation de Dieu comme a su le faire Joseph.

Bonne fête à tous, pleine de paix et de joie profonde.

 

et no’oubliez pas de vous unir « spirituellement » à la communion lors de la messe que vos prêtres célèbres à 11h15 en disant votre acte de communion spirituelle :

Mon Jésus, je crois que vous êtes ici présent dans le Saint-Sacrement. Je vous aime par-dessus tout chose et je désire ardemment vous recevoir dans mon âme. Puisque je ne puis, à cette heure, vous recevoir sacramentellement, venez au moins spirituellement dans mon cœur. Comme si vous y étiez déjà présent, je vous adore et tout entier je m’unis à vous. Ne permettez pas que je me sépare jamais de vous. Jésus, mon bien, mon doux amour, enflammez mon cœur d’amour, afin qu’il brûle toujours d’amour pour vous.

Chérubins, Séraphins qui, adorez Jésus au Saint-Sacrement, nuit et jour, priez pour nous et donnez-nous la sainte bénédiction de Jésus et de Marie.

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

 

accueillir une famille Syrienne dans le doyenné de Lons….

Jeudi 27 février dernier à l’espace st Désiré tous ceux qui souhaitaient participer au projet de « couloir humanitaire » se sont retrouvés.

ils ont décidé de se lancer à leur tour dans l’aventure  que le doyenné de Dole et celui de Poligny vivent déjà…

voici ci-dessous les informations que donne Jérôme Vidal, responsable de la solidarité de la paroisse st Désiré.

« Au cours de la rencontre d’hier soir, Benjamin Gaillard,  nous a présenté le projet d’accueil d’une famille réfugiée à Lons,

Une personne du collectif de Dole nous a témoigné de la joie de leur expérience d’accueil d’une famille Syrienne orthodoxe depuis novembre 2019.

1B69812F-61F8-4F56-81F4-FFDCE4BC7E9B

On a eu un partage de questions et d’intérêt pour le projet entre les participants de la rencontre.

Avec des informations concrètes pour le doyenné de Lons:

  • arrivée de la famille prévue pour le mois de mai 2020
  • présentation des différents besoins pour l’accompagnement de la famille: aide administrative, aux déplacements, à l’apprentissage du français, convivialité.
  • une vingtaine de personnes ont manifesté leur souhait d’accompagner la famille
  • un appartement est disponible à la location quartier des Mouillières, les propriétaires sont intéressés par l’accueil de la famille réfugiée,80 m² environ
  • partenariat avec le secours catholique de Lons et ses bénévoles pour le projet

 

Vous souhaitez nous rejoindre, nous vous accueillons volontiers :

prochaine rencontre mardi 17 mars à 20h à Saint Luc »

 

les jeunes pros de Lons étaient en sortie

ce samedi 8, les jeunes professionnels de Lons, accompagnés par le père Goyard se sont retrouvés le samedi 8 février pour une sortie aux cascades du Hérisson. Un grand bol d’air sous un beau soleil!

LES JEUNES ACTIFS DE 20 à 35 ANS

qui souhaiteraient rejoindre le groupe

peuvent contacter le père William au 03.84.24.04.44

Week-end ski-spi des jeunes pros à Bois d’Amont

Les jeunes pros du diocèse de Saint Claude, 20/35 ans, pas encore mariés,  se retrouvent  depuis quelques années, une fois par mois pour un temps fraternel et spirituel. En cette fin du mois de janvier,  ils se sont rencontrés durant un week end  à Bois d’Amont pour un week end Ski et SPI du 26 et 26 janvier 2020, au grand air !

Ski descente, ski de fond, étaient au programme.  Le thème spirituel de cette rencontre était sur l’encyclique du pape François “Laudato Si”. Le père Vncent Billard est venu les rejoindre durant une soirée pour leur donner un enseignement. Nous avons célébré la messe le dimanche dans la nature.

Durant le week-end, les jeunes ont partagé un temps convivial autour d’une raclette, d’une fondue, et des crêpes. La bonne humeur et la joie de vivre étaient au rendez vous, manqué cependant un peu de neige !  L’ambiance est au top ! Au ski spi se sont forgées de très belles amitiés !

 

La prochaine rencontre JEUNES PROS aura lieu à Poligny, le 21 février .

un nouveau parcours Alpha

Le début d’année est souvent celui des bonnes résolutions.

Certes nous penserons à prendre soin de notre santé, peut-être aussi de notre forme intellectuelle !

Mais pensons aussi à prendre soin de notre âme, décidons de mettre à jour les bases de notre foi !

Pour vous aider dans cette résolution, vos paroisses Des Roches, Des Coteaux de Seilles, de Saint Désiré, de st Martin des vignes et de st Pierre-François Néron vous propose de suivre le parcours Alpha.

 

Vous trouverez ci-dessous toutes les informations nécessaires à votre inscription.

 

tract-parcours alpha

 

En vous souhaitant à tous une année 2020 dans la joie de la foi.

Avec toutes mes fraternelles salutations,

Père Arnaud Brelot,

curé doyen de Lons le Saunier.

06 76 67 24 68

 

 

 

04 janvier : samedi de st Dé spécial Épiphanie

Comme chaque année, la pastorale des jeunes a proposé aux jeunes et moins jeunes de vivre un cheminement spirituel au sein de l’église Saint-Désiré, le samedi 4 janvier 2020, dans l’ après-midi.

Trois ateliers et une conférence ont été proposés pour redécouvrir le kérygme (Jésus Christ, mort et ressuscité pour tes péchés, et il T’aime).

A chaque atelier, un enseignement et un témoignage ont été donnés

Le thème du premier atelier était celui du mystère de la croix, le thème du deuxième atelier, sur la vie éternelle donnée par Jésus Christ, le troisième atelier, celui de l’espérance de la vie éternelle.

Durant une demi-heure, ensuite, Jean Baptiste Berning est venu donner une conférence :

« être missionnaire, c’est annoncer le kérygme, aujourd’hui ».

Après les 3 ateliers, et la conférence, nous avons partagé un verre de jus de pomme chaud ainsi et partagé la galette des rois.

A 18 heures, la messe a eu lieu. Les amis brésiliens de Gaby Maire, prêtre Jurassien assassiné au Brésil en 1989 nous ont rejoints et ont partagé avec nous le repas à l’espace Saint Désiré. Ils nous ont fait découvrir la figure du prêtre missionnaire :  Gaby Maire au Brésil, qui vit toujours dans la mémoire de ceux qui l’ont connu.

La  soirée pop louange et le moment d’adoration et de réconciliation ont conclu cette journée.

Le prochain samedi de St Dé

 le 1er février

à partir de 18 heures.

60 jeunes jurassiens à Paray le Monial les 7 et 8 décembre

C’est lors d’un conseil diocésain des jeunes autour de Mgr Jordy que les jeunes ont proposé  un pèlerinage avant celui de Lourdes du 25 AVRIL 2020 au 1er Mai.

Ils étaient pas loin d’une soixantaine de jeunes pèlerins et accompagnateurs sur la route de Paray-le-Monial du 7 au 8 décembre 2019  avec Mgr Jordy!

Pendant ces deux jours, ce fût l’occasion de découvrir des « points de repères » pour comprendre quel est le cœur de la vie.

Nous avons également découvert les lieux et  l’histoire de Ste Marguerite-Marie et les apparitions du Sacré-Cœur. vous pouvez retrouver plus d’infos sur

L’Histoire de Paray-le-Monial

avec le père Benoit Guédas, recteur du sanctuaire.

Nous avons également nourri notre vie spirituelle avec des chants, une veillée, des enseignements et la messe à la basilique.

Ce fût un moment  fraternel, de joie, de détente,  partagé pour l’ensemble des participants.

CI DESSOUS LA VIDEO DE CE WEEK-END