méditation sur la Présence Réelle du Christ dans l’Eucharistie

André Bobey, un paroissien de st Pierre François Néron, nous livre les fruits de sa méditation  sur la présence réelle du Seigneur dans l’Eucharistie… 

Réelle présenceJ’ai eu la chance de pouvoir aller à Fatima du 26 au 31 mai 2017 avec Nelly évidemment. C’était l’année du centenaire des apparitions. J’ai été très touché par la ferveur des Portugais et la foi qu’ils mettaient en la Vierge Marie; un exemple : certains marchaient sur les genoux jusqu’à la statue de la Vierge.

Ce qui m’a beaucoup marqué aussi a été le choix de Marie avec le Seigneur bien sur, de deux jeunes enfants bergers : François mort à 11 ans et Jacinthe sa sœur morte à 10 ans. Marie dans ses apparitions leur avait annoncé leur courte vie avec beaucoup de souffrances offertes pour les pécheurs et déposées sur le cœur de Jésus.

Ils ont été béatifiés en 2000 par le pape St Jean-Paul II, Marie a toujours choisi des petits, des faibles au cours de ses apparitions. C’est à eux qu’elle transmet les messages de la part du Seigneur. Pour nous français, Lourdes ou la Salette sont mieux connus, avec tous les messages que la Vierge à transmis à Bernadette et à deux bergers.
J’étais alors en recherche et souffrait de ne pouvoir communier sous les deux espèces : le corps et le sang du Christ. Beaucoup, comme ceux qui étaient près du lac de Tibériade avec Jésus (St Jean au chapitre 6 de l’Evangile) ne croient pas en sa présence dans l’Eucharistie ; et pourtant il est là au milieu de nous mais aussi présent dans cette petite hostie que nous allons recevoir sous les deux formes avec son corps et son sang. C’est vrai, que c’est un mystère que l’on découvre dans la Foi. St Jean à la fin du chapitre 6 nous le rappelle : « Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi je demeure en lui. Jacinthe et François de Fatima ainsi que sœur Lucie, leur cousine sont venus me le confirmer, suite à la troisième apparition de l’Ange qui les préparait à la visite de Marie, le 13 mai 1917. Cette visite se passait en automne 1916 ; en effet, ils avaient un désir immense de pouvoir communier. L’ange les avait déjà préparé par deux premières apparitions à vivre dans la Foi, l’Espérance et l’Amour. Il leur avait enseigné plusieurs prières à réciter et accomplir des sacrifices à faire en union avec le cœur rédempteur de Jésus et le cœur immaculé de Marie, et tout cela en s’abandonnant au Christ. Ils avaient en charge de prier pour la conversion des pécheurs, ce qu’ils ont fait jusqu’à leur mort.

Au cours de la troisième apparition, l’ange se mit debout et prit dans ses mains le calice qui était suspendu, qu’il avait apporté. C’est alors qu’ils ont vu au-dessus du calice une hostie suspendue d’où tombait quelques gouttes de sang puis il leur fit répéter une prière qu’il leur avait enseignée auparavant, et il leur donna la saint hostie et le sang tombé dans le calice, et il leur dit « Prenez et buvez le corps et le sang de Jésus-Christ »

Ce témoignage m’a aidé à mieux comprendre que l’hostie que je reçois quand je communie, c’est bien Jésus présent avec son corps et son sang. Par François et Jacinthe et sœur Lucie, l’Esprit-Saint m’a donné la lumière.

Nous ne pouvons que rendre grâce à Jésus qui s’abaisse dans cette hostie pour nous communiquer sa force, afin de faire de nous des témoins de son amour infini, et de l’annoncer comme nous le rappelle le pape François « à la périphérie », là où nous sommes présents.

Louons Dieu pour l’amour qu’il met en nous pour son fils Jésus-Christ vrai Dieu et vrai homme qui vient nous rencontrer.

Voici un chant de communion qui résume bien les propos d’André ….

réfléchir à l’avenir de notre doyenné

ce vendredi 15 septembre les membres des cinq EAP du doyenné de Lons se sont rassemblés à l’invitation du père Arnaud Brelot leur curé doyen. En effet, dans un an, deux prêtres qui officient comme curé, Jean-Claude Blanc et Maurice Vandel auront atteint l’âge de la retraite. Pour ne pas être pris de court face à la nouvelle donne pastorale que ces départs en retraite impliquent, les membres des 5 équipes d’animation paroissiale des paroisses qui constituent le doyenné de Lons se sont rencontrées.

Le plus important étaient d’abord de faire connaissance, chacun de l’EAP s’est présenté :

EAP des Roches : Briod, Vevy, Verges, Crançot et Mirebel

20170915_201706.jpg

EAP de la paroisse st Pierre François Néron : Courbouzon, Macornay, Vernantois, Moiron, Bornay, Geruge, Arthenas et Essia

20170915_201508

paroisse  des coteaux de Seille : Voiteur, Domblans, Brery, Baumes les Messieurs, Grange sur Baume, Passenans, Saint Lamain, Frontenay, Nevy sur Seille, Blois sur Seille, Ladoye sur Seille, Château Chalon, Menetru le Vignoble.

20170915_201341

paroisse de Saint Martin des Vignes : LAvigny, Pannessières, l’Etoile, Montain, Le Louverot, Le Pin, Le Vernois, Saint Didier, Plainoiseau.

20170915_201036

paroisse st Désiré : Lons le Saunier, Montmorot, Perrigny, Conliège, Chille, Revigny, Montaigu, Villeneuve sous Pymont.

20170915_201819

ensuite nous avons établit « un état des lieux » du doyenné en en relevant les différentes réalités : nous y reviendrons dans un prochain article.

enfin, tous ensemble nous avons fait émergé les points forts, les atouts de notre doyennés et aussi ses points faibles, ses points d’attention. Enfin pour se mettre en marche nous avons esquissé les projets à mener ensemble. Là aussi j’y reviendrai dans un prochain article.

tous nos échanges ont été consignés par deux secrétaires : le père Jean Villet et Stéphane Clerc, le délégué pastoral de st Désiré. Merci à eux de leur travail!

20170915_215754