profession de foi à Lons et Voiteur

En la fête de la Pentecôte dimanche dernier, 12 enfants de notre doyenné ont fait leur profession de foi. Un moment important où ils ont pu exprimer eux-mêmes la foi qu’ils ont reçu au jour de leur baptême. Deux célébrations à la fois joyeuses et recueillies. Nous souhaitons bonne route dans la foi aux jeunes les invitons à poursuivre leur initiation chrétienne en se préparant au sacrement de la confirmation…..

retraite de première communion

l

Les enfants, leurs catéchistes, Estelle et Sr Marie-Luce

Le samedi 28 mai une bonne vingtaine d’enfants du doyenné de Lons se sont retrouvés toute la journée à la maison du doyenné à Lons pour vivre leur retraite de Première Communion. Passant d’ateliers en ateliers ils ont découvert les objets liturgiques, approfondi les paroles de la consécration, revu le déroulement de la messe. En plus de cela ils ont entendu le témoignage de soeur Marie-Luce, Franciscaine et de Estelle, une paroissienne parlant de leur première communion et de leur relation à Jésus. ils ont aussi vécu 3 temps spirituels forts : la célébration de la messe en fin de matinée avec les personnes âgées en résidence à la maison François d’Assise très heureuses de cette rencontre avec la jeunesse de Lons; ils ont en début d’après-midi découvert la lectio divina à partir du texte d’évangile qui sera le dimanche 19 juin jour de leur première communion; enfin ils ont rejoint leurs parents à l’église des Cordeliers en fin de journée pour prier avec eux : une demi-heure d’adoration du Saint Sacrement pour se mettre en face de Jésus afin qu’il illumine leur âme.

retour en image

Le Groupe scolaire Sainte-Marie-La-Salle fête la Résurrection

tous les élèves de l’école de La Salle se sont retrouvés le jeudi 14 avril pour fêter Pâques avec un peu d’avance. Durant la matinée les trois cycles se sont retrouvés pour revivre les derniers jours de la vie de Jésus : son dernier repas lorsqu’il donna sa vie en nourriture et lava les pieds de ses disciples les invitant à être aussi des serviteurs les uns des autres, le vendredi lorsqu’il donna sa vie sur la croix par amour des hommes, qu’il fut mis au tombeau et le dimanche quand dansa gloire il ressuscita d’entre les morts. durant ces trois temps, les enfants ont pu réfléchir à ce que servir veut dire pour eux, ils ont aussi partagé les noms de ceux et celles qui donnent leur vie pour eux : parents, enseignants, etc., enfin ils ont partagé leurs différentes joies.

un grand merci aux maitres et maitresses qui ont aidé à la réussite de cette journée

puis à la fin de la matinée ce fut le tour des collégiens et Lycéens…. 101 ont assisté à la messe du jeudi saint célébrée à l’église Saint Désiré. Un grand merci à eux pour leur recueillement et leur participation.

et un très grand merci à Evelyne et Jean-Louis venus animés la liturgie.

les confirmands sont allés à la rencontre du Bienheureux père Lataste

dimanche 27 mars, 6 des confirmands (2 étaient absents) et leurs animateurs ont passé la journée à Montferrand le Château près de Besançon. d’abord le matin au foyer St Anne pour échanger sur le mal, la souffrance et le péché, en échangeant autour de textes bibliques (l’Aveugle né, le péché originel, etc.) et après avoir visionné une vidéo sur le pardon à travers le témoignage de Maïti Girtanner.

l’après-midi s’est poursuivi chez les sœurs de Béthanie à la découverte de la miséricorde à travers l’œuvre du père Lataste qui permit à des femmes en prison de découvrir et vivre une vocation religieuse.

messe de l’Epiphanie avec les élèves de ste Marie

ce jeudi 6 janvier qui est en dehors de la France la fête de l’Epiphanie les élèves qui le désiraient du collège et Lycée Sainte-Marie de Lons le Saunier se sont retrouvés à l’église saint-Désiré pour leur messe de rentrée en cette année nouvelle. Il étaient pas loin d’une centaine présents.

merci à Sophie Taglione et Jonathan Gardaz pour la préparation et l’animation de cette messe.

plusieurs élèves sont venus me voir au terme de la célébration, curieux de découvrir cet ustensile pas connu d’eux qu’est l’encensoir…. tout est bon pour évangéliser.

Daniel Pittet était à Lons pour une conférence-témoignage.

article de Marie Coulon

Un film, un homme, un livre, Daniel Pittet était l’hôte du diocèse de st Claude ce vendredi 26 novembre, invité par Mgr Garin et la cellule d’écoute. Deux conférences ont ponctuées cette journée jurassienne.

Un sujet grave, une invitation nécessaire dans le contexte que l’on connaît faisant écho au rapport de la CIASE. Un public jurassien concerné par une présence nombreuse à Poligny et plus discrète à Villeneuve, dans la soirée.

Un extrait du film « mon père, je vous pardonne *» réalisé par la chaîne KTO est projeté devant un public attentif et recueilli.

Daniel prend la parole. Victime d’abus sexuels pendant quatre longues années par un prêtre pédophile et manipulateur. Il se présente en homme « debout », il témoigne d’une vie blessée. La voie de la guérison est longue. En 2000, il dénonce son violeur, celui-ci sera reconnu coupable. Il panse ses plaies et se met en chemin aux côtés des victimes de ce même crime, en frère.

C’est l’histoire d’un homme qui pardonne, un homme qui devient libre grâce au pardon accordé, il est en paix.

La prière est son refuge et son chapelet son compagnon. Les deux piliers de son existence sont une foi sans faille et une honnêteté sans relâche. C’est sa femme qui le sauve par la confiance qu’elle lui accordera à la naissance de ses enfants. Il a peur mais il est guérit et ne reproduira jamais le geste criminel de son agresseur.

Daniel est un homme libéré par sa parole, un homme engagé. 

Une force incroyable et une fougue l’accompagnent, il met en œuvre de nombreux projets dont dernièrement, la Croix de Bethléem. Effectivement, la médaille miraculeuse se transforme en Croix.  « La Croix c’est la résurrection du christ », notre résurrection maintenant et dans l’éternité, par l’ultime don de l’Amour de Jésus.

Il œuvre, avec la bénédiction du pape, aux côtés des victimes.

C’est un témoignage fort, inhabituel, décapant et profond auquel nous avons assisté.

Un temps d’échange est proposé, la question du pardon en premier lieu. 

Comment peut on pardonner ? 

C’est l’esprit saint qui a agit, nous confie Daniel. 

* « Mon père, je vous pardonne, Survivre à une enfance brisée » vécu et écrit par Daniel Pittet

les confirmations du 17 octobre en photos….

rencontre avec l’évêque et répétition de la célébration le samedi 09 novembre

la foules des grands jours …..

ci-dessous un grand merci aux Confirmands qui ont pris en charge l’animation de la messe : lectures, prière universelle, etc.

le grand moment de la célébration : l’invocation de l’Esprit Saint et la Chrismation

la célébration de l’Eucharistie

L’action de grâce des jeunes et des parents

la joyeuse troupe rayonnante de l’Esprit Saint

les confirmands rencontrent l’évêque.

samedi 16 octobre après-midi fut intense pour les confirmands qui se sont préparés une dernière fois à recevoir le sacrement de la confirmation : d’abord avec leurs animateurs ils ont répété la célébration ensuite mgr Garin les a rejoints pour vivre une rencontre très conviviale avec eux : il leur a partagés ce qu’il avait reçu et compris de leur lettre puis a répondu à leurs questions. Enfin ils ont achevé leur préparation par la célébration du sacrement de la réconciliation.

les photos de la confirmation seront bientôt disponibles!

célébrations de rentrée à l’école de La Salle

les 16 et 21 septembre derniers les cycles 1 et 2 de l’école de La Salle ont célébré la rentrée. En cette première année de rassemblement des 2 écoles Jeanne d’Arc et La Salle dans un même lieu, nous avons proposé aux enfants de méditer le texte de saint Paul aux Corinthiens sur le corps dont chaque membre est important et à sa place pour le bien de tous.

Lecture de la 1° lettre de saint Paul aux Corinthiens (1Co12,12-28) : Prenons une comparaison : le corps ne fait qu’un, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps….Le corps humain se compose non pas d’un seul, mais de plusieurs membres.  Le pied aurait beau dire : « Je ne suis pas la main, donc je ne fais pas partie du corps », il fait cependant partie du corps. L’oreille aurait beau dire : « Je ne suis pas l’œil, donc je ne fais pas partie du corps », elle fait cependant partie du corps. Si, dans le corps, il n’y avait que les yeux, comment pourrait-on entendre ? S’il n’y avait que les oreilles, comment pourrait-on sentir les odeurs ?….en fait, il y a plusieurs membres, et un seul corps. L’œil ne peut pas dire à la main : « Je n’ai pas besoin de toi » ; la tête ne peut pas dire aux pieds : « Je n’ai pas besoin de vous ».

Pour signifier cela, chaque classe s’est représentée par une silhouette humaine dans laquelle étaient inscrits les noms des enfants à la place de chaque membre. Nous avons rappelé aussi qu’avec les maitres et maitresses, personnel de service et de ménage, tous ensemble nous formons une famille.