Bienheureux Carlo Acutis

« Être toujours uni à Jésus, voilà mon programme de vie » Bienheureux Carlo Acutis

Cette année, c’est le bienheureux Carlo Acutis qui sera proposé comme guide de la jeunesse du doyenné. Malgré sa courte vie (il est mort à 15 ans), il a laissé le témoignage de son attachement à Dieu à travers l’Eucharistie. Voici un petit aperçu de sa vie.

Carlo Acutis, décédé en 2006 à l’âge de 15 ans d’une leucémie foudroyante, a connu une vie de foi exemplaire. Ce jeune italien, issu d’une famille milanaise peu pratiquante, s’est distingué dès sa petite enfance par une curiosité spirituelle étonnante. Il se rend à la messe tous les jours à partir du jour de sa première communion et bâtit rapidement sa vie sur l’Eucharistie, sa passion. Pour autant, c’est un jeune de son temps : il joue aussi bien au foot qu’à Super Mario avec ses amis, il a un véritable faible pour le Nutella et il passe beaucoup de temps à surfer sur Internet. Mais si Carlo fait chauffer son disque dur, c’est pour devenir missionnaire sur un continent qu’aucun saint n’a encore foulé : le continent numérique. Le Pape François dit de lui qu’il « a été capable d’utiliser les nouvelles techniques de communication pour transmettre l’Évangile » avec « créativité » et « génie ».

La Vierge était sa grande confidente et il ne manquait jamais de l’honorer en récitant chaque jour le chapelet. La modernité et l’actualité de Carlo se conjuguaient parfaitement avec sa profonde vie eucharistique et avec sa dévotion mariale, qui ont contribué à faire de lui ce garçon tout à fait spécial, au point d’être admiré et aimé de tous.

Citons les paroles de Carlo : « Notre objectif doit être l’infini, non pas le fini. L’Infini est notre Patrie. Depuis toujours nous sommes attendus au Ciel ». La phrase qu’il aimait dire : « Tous naissent comme des originaux, mais beaucoup meurent comme des photocopies ». Pour s’orienter vers cet Objectif et ne pas « mourir comme des photocopies », Carlo disait que notre Boussole devait être la Parole de Dieu, à laquelle nous devons constamment nous confronter. Mais, pour un Objectif aussi élevé, il faut des Moyens très spéciaux : les sacrements et la prière. En particulier, Carlo mettait au centre de sa vie le sacrement de l’Eucharistie qu’il appelait « mon autoroute vers le Ciel ».

« Confions donc cette nouvelle année à l’intercession du bienheureux Carlo et laissons-nous entraîner par l’Esprit Saint pour faire vivre l’Église dans notre doyenné. » P. William Goyard

Document de travail pour les catéchistes du Doyenné

Sites à visiter pour en savoir plus :

• Un saint pour notre temps
Citations et vidéos
Livres sur Carlo