Annonces 19 au 25 septembre 2022

Reprise du catéchisme

Lundi 19 septembre:

. Messe Chapelle des Cordeliers à 18h30

Mardi 20 septembre :

. Messe Chapelle des Cordeliers à 8h30

. Messe à Conliège à 10h30.

. Temps de prière Chapelle des Cordeliers à 15h30 pour soutenir la mission d’évangélisation

Mercredi 21 septembre :

. Messe à 7h15 et à 18h30 Chapelle des Cordeliers.

. Patronage de 13h45 à 18h00 au presbytère.

. Partage d’Evangile à 18h00 à Saint Luc

Jeudi 22 septembre :

. Messe Chapelle des Cordeliers à 8h30

. Messe à  9h00 à Saint Luc

. Prière Bethesda de 19h30 à 20h30 Chapelle des Sœurs de l’Alliance

Vendredi 23 septembre:

. Messe à 9h00 à l’église de Voiteur et permanence de Monsieur le curé

et confessions de 9h30 à 11h30 cure de Voiteur.

. Chemin de croix à 15h00 aux Cordeliers

. Messe chapelle des Cordeliers  à 18h30

. AED Prière à la Chapelle des Cordeliers de 17h45 à 18h30

Samedi 24 septembre:

Messe Chapelle des Cordeliers à 8h30

. Permanence de Monsieur le curé et confessions de 9h30 à 11h30 église des Cordeliers.

. Baptême à Very de Romy Moureaux

. Mariage de Florian Marcoux et de Manon Lavault

. Adoration, chapelle des Cordeliers de 16h00 à 17h00.

. Confessions à 17h00.

. Messe anticipée du Dimanche : samedi 18h30 à Revigny et Saint Lamain

Dimanche 25 septembre :  26ème dimanche du Temps ordinaire

Messes aux Cordeliers : 9h00 et 10h30

9h30 à Voiteur et Vevy. 11h00 à Moiron et L’Etoile

Annonces du 4 au 11 septembre 2022

Mardi 6 septembre : Pas de messe à Conliège.
 Rentrée des prêtres en Conseil presbytéral à Poligny.
 Temps de prière chapelle des Cordeliers à 15 h 30 pour soutenir la mission
d’évangélisation.
 Réunion du comité de rédaction de Vivons Ensemble, à 16 h 30 au presbytère.
 Réunion des chantres et organistes pour programme de chants des mois à venir –
18 h 00 au presbytère.


Mercredi 7 septembre :
 Reprise de la messe de 7 h 15 chapelle des Cordeliers.


Jeudi 8 septembre : Nativité de la Vierge Marie
 Messe à 10 h 30 à Notre Dame de Lorette (Conliège)
 Prière Bethesda de 19 h 30 à 20 h 30 chapelle des Sœurs de l’Alliance, 3 rue des
Tanneurs.


Vendredi 9 septembre
 Messe à 9h00 à la chapelle de Voiteur, rue du Chalet, et permanence de Monsieur le curé
et confessions de 9 h 30 à 11 h 30 cure de Voiteur.
 Chemin de croix à 15 h 00 aux Cordeliers
 Messe chapelle des Cordeliers à 18 h 30.


Samedi 10 septembre
  Inscriptions au catéchisme à Saint Luc, de 13 h 30 à 19 h 00.
 Permanence de Monsieur le curé et confessions de 9 h 30 à 11 h 30 église des Cordeliers.
 Baptême d’Arthur DUVERNOIS à 10 h 30 aux Cordeliers.
 Mariage de Jordan MORTELETTE et Adeline ROBELIN à 15 h 00 à Montain.
 Reprise de l’Adoration, chapelle des Cordeliers de 16 h à 17 h.
 Messe anticipée du Dimanche : samedi 18 h30 à Voiteur, Montain, Vevy, Macornay.


Dimanche 11 septembre : 24 ème dimanche du Temps ordinaire

Messe unique aux Cordeliers
ATTENTION la messe est à 10 h 00 : Installation par notre évêque du père William Goyard comme curé du doyenné.

Annonces du 28 aout au 3 septembre 2022

Lundi 29 aout :
Préparation au Baptême. 20 h – 22 h 5 bis rue du Puits Salé;
Mardi 30 aout : Pas de messe à Conliège

Mardi 30 août

Rencontre des équipes liturgiques pour la programmation des services : 20h, 5 Bis rue du Puits salé

Vendredi 2 septembre
 Afin de préparer l’église pour la messe d’installation de notre nouveau curé,
nous aurons besoin de toutes les bonnes volontés à partir de 14 h 00 aux Cordeliers.
 Rencontre de l’équipe chargée de la communication à 18 h au 5 bis rue du Puits salé,
salle St François Néron.


Samedi 3 septembre
 Baptême de Anna TEIXEIRA à 10 h 30 aux Cordeliers
 Baptême de Teyam NETMAT-ALLA à 10 h 30 à Plainoiseau
 Mariage de Maxime MARICAL et Charlotte MORTREUX à 15 h 30
à Voiteur.
 Messe anticipée du Dimanche : samedi 18 h30 à Perrigny et Plainoiseau.

Dimanche 4 septembre : 23 ème dimanche du Temps ordinaire

La quête sera au profit des besoins de l’Eglise en France et dans la Province.

Messes :

9 h et 10 h 30 aux Cordeliers
9 h 30 à Vevy,

10 h 30 pèlerinage à la grotte de Frontenay

11 h 00 : Bornay

Samedi 10 septembre : inscriptions au catéchisme, de 13 h 30 à 19 h 00 à Saint Luc.

Annonces du 21 au 28 aout 2022


Mardi 23 aout
Mariage de Emeric GUYADER et Hermine GOURIO à Nevy sur Seille

Vendredi 26 aout
Messe à l’abbaye de Baume les Messieurs à 18 h 00.

Samedi 27 aout
 Baptême de Olivia CHOULOT à 10 h à Courbouzon
 Baptême de Brewen SATORY à 10 h 30 aux Cordeliers

 Messe anticipée du Dimanche : samedi 18 h30 à Montmorot et Bréry

Dimanche 28 aout : 22ème dimanche du Temps ordinaire
Messes : 9 h et 10 h 30 aux Cordeliers
9 h 30 à Macornay et Montain
et 11 h 00 Verges et Voiteur

Annonces du 6 au 15 aout 2022


Lundi 8 aout

20h – 22h préparation au baptême à la cure.
Messe à l’abbaye de Baume les Messieurs chaque vendredi à 18 h 00.

Samedi 13 aout

Baptême de Kryswelle-Charles ROSIME-DORIVAL à 10 h aux Cordeliers
Baptême de Ewen POMMIER et Gaspard DAFFOS à Macornay
Mariage de Patrick BUCHIN et Amandine GIRARD à 11 h à Bornay
Mariage de Loïc BOULLY et Cléia CASAGRANDE à 17 h à Saint Désiré

Messe anticipée du Dimanche : samedi :18h30 à Conliège et Lavigny

Dimanche 14 aout : 20 ème dimanche du Temps ordinaire

Messes : 9h et 10 h 30 aux Cordeliers
9 h 30 à Macornay et Montain et 11 h 00 Verges et Voiteur

Lundi 15 aout : ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE

Messes :

9h 00 à Conliège (Notre Dame de Lorette)
10 h 30 aux Cordeliers (une seule messe)
9 h 30 à Vernantois et Montain
10 h 30 Abbaye de Baume les Messieurs

et 11 h 00 Verges

Prière mariale : 17 h 30 en l’église Saint Désiré

17 h 30 grotte de Frontenay

retour sur la marche paroissiale

Le groupe des marcheurs, une bonne vingtaine de personnes, est parti de la Vierge de Perrigny (photo au dessus). Après avoir visité l’ancienne église et admiré les vitraux et leur symbolique. Le groupe s’est mis en route… Et les sourires affichés sur les visages étaient intacts en fin de marche qui s’est achevée par la célébration d’une messe

.

homélie du 17° dimanche ordinaire C

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc :     Il arriva que Jésus, en un certain lieu, était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda : « Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean le Baptiste, lui aussi, l’a appris à ses disciples. » Il leur répondit : « Quand vous priez, dites : ‘Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour     Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes, nous pardonnons aussi à tous ceux qui ont des torts envers nous. Et ne nous laisse pas entrer en tentation. » Jésus leur dit encore : « Imaginez que l’un de vous ait un ami et aille le trouver au milieu de la nuit pour lui demander : ‘Mon ami, prête-moi trois pains, car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir.’ Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond : ‘Ne viens pas m’importuner ! La porte est déjà fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner quelque chose’. Eh bien ! je vous le dis : même s’il ne se lève pas pour donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut. Moi, je vous dis : Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira.  En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira. Quel père parmi vous, quand son fils lui demande un poisson, lui donnera un serpent au lieu du poisson ? ou lui donnera un scorpion quand il demande un œuf ? Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! »

Nous voici au cœur de l’été. Un mois déjà que nous adaptons notre rythme de vie aux chaleurs estivales et aux longues journées ensoleillées : un mois passé à prendre soin de notre bronzage, de notre appétit, peut être aussi de notre intelligence par quelques lectures avisées. Mais avons-nous pris soin de notre âme ? Certainement, comme en période de carême, avions-nous fait, au début des vacances le vœu de prendre un peu plus de temps pour Dieu. Un mois déjà s’est écoulé et nous devons faire le triste constat : si nous entrons dans une église, c’est plus pour y trouver la fraicheur du corps que pour désaltérer notre âme ! Face à un beau paysage nous dégainons plus vite l’appareil photo que le chapelet ! Bref, vacances ou pas, notre relation à Dieu demeure au second plan.

Eh bien, l’Evangile de ce dimanche peut être une invitation à la conversion. Pour cela appuyons-nous sur la question des apôtres, faisons nôtre leur interrogation et demandons à Jésus : Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean Baptiste, lui aussi, l’a appris à ses disciples.  Et surtout recevons la réponse de Jésus comme une méthode simple à vivre dès maintenant. Si Jésus nous propose d’abord le Notre Père, c’est qu’il veut nous rappeler que celui que l’on prie en premier, c’est le Père créateur du ciel et de la Terre. Ce Père qui engendra le Christ de toute éternité et qui nous engendre aussi, dans l’Esprit Saint, pour faire de nous, avec Jésus, ses enfants bien-aimés. Cette prière du Notre Père, commune à tous les chrétiens, est une lance spirituelle qui touche le cœur de Dieu à chaque fois qu’un chrétien la décoche avec attention et amour. Soyons en sûrs, quand de notre bouche sort un Notre Père jailli de notre cœur, alors Dieu entend nos paroles et les reçoit avec joie.

Au-delà de cette prière qui est la mère de toutes les prières, Jésus nous exhorte à oser une prière plus personnelle, plus audacieuse. Une prière qui se fait dialogue avec son Père, pour nous y aider Jésus utilise trois verbes : demander, chercher et frapper sur lesquels je voudrais m’arrêter ce matin avec vous :

1/ Demander. Quiconque demande reçoit. Pourquoi faut-il faire des demandes à Dieu ? Parce que le Seigneur fait tout pour moi, comme le rappelle le psaume. Comme vous avez su demander à vos parents la nourriture pour grandir, sachez demander à Dieu, pour vous et pour lui, la nourriture spirituelle qui fera de vous un chrétien véritable. Si tout vient de Dieu, alors nous devons tout lui demander et ne jamais rien décider d’important sans le consulter !

2/ Chercher. Qui cherche trouve. Pourquoi chercher Dieu ? Parce qu’on est sûr de le trouver comme le dit le psaume : Si haut que soit le Seigneur, il voit le plus humble. Il se laisse rencontrer par le cœur humble qui vient à lui. La prière est recherche, elle est désir de rencontre avec Dieu. On ne fait pas que lui « passer le message de ce que l’on désire qu’il fasse pour nous », mais on veut le lui dire « en face ». Car ce Père très intentionné se laisse toujours toucher par une relation sincère : apprenons tous que prier c’est comme se blottir dans les bras de Dieu : il nous regarde avec la tendresse d’un père qui ne résiste pas à la demande de ses enfants quand ils viennent le câliner. Si nous lui demandons le meilleur, il nous donnera le meilleur. Jésus nous indique même la seule chose utile à demander : le Père céleste donnera l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent: Une vraie prière, fait plier le cœur de Dieu !

3/ Frapper. A qui frappe on ouvrira. Il peut arriver que nous ayons des réserves, voir des appréhensions à « déranger » Dieu pour des broutilles, pour des discussions sans importances ! Mais si Dieu est comme un père pour nous, tout l’intéresse, comme quand un papa écoute avec patience et amour son enfant lui raconter sa journée d’école. Mes amis, rien de ce qui est humain n’est étranger à Dieu. Lui qui s’est fait homme, connait tous nos besoins, nos grandeurs et nos misères. Osons donc sans vergogne lui relater nos vies et nous entretenir avec lui de nos projets, car il se présente lui-même comme l’ami que l’on peut aller réveiller en pleine nuit. Il aime à se faire notre confident pour nous prodiguer de bons conseils ! chers amis en vivant ainsi votre relation à Dieu vous apprendrez à voir en Dieu un Père plein d’amour dont vous n’avez rien à craindre, un ami fidèle sur qui s’appuyer pour construire votre vie sur du solide.

Prier c’est donc ouvrir son cœur à Dieu, ne rien lui cacher de notre vie, car si nous marchons au milieu des angoisses Il nous fait vivre dit le psaume !

Demander, chercher et frapper, trois mots clés pour notre été, afin que notre âme aussi repose dans la paix, la vérité et l’amour, au plus près de Dieu ! Amen

homélie du 17° dimanche ordinaire C par le père Paterne

Notre Père

Mes chers frères et sœurs,

Ce dimanche nous conduit au cœur de la profondeur de la pédagogie divine grâce à une

question des disciples posée à Jésus : « apprends-nous à prier ». Cette question est légitime 

car, elle révèle la soif intérieure qui habite et devrait habiter tout disciple du Christ.

 Jésus nous apprend à prier parce que la prière consiste à nous unir à Dieu et fais de nous ses vrais amis à qui il ne peut rien refuser. Jésus à la demande de ses disciples, nous montre le chemin de prière qui constitue un privilège de tous les amis de Dieu.

 Dans la prière du notre Père, nous demandons à Dieu toutes les munitions nécessaires en vue d’accomplir notre mission de baptisés à travers le monde et nos milieux de vie. Le père est celui qui connait les besoins de ses enfants et donne à chacun selon ses besoins les plus nécessaires. Par la prière, notre Corps et notre cœur sont immergés dans la profondeur de Dieu et Dieu dans la profondeur de l’humain. 

. La prière n’est pas seulement un simple devoir mécanique ou machinal, mais un 

appel intérieur et une chance qui est donnée à l’humain pour s’enrichir de Dieu et des autres.

A travers cette prière du notre père que nous récitons d’ailleurs à chaque messe ou durant plusieurs circonstances de notre vie chrétienne, Jésus nous conduit dans son école de prière où la prière est dialogue et reconnaissance de la majesté de Dieu et présentation des soucis et joies de ce monde.

Jésus nous montre clairement que la prière est un lieu de demande, de recherche et du frapper. Il s’agit ici de demander à Dieu ce qui est nécessaire et vital pour nous, c’est-à-dire notre père n’exauce que ce qu’il estime utile pour notre bien. Tout chrétien est invité à être un chercheur de Dieu pour redonner sens et signification à sa vie. Cette recherche du sens devrait nous conduire à frapper à la bonne porte, et pour nous, le cœur de notre père constitue cette bonne porte à frapper avec persévérance et patience ; il s’agit de frapper et d’attendre que Dieu ouvre, c’est-à-dire d’attendre l’heure de Dieu.

 Aujourd’hui, beaucoup de chrétiens sont gagnés par la précipitation et le manque de patience, beaucoup frappent, mais pas à la bonne porte. D’où les multiples abandons, déceptions et les désertions dans la vie spirituelle. La prière du notre père nous apprend à être persévérant, endurant et patient dans la recherche du sens dans notre vie. Ne faisons pas seulement la prière du notre père, mais vivons également ce qui nous disons dans cette prière.

 Soyons des chrétiens du nécessaire vital et non ceux qui veulent s’encombrer inutilement des biens qui ne servent à rien ; soyons ceux qui frappent à la bonne porte du cœur de notre Dieu et attendons alors son heure nous visiter dans nos joies et peines. 

Alors, ne disons pas ‘’notre père’’ si nous ne nous mettons pas en posture de filles et fils ; ne disons pas ‘’notre père’’ si nous demandons l’inessentiel ; ne disons pas ‘’notre père’’ si nous frappons à la fausse porte ; ne disons pas ‘’notre père’’ si nous sommes pressés en recherchons notre propre gloire.

 Que l’Esprit Saint creuse en nous le désir de la prière et fasse de nous, des 

vrais chercheurs de Dieu et de sens dans un monde qui devient de plus en plus arrogant et suffisant . Amen Père paterne Koubaka

messe d’Adieu du père Arnaud à Macornay

ce 17 juillet la fête fut belle à Macornay pour le départ du père Arnaud. En effet lors de la messe nous avons pu rendre grâce pour les 60 ans de mariage d’André et de Nelly. Une belle complémentarité entre deux sacrements qui se soutiennent l’un l’autre : le mariage et le sacerdoce.

un grand merci à ceux et celles qui ont préparé et servi cette belle liturgie, le verre de l’amitié et le pique nique partagé.