PAROISSE SAINT DÉSIRÉ – ANNONCES

PAROISSE SAINT DÉSIRÉ   –  ANNONCES

***********************

Secrétariat ouvert uniquement le matin :

7 rue du Puits Salé  –  Tél : 03 84 24 04 44

saint.desire@eglisejura.com   –   https //doyennedelons.com

***********************

    Jeudi 29 août 

ª  Reprise du groupe de prière « Bethesda » « La maison de la grâce »

Le jeudi de 20 h 30 à 21 h 30, chapelle des Sœurs de l’Alliance , 3 rue des Tanneurs.

Louange et prière spontanée autour de la Parole de Dieu. Ouvert à tous.

***********************

    Vendredi 30 août

Le CCFD – terre solidaire :

  • vend des pommes de terre cultivées de manière bio (belles et saines cette année) au prix de 2 €/kg (par filet de 5 ou 10 kgs)
  • et organise son traditionnel repas comtois solidaire

  à Villevieux. (19h – salle du bocal) 

  Tarif : 12 € /adulte   –  5 €/enfant.

Pour réserver vos pommes de terre et/ou vous inscrire pour le repas,

contacter avant le 25 août :

  • Gérard : 06 48 90 46 17

ou

  • A. Marie : 07 85 59 41 61

ou

  • M. Elisabeth : 06 85 65 84 65

***********************

Dimanche 1er  septembre : 22ème dimanche du Temps ordinaire

Messes 

  • Samedi  
    • 18 h 30 : Moiron et Montmorot
  • Dimanche   
    • 9 h :  Perrigny
    • 10 h 30 : Cordeliers ,
    • 10 h 30  : Château-Chalon   
    • 11 h : l’Etoile

Baptême

  • 1er septembre à Briod  de Juliette MARKOV

***********************

La paroisse des Roches vous propose de fêter la rentrée

1er septembre 10 h 30 à l’église de Briod : Messe.

Apéritif offert au terrain de jeu de Briod, suivi du repas.

Apportez votre pique-nique et votre viande (ou poisson) à griller sur le barbecue, nous nous occupons du dessert et du café.

Après le repas, « Marche vers l’EsSen(s)tiel«  méditation sens après sens (écouter – toucher – sentir – voir – goûter) communion avec les autres et avec Dieu grâce à quelques extraits de la Bible et des temps d’échange.

Animation proposée par le CCFD – Terre solidaire qui peut durer 1 h ou plus.

La marche ne sera pas longue car il faut compter sur de bons temps d’arrêt pour permettre les échanges. A 16 h 30, un goûter terminera la journée.

Nous vous attendons nombreux. Dites le autour de vous !

***********************

KT – AUMONERIES  – INSCRIPTIONS pour tous

de l’Eveil de la Foi aux Lycéens

A St Luc, à Lons :

  • Mercredi 4 septembre

         et

  • Samedi 7 septembre 

   de 13 h 30 à 19 h 

A la cure  :  2 rue du chalet à Voiteur :

  • Mercredi 4 septembre 

  de 17 h à 19 h 

et

  • Samedi 7 septembre

 de 10 h à 12 h

homélie 20 dimanche Temps ordinaire

Évangile de J-C selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli ! Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division. Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »

 

Washington Church Welcomes Muslims for Prayers - Non ...Voilà des paroles sorties de la bouche de Jésus qui tranchent avec celles que nous lui entendons prononcer habituellement. Elles s’inscrivent dans le discours de Jésus dédié à la fin des temps et au jugement dernier qui s’étend sur tout le chapitre 12 de Luc. Dans ce chapitre, Jésus exhorte les croyants à se tenir prêts en vue de son retour dans la gloire et du jugement qui suivra. Ce jugement portera autant sur ce que nous aurons dit de Lui que sur nos comportements : aurons vraiment agit selon la foi transmise par les apôtres ?

En effet, préparant mon homélie je remarquais que depuis que je suis enfant, j’ai toujours entendu mes catéchistes et maintenant que je suis prêtre, les catéchistes avec lesquelles je collabore, annoncer que Jésus était un gentil grand frère dans la foi, un Dieu d’amour qui veut aimer tous les hommes et faire leur unité. Mais jamais je n’ai entendu dire que Jésus provoque la division, pourtant il l’affirme de lui-même à la fin de l’évangile : Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division. Il ne s’agit pas pour moi de faire le procès de la catéchèse et de ce que l’on dit (étant catéchiste moi-même) mais de souligner que l’on est parfois très sélectif sur ce que l’on veut faire connaître de Jésus. Notre vision de Jésus, si elle n’est jamais confrontée à la foi de l’Eglise et enrichie par elle, peut devenir dans notre cœur l’unique vérité sur Dieu. Et alors sans s’en rendre compte, le Jésus que l’on annonce se trouve réduit à n’être qu’un simple prophète envoyé par Dieu ou un exemple de vie humaine ou encore à un beau personnage de conte qui aide à faire grandir les enfants. Perdant ainsi sa qualité essentielle : celle d’être l’unique Fils de Dieu, rédempteur du genre humain, donateur de l’Esprit Saint.

Or Jésus est en même temps le Dieu d’amour qui veut faire l’unité du genre humain et celui qui affirme qu’il vient mettre la division sur la terre. Il n’y a pas contradiction, mais plutôt des liens de causes à effets… voyons cela ensemble :

1/ Jésus dit : Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé…Le discours de Jésus concernant la fin des temps, le feu dont il parle est celui de l’Esprit Saint répandu sur toute la terre. C’est l’Esprit Saint qui permettra de connaître en vérité le Père et Jésus son envoyé. C’est l’Eprit qui nous aidera à comprendre toute chose et à saisir combien Jésus est Dieu et Fils de Dieu. L’Embrasement du monde par le feu de l’Esprit fait de Jésus un pyromane de l’amour divin. En embrasant le monde de son amour Jésus permet à tous ceux qui le veulent d’accueillir le Salut et la paix que donne sa vie offerte sur la croix.

2/ Jésus dit : Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli ! Jésus poursuit son propos en réaffirmant qu’il doit d’abord passer par la mort, plonger en elle pour la vaincre. Car sa vie offerte est l’étape nécessaire à l’embrasement du monde par l’Esprit Saint. Et cela lui procure de l’angoisse, car dans son cœur se profile déjà Gethsémani et la concrétisation du poids du péché du monde pour lequel il offrira sa vie.

On a aujourd’hui bien du mal à l’accepter car on ne peut saisir ce que cela représente. La souffrance du Seigneur Jésus fut extrême car il a saisit spirituellement et corporellement ce qu’est le péché du monde. Son offrande sur la croix rachète tous les péchés des hommes depuis la création jusqu’à la fin des temps. Mais surtout Jésus rachète infiniment chacun de nous.

Et c’est cela alors que vient souligner la troisième parole de Jésus dans l’évangile.

3/ Jésus dit : Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division.

Celui qui saisit que Jésus l’a aimé et sauvé personnellement, c’est-à-dire qui reconnait la part de mal et de péché qu’il y a en lui, celui-là ne peut plus vivre selon le monde, il ne peut plus vivre comme les autres car il comprend ce que fut l’offrande du Christ et il veut la recueillir et la faire sienne. La Passion de Jésus a désormais un grand prix à ses yeux et l’Eucharistie devient le lieu où Jésus renouvelle ce don inouï de son amour total. Pour Christ, frères et sœurs, sommes nous prêts à vivre vraiment différemment du reste du monde, non pas en nous pensant supérieurs ou plus purs que les autres, mais en réalisant l’amour dont Dieu nous aime en Jésus. Cet amour dont il nous faut aimer à notre tour pour transformer ce monde, sachant que n’étant pas plus grand que Jésus notre Maitre, nous souffrirons souvent le rejet et le mépris. Mais curieusement notre fidélité sauvera ceux que nous aimerons et dans la joie nous les retrouverons au ciel unis tous ensemble pour louer l’amour infini du sauveur.

Alors je voudrais terminer par un extrait de la prière du père Poucel mort en 1953, puisse-t-elle vous aider à offrir sans retour votre vie au Christ, pour le salut du monde.

Et que faisiez-Vous, Seigneur, pendant Vos heures de la Croix ? … « Je m’offrais pour toi »

Pendant ces heures, de quoi Vous avez le plus souffert ? … « De toi » 
Hélas, Jésus, Vous portiez les péchés de tous, leur poids s’accumulait ; mais dites-moi de quelle épine j’ai percé Votre front.  ..« De toutes » 
Quoi, Seigneur, et c’est moi aussi qui Vous ai flagellé, et moi qui Vous ai cloué, et moi qui Vous ai tué ! Et les autres alors, Seigneur, les autres qu’ont-ils fait ? …  « Ma passion c’est toi » 
Mon Sauveur, Votre âme n’était-elle pas alors dans la détresse et la crainte. Dites-moi ce que Vous avez redouté le plus. …. « de te perdre » . Amen

homélie du 15 août

Grand Format "L'Assomption de la Vierge Marie"1° lettre de st Paul aux Corinthiens

Frères, le Christ est ressuscité d’entre les morts, lui, premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis. Car, la mort étant venue par un homme, c’est par un homme aussi que vient la résurrection des morts. En effet, de même que tous les hommes meurent en Adam, de même c’est dans le Christ que tous recevront la vie, mais chacun à son rang : en premier, le Christ, et ensuite, lors du retour du Christ, ceux qui lui appartiennent. Alors, tout sera achevé, quand le Christ remettra le pouvoir royal à Dieu son Père, après avoir anéanti, parmi les êtres célestes, toute Principauté, toute Souveraineté et Puissance. Car c’est lui qui doit régner jusqu’au jour où Dieu aura mis sous ses pieds tous ses ennemis. Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort, car il a tout mis sous ses pieds.

Tout sera achevé, quand le Christ remettra le pouvoir royal à Dieu son Père, après avoir anéanti, parmi les êtres célestes, toute Principauté, toute Souveraineté et Puissance. Si je vous propose ce matin de partir de cet extrait de la 1° lettre de St Paul aux Corinthiens c’est qu’il me semble important de vous entretenir de ce que l’on appelle les fins dernières. Il y aura une fin à notre monde puisqu’il a commencé, sorti des mains de Dieu. Mais une fin qui n’est pas une destruction mais un accomplissement, un achèvement. Une fin qui sera tout à la fois une continuité de notre monde et un monde tout à fait nouveau. Une continuité car le royaume de Dieu est déjà au milieu de nous et un monde tout à fait nouveau car ce royaume aura atteint sa plénitude, il n’y aura plus de place pour le mal. Ce qui sera anéanti en vérité, c’est le mal et la mort qui sont venus corrompre la bonté originelle de la création telle que Dieu l’a voulue. Ainsi notre monde passe-t-il par les étapes d’un perfectionnement, comme les étapes d’un combat qui permet à tout humain qui le souhaite de passer de l’état d’homme pécheur à celui d’enfant de Dieu, qui permet à toute l’humanité de se préparer à vivre comme citoyenne des cieux, qui permet à toute la création de devenir le royaume de Dieu. La bataille décisive de ce grand combat spirituel a été menée et gagnée par le Christ Jésus. Sur la croix il a emporté la victoire sur le dragon des origines, sur la mort, le mal et le péché: Maintenant donc c’est à chaque homme et à chaque femme, à chacun de nous d’accueillir cette force que donne la résurrection du Christ pour combattre nous aussi contre le mal, le péché et la mort qui envahissent nos vies. Ce combat que nous devons tous mener commence par un acte de volonté : décider désormais d’orienter notre vie vers les réalités éternelles.

Ce combat nous ne sommes pas seuls à le mener, avec nous il y a l’invincible Armada céleste, celles des martyres, des confesseurs, des docteurs et de tous les saints de tous les temps qui ont combattus, qui ont mis le Christ en premier dans leur vie ; qui l’ont revêtu comme armure dans leur combat spirituel, qui ont fait de Lui l’étendard de leur foi en la vie plus forte que la mort, en la charité plus forte que le mal. Et en première ligne dans notre combat à nos côtés se trouve la bienheureuse Vierge Marie, la mère du Seigneur Jésus. Car elle-même a mené le combat, non pas pour elle-même puisqu’elle fut préservée du péché dès sa naissance, mais pour tous les croyants, pour chacun de nous aujourd’hui. Toute sa vie ensevelie en Dieu fut un long combat contre le diable. L’obéissance de Marie, sa docilité à l’action de l’Esprit Saint et sa totale confiance en Dieu sont le pire cauchemar du diable. Ce que le Diable avait détruit en détourant Eve et Adam de leur vocation, Marie dans la gloire de son humilité va le reconquérir. De l’Annonciation à la Résurrection Marie a combattu. C’est cela que nous relate la 1° lecture : le combat de la femme pour la vie contre le dragon, c’est le combat de Marie pour enfanter Jésus et le donner au monde comme son Unique et Vrai Berger. Marie combat pour nous, elle nous indique le chemin à suivre, les moyens à utiliser pour parvenir comme elle à la gloire du ciel. Ces armes sont simples :

Pour combattre il faut la foi : croire comme elle aux promesses de Dieu et à la réalisation de l’Ecriture. Marie a pu accomplir la volonté de Dieu parce qu’elle avait mis sa foi en lui. Non pas une foi à l’eau de rose ou superficielle, mais la foi adulte de quelqu’un qui s’étant interrogée a choisi Dieu : « que tout se passe pour moi selon ta Parole ».

Quand est-ce la dernière fois que nous avons posé un acte de foi en Dieu, où nous avons dépassé nos interrogations pour donner à Dieu notre foi.

Pour combattre il faut l’Espérance : espérer comme Marie au Pied de la croix, que la victoire de Dieu, qui est essentiellement invisible aux yeux du monde, nous est acquise une fois pour toute et que la croix plantée devant la porte du royaume de Dieu la maintient ouverte jusqu’à la fin des temps.

Quel est le contenu de notre espérance : espérons nous ressusciter avec le Christ et partager avec lui la vie éternelle ?

Pour combattre il faut enfin la Charité : aimer comme Marie, c’est-à-dire aimer en aimant chaque personne comme une mère aime et chérit son enfant ou en se mettant au service des autres comme Marie le fit avec Elisabeth. Ce combat là est donc celui pour la justice et la paix.

Osons-nous mener ce combat là concrètement ? Travaillons-nous à l’avènement du Royaume de Dieu chaque jour ?

Frères et Sœurs, osons prendre Marie comme Coach spirituel, comme entraineur pour emporter la victoire de notre combat pour la vie éternelle. Amen

Annonces – PAROISSE SAINT DESIRE

 

ANNONCES

PAROISSE SAINT DÉSIRÉ   

******************

En août :

  • Pas de messe chez les Sœurs de l’Alliance,
  • Pas de préparation liturgique le lundi soir.

*****************

Messes

Jeudi 15 août  : Fête de l’Assomption de la Vierge Marie 

  • 9 h : Conliège « Notre Dame de Lorette » 
  • 9 h : Vernantois  
  • 10 h 30 : Cordeliers 
  • 10 h 30 : Mirebel 
  • 11 h : Abaye de Baume 

Samedi 17 août

  • 18 h 30 : Panessières
  • 18 h 30 : Perrigny

Dimanche 18 août 

  • 9 h : Montaigu 
  • 9 h : Courbouzon 
  • 10 h 30 : Cordeliers 
  • 10 h 30 : Mirebel 
  • 11 h : Ménétru 

Samedi 24 août

  • 18 h 30 : Blois sur Seille 
  • 18 h 30 : Revigny

Dimanche 25 août 

  • 9 h : St Désiré
  • 9 h : Montain
  • 10 h 30 : Cordeliers 
  • 10 h 30 : Mirebel 
  • 11 h : Bornay

Samedi 31 août 

  • 18 h 30 : Moiron 
  • 18 h 30 : Montmorot 

Dimanche 1er septembre

  • 9 h : Perrigny
  • 10 h 30 : Château Chalon
  • 10 h 30 : Cordeliers 
  • 10 h 30 : Briod
  • 11 h : L’Etoile

Samedi 7 septembre

  • 18 h 30 : St Didier 
  • 18 h 00 : St Désiré

Dimanche 8 septembre

  • 9 h : Conliège
  • 10 h 30 : Cordeliers 
  • 10 h 30 : Briod
  • 11 h : Frontenay – Macornay 

Samedi 14 septembre 

  • 18 h 30 : Granges sur Baume  
  • 18 h 30 : Montaigu

Dimanche 15 septembre

  • 9 h : St Luc
  • 9 h : Vernantois
  • 10 h 30 : Cordeliers 
  • 10 h 30 : Briod
  • 11 h : Lavigny  » à la Vierge »

Dimanche 22 septembre

      Fête du Doyenné 

  • 10 h : Juraparc

**************

Mariages

Samedi  17 août  à Voiteur à 11 h 

  • Mileva FENIET et Romain GOISSAUD

Samedi  24 août aux Cordeliers  à 14 h 30 

  • Coralie MICHAUD et Benoit  PRUDHOMME

Samedi  24 août aux Cordeliers  à 15 h 30 

  • Marion MOUCHET et Antoine FERRAND

Samedi  14  septembre aux Cordeliers à 15 h 30 

  • Fanny SCHMIDT et Anthony ABELIN

Samedi   21 septembre à Macornay à 15 h 30 

  • Elise CHATOT et Baptiste MAUBEY

*****************

Baptêmes

  • 11 août aux Cordeliers :
    • Faustine GAUTHIER
    • Samuel BERNARD
    • Taïna CHEBAB
    • Siany BADET
  • 17 août à Courbouzon :
    • Mila BOROD
  • 18 août à l’Etoile :
    • Jade GIRARD
  • 24 août à Blois sur Seille :
    • Eliot JEANDOT
  • 1er septembre à Briod :
    • Juliette MARKOV

 ********************

KT – AUMONERIES

INSCRIPTIONS pour tous

de l’Eveil à la Foi aux lycéens

** 

Mercredi 4 septembre et Samedi 7 septembre

de 13 h 30 à 19 h – St Luc, à Lons-le-Saunier

*********************

En août,

Secrétariat ouvert uniquement le matin 7 rue du Puits Salé 

Tél : 03.84.24.04.44

saint.desire@eglisejura.com-https //doyennedelons.com

la paroisse fête « la Mont-Carmel »

le mardi 16 juillet 2019, tous les chrétiens qui le souhaitaient se sont retrouvés à 20h00 au pieds de Notre Dame, sur les hauteurs de Revigny pour célébrer dans la joie et la ferveur la Vierge Marie en son vocable « Notre Dame du Mont Carmel ».

Cette prière annuelle en l’honneur de Marie commémore « le miracle » des abeilles qui protégea Revigny et toute la vallée en 1637.

Cette année notre prière fut particulièrement fervente en mémoire de Colette Casoli qui affectionnait tant ce pèlerinage.

à l’issue de la prière du chapelet, un verre de l’amitié fut servi à tous!

un parcours Alpha jeunes à Lons

un intérêt pour les Parcours Alpha Jeunes,ou Alpha Campus !🎉 Bonne Nouvelle!🔥

Un parcours est d’ores et déjà prévue, à la rentrée à Lons le Saunier pour tous les jeunes étudiants du diocèse à partir de 17 ans, avant la messe des samedis de St Dé.

N’hésitez pas déjà à en parler autour de vous

Par ailleurs, Cédric, en charge de ces parcours a besoin de jeunes animateurs majeurs 18/20 ans pour l’animer. Allons ensemble à Paris, pour rencontrer l’équipe nationale en septembre.

Je reste à votre disposition pour toute précision, si besoin !

merci de tout cœur à Jeanne-Marie MONNIN

Ce dimanche 14 juillet, accompagnée de ses enfants et petits enfants, Jeanne-Marie Monnin a reçu la reconnaissance diocésain à l’issue de la messe dominicale aux Cordeliers.

voilà plus de 50 ans, que Jeanne-Marie s’établissait sur la paroisse st Désiré. Et dès son arrivée elle s’est mise à disposition pour rendre service. Agissait bénévolement et toujours dans la discrétion, elle  s’est occupé du fleurissement de l’église saint Désiré (toujours à ses frais), du nettoyage, de la catéchèse, du portage du denier de l’Eglise et de la distribution de la revue paroissiale….

en lui remettant la médaille de la reconnaissance diocésaine au nom de Monseigneur Jordy, la communauté de st Désiré voulait vivement remercier Jeanne-Marie pour son dévouement et son service jusqu’au bout!

retour en images