ANNONCES 22 au 29 avril 2018

ANNONCES 22 au 29 avril 2018

Les « Vivons Ensemble » sont parus. Ils sont disponibles à la Cure dès lundi 23 avril 2018. Merci aux distributeurs de bien vouloir venir les retirer, pour en assurer la distribution.

Lundi 23  avril    

  • Messe chez les Sœurs de l’Alliance à 12h,
  • Préparation de la fin d’année du KT pour les jeunes, à  19h30, rue du Puits Salé.

Mardi 24 avril

  • Messe à Conliège à 10h30,
  • Première préparation du Vivons Ensemble « été » à 9h, rue du Puits Salé,
  • Rencontre des « 4ème-3ème » de 17h15  à 19h30, Espace St Désiré,
  • Trois jeunes adultes demandent le baptême, Ils commencent leur préparation ce mardi 24 avril à 20h, Rue du Puits Salé. Merci de prier pour Dylan, Brice et Alexandre.

Mercredi 25 avril

  • Groupe de livret à St Luc à 15h30,
  • Temps de prière du Mouvement sacerdotal marial à 16h à la Chapelle des Cordeliers.

Jeudi 26 avril

  • Rencontre de zone de tous les accompagnateurs dans la Foi des enfants, jeunes et adultes de 20h à 22h à l’Espace St Désiré.

Vendredi 27 avril

  • Temps de prière de l’AIDE à l’EGLISE en DETRESSE (AED) à 17h45 à la chapelle des Cordeliers,
  • Rencontre des délégués pastoraux des cinq paroisses du doyenné à 20h30, rue du Puits Salé.

Samedi 28 avril 2018

  • Temps fort pour les 6ème seulement,
  • Eveil de la Foi à St Luc à 10h30,
  • Braderie du Secours Catholique, 18, avenue du stade, de 10h à 17h,
  • Concert aux Cordeliers « Peter Hammer » pour la restauration de l’orgue de St Désiré.

Dimanche 29 avril  – 5ème dimanche de Pâques

Messe anticipée :

  • samedi : 18h30 à Conliège

Dimanche :

  • 10h30 aux Cordeliers  – Messe en Doyenné  avec 1ère étape du Baptême pour Théo NICOT -MAUCHANT.

Samedi – Dimanche prochain une vingtaine de couples se préparent au mariage, merci de prier pour eux.

*********************

INTENTIONS DE MESSES du 21 au 29 avril 2018

Samedi 21/04/2018 18h30 : Perrigny  Simone BERNARD,

Simone RUGET épouse LEPINARD(anniversaire)

Familles BAUDET-GUIPET,

Monique BOUTEMY (suite obsèques),

Pierrette THIBAUD (suite obsèques),

Stéphane TISO,

Marie et Georges OLIVIER,

César DA  SILVA GONCALVES,

Pour un malade,

Maurice et Denis NOEL.

 

Dimanche 22/04/2018

4ème dimanche

de Pâques

 

9h : Montaigu

10h30 : Cordeliers

10h30 : Mirebel

 

Lundi 23/04/2018

St Benoit-Joseph

12h :  Sœurs de l’Alliance

18h30 : Cordeliers

 Georges BLANC.
Mardi 24/04/2018

St Anicet

8h30 : Cordeliers

10h30 :  Conliège 

 
Mercredi 25/04/2018

St Parfait

18h30 : Cordeliers  
Jeudi 26/04/2018

Ste Emma

8h30 : Cordeliers  
Vendredi 27/04/2018

Ste Odette

9h : St Luc

18h30 :  Cordeliers

Bernard et Daniel POULET.
Samedi 28/04/2018

St Anselme

8h30 :  Cordeliers  
Samedi 28/04/2018 18h30 : Conliège  
 

Dimanche 29/04/2018

 5ème dimanche

de Pâques

 

 

10h30 : Cordeliers

Messe en Doyenné

 

Paulette MARTIN et sa famille

Intention Particulière,

Jacques DELIGNON,

René BOISSON,

Marinette et Raymond TISSOT.

homélie du 3° dimanche de Pâques

Psaume 4

Beaucoup demandent : « Qui nous fera voir le bonheur ? » Sur nous, Seigneur, que s’illumine ton visage !

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, les disciples qui rentraient d’Emmaüs racontaient aux onze Apôtres et à leurs compagnons ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain. Comme ils en parlaient encore,  lui-même fut présent au milieu d’eux, et leur dit : « La paix soit avec vous ! » Saisis de frayeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent dans votre cœur ? Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os comme vous constatez que j’en ai. » Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds. Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? » Ils lui présentèrent une part de poisson grillé qu’il prit et mangea devant eux. Puis il leur déclara : « Voici les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : “Il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes.” » Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures. Il leur dit : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour, et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. À vous d’en être les témoins..

 

Au cœur des paroles du psaume que nous venons d’entendre, il y a cette question : Beaucoup demandent : « Qui nous fera voir le bonheur ? » Qui dans notre monde ne se posent pas cette question ? Qui n’a pas en lui le désir brûlant d’être heureux jusqu’à accepter des propositions venant de personnes très différentes. C’est en effet que cette question est double : elle concerne à la fois une personne (qui) et aussi un état (le bonheur). Il y a de nombreuses réponses possibles à cette interrogation mais peu sont chrétiennes. Beaucoup viennent à nous, promettant monts et merveilles : personnalités politiques, marchands de transhumanisme que sais-je encore. Il va  de soi pour nous chrétien que celui qui nous fera voir le bonheur, c’est le Christ Jésus….reste à savoir quel bonheur il offre. En m’appuyant sur les textes de la liturgie de ce matin je voudrais vous révéler deux facettes du bonheur qu’il promet. La première tient en 5 mots « la paix soit avec vous », la seconde est un état de vie nouveau : celle de la résurrection de tout notre être : corps et âme.

1/Le bonheur que Jésus donne c’est sa paix. La première parole de Jésus ressuscité à ses disciples est toujours la paix soit avec vous ! Car la paix, qui est le cœur de son message, a Dieu pour auteur, comme le souligne st Paul dans l’épître aux Philippiens, parlant de la paix de Dieu qui dépasse tout ce qu’on peut imaginer. Il affirme même aux Ephésiens que Jésus est venu annoncer la bonne nouvelle de la paix, Si la paix est notre bonheur, saint Grégoire de Nazianze dans son discours sur la paix nous interpelle : Rougissons de renoncer si facilement à ce don de la paix, que Jésus-Christ nous a laissé en quittant la terre. … La paix est un bien dont tout le monde fait l’éloge, mais que très-peu de personnes savent conserver. Et pourquoi ne pouvons-nous pas la conserver ? Et bien, c’est avant tout par l’ignorance que Dieu est la source et le donateur de la Paix par l’Esprit Saint car c’est le Christ, qui est notre paix comme le révèle st Paul aux Ephésiens. Ignorer cela conduit à se laisser dominer par l’ambition du pouvoir et des richesses, l’envie, la haine, le mépris du prochain, ou quelqu’autre vice de ce genre.

Demander la paix à Dieu, c’est donc accueillir sa Parole même, Jésus qui est notre paix. La paix est l’un des 9 fruits de la vie agissante de l’Esprit Saint en nous. Vivre de la paix de Dieu, c’est garder ses commandements, car en celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu atteint vraiment la perfection comme le rappelle st Jean dans sa 1ière lettre.

Paix et Amour sont les deux versants du bonheur promis et attendu par tout chrétien, mais à vivre dès maintenant, dès ce monde, comme signe de la plénitude à venir, au jour de la résurrection !

2/ Le bonheur que Jésus donne c’est notre état de ressuscité. Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os, et vous constatez que j’en ai. C’est par ces mots que Jésus, dans l’Evangile de ce dimanche nous donne avec insistance un précieux indice de notre bonheur à venir : la résurrection de notre corps de chair ! Même si ce corps qui est le nôtre, comme le dit si bien st Ambroise, est pour l’instant épais et grossier, parce qu’il est composé d’éléments infirmes et terrestres, il demeure le corps qui fut le médiateur terrestre de nos amours, de nos tendresses, de nos joies et de nos peines, de notre travail et même de notre vie spirituelle : sans corps, comment communier, comment prier ? Tous les évènements de notre vie ont existé grâce à notre corps qui fut leur moyen d’expression. Dieu lui-même prendra chair dans le corps d’une femme pour vivre totalement une vie d’homme ! L’humanité sans son corps n’est rien ! Quel serait donc le bonheur que nous aurions à vivre éternellement, sans le corps qui nous a permis d’y goûter dès ce monde présent ? Voilà pourquoi, en vue de la résurrection à venir, nous devons, dès sa conception dans le ventre maternelle et jusqu’à sa fin naturelle, considéré et entretenir notre corps, sans acharnement inutile mais avec tout le respect et l’amour possible. A l’heure de la résurrection, notre corps sera transfiguré, il deviendra subtil. St Grégoire le grand l’explique en écrivant : Lorsque notre corps aura part à la gloire de la résurrection, il sera tout à la fois subtil en vertu de sa nouvelle puissance spirituelle, et palpable par une conséquence de la nature corporelle. »

Voilà donc les deux grandes révélations du bonheur chrétien : Vivre pour l’éternité la paix et l’amour dans notre corps ressuscité ! Puisse l’eucharistie que nous célébrons maintenant semer en nous, en nos âmes et en nos corps les ferments de la béatitude éternelle. Amen !

retour de Lourdes … le samedi 5 mai!

After Lourdes

Le samedi de saint Dé du 5 mai à Lons le Saunier sera un spécial « retour de Lourdes » pour tous les jeunes du diocèse.

Un bus partira de Morez passant par st Laurent en Grandvaux et  Clairvaux les lacs.

Un autre partira de Dole, de Poligny.

Cette soirée est ouverte à tous les jeunes dès la 4ème même à ceux qui n’ont pas participé au pèlerinage. Mgr Jordy sera présent.

ci dessous le bulletin d’inscription à télécharger.

inscription St Dé 5 mai 2018

 

ANNONCES 15 au 22 avril 2018

ANNONCES 15 au 22 avril 2018

Aujourd’hui, aux Cordeliers Baptême de Léandre PHILIPPOT

Attention, le secrétariat sera fermé du 16 au 22 avril 2018

Lundi 16 avril

  • Messe chez les Sœurs de l’Alliance à 12h,
  • Préparation liturgique du dimanche 22 avril, à la cure à 20h.

Mardi 17 avril

  • Messe à Conliège à 10h30,
  • Réunion du Mouvement Chrétien des Retraités, à 14h15 rue des Tanneurs.

Mercredi 18 avril

  • Réunion des Chrétiens dans l’Enseignement Public, à 17h à la cure,
  • Réunion de toutes les équipes liturgiques, à 20h15 à St Luc.

Jeudi 19 avril

  • Rencontre du Service Évangélique des Malades, à 14h30 à la cure,
  • Réunion du Conseil Économique de la Paroisse à 17h à la cure,
  • Réunion de l’Équipe d’Animation Paroissiale à 19h à la cure.

Vendredi 20 avril

Retraite  de la Profession de Foi à  Ste Marie,

Le vendredi 20 avril et le samedi 21 avril de 8h50 à 19h

Une CÉLÉBRATION AVEC REMISE DE « LA CROIX »

le samedi 21 avril de 17h à 18h  

Eglise St Désiré  à Lons-le-Saunier.

Dimanche 22 avril4ème dimanche de Pâques

Samedi – messe anticipée :

  • 18h30 à Perrigny

Dimanche :

  • 9h à Montaigu,
  • 10h30 aux Cordeliers,
  • 10h30 à Mirebel.

Dimanche 22 avril 2018

55 éme JOURNÉE MONDIALE DE PRIÈRE POUR LES VOCATIONS

Écouter, discerner, vivre l’appel du Seigneur

le pape invite à “lire à l’intérieur de sa vie“

RDV chez les Petites Sœurs des Pauvres à 20h

***********************

INTENTIONS DE MESSES du 15 au 22 avril 2018

Samedi 14/04/2018 18h30 : Revigny    Edmond BOYET,

René BOISSON,

Jean et Edith PEROZ,

Intention particulière,

Jean THEVENOD,

Familles PUGET-PIRAT,

Anne-Sophie MARANO,

Famille BAUDET-GUIPET,

Monique ROZ (anniversaire) et famille,

René VANSTROOSTENBERGHE,

Daniel et Bernard POULET,

Et suite obsèques :

  • Marie-Louise HOFFMANN,
  • Suzanne CABUT,
  • Josette HENRY.
 

Dimanche 15/04/2018

 

3ème dimanche

de Pâques

 

 9h : St Désiré

 

10h30 : Cordeliers

 

10h30 : Mirebel

 

Lundi 16/04/2018

St Benoit-Joseph

12h : Srs de l’Alliance

18h30 : Cordeliers

 
Mardi 17/04/2018

St Anicet

10h30 : Conliège

18h30 : Cordeliers   

 
Mercredi 18/04/2018

St Parfait

18h30 : Cordeliers     
Jeudi 19/04/2018

Ste Emma

8h30 : Cordeliers  
Vendredi 20/04/2018

Ste Odette

9h : St Luc

18h30 : Cordeliers

 
Samedi  21/04/2018

St Anselme

8h30 : Cordeliers  
Samedi 21/04/2018 18h30 : Perrigny   
 

Dimanche 22/04/2018

4ème dimanche

de Pâques

 

 9h : Montaigu

10h30 : Cordeliers

10h30 : Mirebel

 

Simone BERNARD,

Simone RUGET épouse LEPINARD(anniversaire), Familles BAUDET-GUIPET,

Monique BOUTEMY (suite obsèques),

Pierrette THIBAUD (suite obsèques),

Stéphane TISO.

 

Homélie du 2° dimanche de Pâques

Le 30 avril 2000 lors de la canonisation de Sœur Faustine – Jean-Paul II annonça que : « … dorénavant dans toute l’Eglise, le 2e dimanche de Pâques prendra le nom de Dimanche de LA DIVINE MISERICORDE ». « A l’humanité qui parfois semble perdue et dominée par le pouvoir du mal, de l’égoïsme et de la peur, le Seigneur ressuscité offre le don de son amour qui pardonne, réconcilie, et rouvre l’âme à l’espérance. C’est un amour qui convertit les cœurs et donne la paix. Combien le monde a besoin de comprendre et d’accueillir la miséricorde divine ! » Message posthume de Jean-Paul II (Angélus du 3 avril 2005)…;

évangile selon saint Jean : Or, l’un des Douze, Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), n’était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! » Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

Depuis l’an 2000, le deuxième dimanche de Pâques est désormais la fête de la divine miséricorde, car le Pape Jean Paul II, dès le début de son pontificat a voulu orienter le regard et la foi des croyants vers le l’amour miséricordieux du Père qui rayonne dans le cœur transpercé du Fils. Dès 1980 dans son encyclique, La miséricorde divine (DM) , Jean-Paul II, au N° 7 définit la miséricorde comme : « la dimension indispensable de l’amour; dont elle est le deuxième nom. Elle est en même temps la manière dont l’amour se révèle et se réalise pour s’opposer au mal qui est dans le monde et jusque dans le cœur de l’homme.

La miséricorde est donc à la fois l’autre nom de l’amour divin et le moyen utilisé par Dieu pour venir en aide aux hommes.

Pourtant la miséricorde a mauvaise presse en notre temps, car elle est réduite à ces deux caricatures : la pitié trop facile qui conduit à tout tolérer « par amour »  et la condescendance qui respire le mépris et l’insulte, celle qui regarde l’autre en pensant : « les pauvres, ils en sont encore là ! ». A l’opposé de ces deux caricatures la miséricorde de Dieu est le chemin de l’amour et de l’accueil de l’autre, de tout autre pour le hisser jusque dans les bras de Dieu ! La miséricorde divine n’est ni une tolérance béate et sans exigence…. ni la condescendance méprisante de personnes se croyant déjà parvenues à la sainteté. N’oublions pas que Jésus après avoir accueilli la femme adultère, l’exhorte à ne plus pécher !

Donc la miséricorde nous sauve du péché ! Elle rend à l’homme l’« accès à la plénitude de vie et de sainteté qui vient de Dieu. » (DM 7). La miséricorde est le chemin le plus sûr de la sainteté, le moyen pour exercer au maximum notre vocation baptismale et pour réaliser les paroles du Seigneur dans l’Evangile : À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis.

Mais, soyons clair : notre aptitude à faire miséricorde, découle de notre capacité à recevoir pour nous-mêmes la miséricorde de Dieu qui est donnée principalement par trois des sacrements : le Baptême, l’Eucharistie et la réconciliation. C’est du Christ crucifié qu’ils jaillissent pour nous, car « La croix est comme un toucher de l’amour éternel sur les blessures les plus douloureuses de l’existence terrestre de l’homme(DM8) Ainsi du cœur transpercé du Christ coulent l’eau du baptême qui dissout en nous le péché originel et le sang de l’Eucharistie qui établit en nous, par une communion fréquente ou de désir, le règne du Christ.

On comprend mieux pourquoi Thomas veut alors, dans l’Evangile, mettre « son doigt dans la marque des clous et sa main dans le côté » de Jésus. En quelques sortes il veut pouvoir être sûr que la source de la miséricorde est bien ouverte. Il voulait contempler de ses propres yeux l’océan d’amour qui permet à cette source de ne jamais être à sec ! Peut être avez-vous remarqué que Jésus montre aussi ses plaies aux autres disciples, mais seul Thomas est invité à la foi au-delà des choses visibles ! Il saisit que « Le Christ de Pâques est l’incarnation définitive de la miséricorde, son signe vivant.» (DM 8): Il comprend que le Seigneur s’appelle désormais Miséricorde !

Si Dieu est infiniment miséricordieux, alors à la suite de Thomas et les douze,  nous devons prendre, la route des hommes et prendre notre part dans la mission de l’Eglise: « pour rendre témoignage à la miséricorde de Dieu en la professant tout d’abord comme vérité nécessaire à une vie en harmonie avec la foi, puis en cherchant à l’introduire et à l’incarner dans notre vie ». Pour cela, chacun devra travailler à plus de justice sociale, à plus de reconnaissance de l’autre et à développer la recherche du bien commun.

le pape Jean Paul II affirme que l’Eglise a le droit et le devoir d’implorer la miséricorde divine en face de toutes les formes de mal physique et moral, devant toutes les menaces qui pèsent sur la vie de l’humanité. » (DM12)

Alors chers frères et sœurs, obéissant au pape, au moment d’offrir au Seigneur le sacrifice de toute l’Eglise pour la gloire de Dieu et le salut du monde, reprenons pour nous les paroles du psaume : donne Seigneur, donne le salut, donne Seigneur, donne la victoire. Appelons la miséricorde du Seigneur sur le monde en crise, sur la France, sur nos paroisses, sur les pèlerins qui partent à Lourdes demain, sur les âmes du purgatoire et sur chacune des personnes que nous connaissons et qui souffrent! Amen