ANNONCES du 20 au 27 mai 2018

ANNONCES du 20 au 27 mai 2018

Aujourd’hui, Baptêmes de Dario RODRIGUEZ à Montaigu,

Cléa LEDROLE et Suzanne CHALON à St Luc.

*****

Dans l’après-midi, 150 diocésains recevront la CONFIRMATION lors d’une célébration aux Cordeliers. Par manque de place, cette célébration est réservée aux confirmands et à leurs familles. Cependant, nous vous demandons  de les accompagner de vos prières, depuis chez vous.

*****

Lundi 21 mai

  • Préparation de la liturgie du 27 mai, à 20h, rue du Puits Salé.

Mardi 22 mai

  • Rencontre des 4ème-3ème » de 17h15 à 19h30, Espace St Désiré,
  • Réunion des catéchistes pour la préparation à la 1ère communion,
  • Réunion des animateurs 6/5ème pour préparer « temps fort du 27 mai », à la cure à 20h15.

Mercredi 23 mai

  • Rencontre des équipes de rédaction des bulletins du doyenné en vue d’une revue commune qui aura comme titre : « Vivons ensemble entre Seille et Sorne » à 17h à la cure

Jeudi 24 mai

  • Rencontre des catéchistes autour du livret diocésain, à St Luc à 20h,
  • Prière façon Taizé à la crypte de Saint-Désiré à 20h30,
  • Préparation au Baptême des jeunes adultes, à la cure à 20h.

Vendredi 25 mai

  • En raison du 70ème anniversaire de l’AIDE à l’EGLISE en DETRESSE (AED), le temps de prière de 17h45 et la messe qui s’en suivra seront présidés par notre évêque.

Samedi 26 mai

  • Temps Fort des 6/5ème, de 9h à 12h à Ste Marie,
  • Baptême d’Hugo GUICHARDIERE et de Calypso COURTOIS.

Dimanche 27 mai – Fête de la Trinité

Messe anticipée samedi :

  • 18h30 : Montaigu

Dimanche : 

  • 9h : Montmorot
  • 10h30 : Cordeliers – Eucharistie de Profession de Foi
  • 10h30 : Vevy – 1ère étape en vue du Baptême pour Louise Govindama

************************

Le 21 juin, le diocèse de Lausanne-Genève et Fribourg reçoit le pape François.

Une messe, ouverte à tous aura alors lieu à « PALEXPO » à à 17h30.

Il reste quelques places pour le car (départ prévu 9h30 -15 €).

************************

 Rassemblement diocésain des équipes du Rosaire
Vendredi 1er juin : 9h30 – 16h30   à Domblans – salle des fêtes

Rassemblement des Equipes du Rosaire

« L’Evangile avec Marie, notre mission »

*************************************

INTENTIONS DE MESSES du 20 au 27 mai 2018

Samedi 19/05/2018 18h30 : St Luc  Jean et Edith PEROZ,

Intentions particulières,

Famille PROST-LHOMME,

Famille CHAILLET-BIEVRE

Nicole DOREY et sa famille,

Yvette GUILLEMIN,

Marie-Thérèse et Roger BUFFARD,

Défunts des familles PONCET-PROST-VILLET,

Défunts des familles AMYON-MAGONI-MEUNIER,

René MILLET et sa famille,

Familles MILLET-PAILLARD-PERRET,

Henri et Jeanine MARECHAL – famille MARECHAL-THIBERT,

Jeanne CHAPUIS,

Xavier DULONG et sa famille,

Défunts famille SAURIAT-DOLE,

Pour les mariés d’hier :

  • Catherine et Christophe VOISIN,
  • Laure et Armando DOS SANTOS,

Et suite obsèques :

  • Georgette THOMAS,
  • Jean BERRARD,
  • Roland MANTOUX.
 

Dimanche 20/05/2018

 

Fête

de

Pentecôte

 9h : Conliège

 

10h30 : Cordeliers

 

10h30 : Vevy

Lundi 21/05/2018

Sts Romain et Lupicin

12h :  Srs de l’Alliance

18h30 : Cordeliers

 
Mardi 22/05/2018

Ste Rita de Cascia

8h30 : Cordeliers  
Mercredi 23/05/2018

Ste Jeanne Antide Thouret

18h30 : Cordeliers  
Jeudi 24/05/2018

St Donatien

 

8h30 : Cordeliers

 

 
Vendredi 25/05/2018

Ste Sophie,               

St Grégoire VII

9h : St Luc

18h30 :  Cordeliers

 
Samedi  26/05/2018

St  Philippe Néri

8h30 :  Cordeliers  
Samedi  26/05/2018 18h30 : Montaigu  
 

Dimanche 27/05/2018

 

Fête

de la Trinité

 

9h00 : Montmorot

10h30 : Cordeliers

Profession de Foi

10h30 : Vevy

Paul SYRE,

Odile SASSARD et sa petite fille Laetitia,

Intentions particulières,

Jacques DELIGNOU,

René BOISSON,

Marcelle PERRIER,

Mauricette KÜHN (suite obsèques)

Défunts des familles MILLET-OLIVIER,

Jacqueline MOCKLY,

Lucette RAMBOZ,

Défunts des familles VIDELIER-BERRARD,

Louis et Madeleine LAGRANGE et défunts de leurs familles,

Monique PELETIER,

Famille BUNET-CHARLOT,

Thierry RATEL (anniversaire),

Marcelle et Georges CATTENOZ,

Odile et Georges BERNARD,

Défunts des familles SAURIAT-DOLE.

 

 

homélie du 7° dimanche de Pâques

20180508_115702Évangile de J- C selon saint Jean

En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes. Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie. Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés. Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde. Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde.

Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. »

Dans l’Evangile que nous venons d’entendre, Jésus prie son Père afin que ses disciples aient en eux sa joie, et qu’ils en soient comblés. La joie, voilà donc le bien suprême à demander et à attendre de Dieu, une joie qui dépasse les épreuves et le plaisir immédiat, une joie qui nous place d’emblée dans l’éternité. Pour goûter et vivre de cette joie-là dès maintenant, le Seigneur émet trois demandes à son Père : 1°/garde mes disciples unis dans ton nom, 2°/ Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, 3°/ Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité : 3 points dans mon homélie.

1°/garde mes disciples unis dans ton nom. Il semble donc qu’il en va de notre relation à Dieu comme de la vie de couple : la joie s’installe et augmente avec la confiance, la foi que l’on a en son conjoint. Pour qu’un couple vive dans la joie il doit s’appuyer sur la fidélité, c’est-à-dire sur l’espérance que son engagement est pour la vie. Pour qu’un chrétien soit divinement joyeux il doit développer sa fidélité au Père et au Christ dans l’espérance de vivre avec eux pour l’éternité. C’est que la fidélité permet à l’amour de s’épanouir totalement en s’ouvrant sans peur à l’autre et en désirant ne faire qu’un avec lui, sans craindre d’être emprisonner par l’autre. C’est cela que st Jean dans la 2° lecture nous fait découvrir : le véritable amour, l’amour de don (l’agapè) permet à Dieu de demeurer en nous et nous en Dieu. Notre joie est parfaite quand nous vivons notre relation à Dieu dans un parfait échange d’amour. Ce n’est pas la crainte de Dieu qui nous rend fidèle, mais l’amour que nous lui portons.

C’est pourquoi au jour de notre baptême nous recevons de Dieu : la foi, l’espérance et l’amour pour vivre unis à lui dans une parfaite fidélité.

2°/ Je ne prie pas pour que tu les retires du monde. Contrairement à ce que proclame le proverbe « pour vivre heureux, vivons cachés », la joie chrétienne naît de l’exposition au monde. Un disciple heureux est un chrétien qui témoigne de l’amour de Dieu dont il vit. Comme le rappelle st jean dans la 2° lecture : l’amour de Dieu demeure dans un cœur qui aime les autres et qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu. Or, au jour de notre baptême, chacun de nous est devenue une demeure de l‘amour de Dieu, comme une humanité de surcroît en laquelle Jésus peut renouveler ses merveilles pour le monde : vous êtes les bras, les mains, le cœur, la bouche de Dieu pour qu’il puisse parler, aimer, servir et porter les hommes de ce temps. Notre joie se trouve donc dans le témoignage public de notre foi, à contre courant des idées de ce monde, fut-ce au risque du martyr. Vivre de la vraie joie exige de la partager avec les autres, en effet, qui, connaissant la source du bonheur, refuserait de la partager et de la faire connaitre à d’autre ?

3°/ Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. Il ne peut y avoir de joie saine dans le relativisme ou l’à peu près. Le Christ l’affirme je suis le chemin, la vérité et la vie. Notre joie de disciple puise donc sa consistance, sa nourriture dans le Christ qui est la Vérité. A cause de cela nous ne devons pas affirmer des choses ou des idées contraires aux enseignements du Christ et de l’Eglise. Car l’Eglise est fondée par Jésus sur les apôtres dont il dit dans l’évangile de ce matin que pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité.» Les Paroles des disciples et de leurs successeurs le pape et les évêques, sont habitées en permanence par cette offrande perpétuelle que le Christ fait de lui-même à son Père pour en garantir la véracité. Pour les questions de foi et de mœurs, quand le pape ou les évêques parlent, c’est le Christ qui parle ! Si toute opinion peut être proclamée dans le monde, toute proclamation n’est pas forcément chrétienne ! Nous devons toujours mesurer la catholicité de nos propos à l’aune du Catéchisme de l’Eglise Catholique !

Donc pour être dans la vraie joie : cherchons d’abord à mieux connaître Christ, qui est la vérité, en plongeant dans l’Ecriture et dans l’enseignement de l’Eglise. Ensuite cette quête fera grandir en nous l’amour du Père et la fidélité à son nom. Enfin, nourris du Christ qui est la vérité et fidèles au Père, nous pourrons témoigner de Dieu dans le monde. Pour que cela se réalise pleinement, Jésus a promis l’Esprit Saint qui seul peut nous faire vivre de la vraie joie. Demandons-lui avec insistance, une nouvelle Pentecôte pour les habitants de notre doyenné de Lons. Amen

ANNONCES du 13 au 20 mai 2018

ANNONCES du 13 au 20 mai 2018

Aujourd’hui, baptêmes de  Lola AMATE  et  de Camille BARNABE à St Désiré

et Lou BUATOIS aux Cordeliers

***************

Neuvaine à Notre Dame de Lorette de Conliège à 20h,

tous les soirs jusqu’au vendredi 18 mai.

***************

Dans le but de nous préparer à recevoir l’Esprit Saint à la Pentecôte,

neuvaine de prière chaque soir jusqu’au samedi 19 mai

à la chapelle des Cordeliers de 19h30 à 20h. 

***************

Lundi 14 mai

  • Préparation de la liturgie de Pentecôte, à 20h, rue du Puits Salé,
  • Rencontre des EAP du doyenné, espace St Dé, à 20h.

Mardi 15 mai

  • Rencontre des Chrétiens dans l’Enseignement Public, à la cure à 17h,
  • Rencontre de l’aumônerie des Lycées,  rue des Tanneurs de 18h30 à 21h15,

********

Atelier de réflexion œcuménique à 19h30, au temple :  

Marc 11, 12-24 : Pierre aux prises avec le figuier.

Renseignements :

  • F et M  Billion-Rey  : tél. 03 84 25 35 63
  • André Jantet   : tél. 06 80 33 16 48
  • François Vouga  : tél. 07 89 34 92 77

********

Mercredi 16 mai

  • Rencontre autour du livret diocésain, groupe de Conliège, à 16h,
  • Rencontre du groupe des confirmands adultes à la cure à 19h30.

Jeudi 17 mai

  • Messe au collège Sainte Marie, à 12h45.

Vendredi 18 mai

  • Clôture de la neuvaine à Notre Dame de Lorette à 18h30 qui se terminera par la messe.

Samedi 19 mai

  • A 16 h,  les premières vêpres de la Pentecôte seront chantées selon le souhait de notre évêque, nous porterons particulièrement les confirmands du lendemain.

Mariages de :

  • Laure et Armando DOS SANTOS ALMEIDA à Perrigny à 16h30,
  •  Catherine VINCENT et Christophe VOISIN à Vevy à 16h,

Baptême d’Alexia FEVRE à Verges.

Dimanche 20 maiFête de Pentecôte

Messe anticipée :

  • samedi : 18h30 à St Luc

Dimanche :

  • 9h à Conliège
  • 10h30 aux Cordeliers
  • 10h 30 à Vevy

Baptêmes de :

  • Dario RODRIGUEZ à Montaigu,
  • Cléa LEDROLE et Suzanne CHALON à St Luc.

***********************

Dans l’après-midi, 150 diocésains recevront la CONFIRMATION lors d’une célébration aux Cordeliers.

Par manque de place, cette célébration est réservée aux confirmands et à leurs familles.
Cependant, nous vous demandons de les accompagner de vos prières, depuis chez vous.

  ***********************

  Le 21 juin, le diocèse de Lausanne-Genève et Fribourg reçoit le pape François.

Une messe, ouverte à tous aura alors lieu à « PALEXPO » à 17h30.

Les fidèles intéressés sont tenus de  s’annoncer auprès du secrétariat jusqu’au 20 mai, un car sera organisé par la paroisse pour s’y rendre.

*********************** 

Rassemblement diocésain des équipes du Rosaire

Vendredi 1er juin 9h30 – 16h30  à Domblans – salle des fêtes

Rassemblement des Equipes du Rosaire

 « L’Évangile avec Marie, notre mission »

********************************************

INTENTIONS DE MESSES du 13 au 20 mai 2018

Samedi 12/05/2018 18h : Perrigny Famille DALOZ-CHAUVIN,

Jean THEVENOD,

René BOISSON,

Familles PUGET-PIRAT,

Marie-Josèphe TISSOT,

François PICARD,

Pour les âmes du purgatoire,

Michel ARQUES (anniversaire),

Dominique MONAT,

Léon PROST,

Pour les Sœurs de l’Alliance,

Georges NICOLAS (anniversaire).

 

 

Dimanche 13/05/2018

 

7ème dimanche

de Pâques

 

 

 

9h : St Désiré

10h30 : Cordeliers

10h30 : Vevy

Lundi 14/05/2018

St Matthias

18h30 : Cordeliers Pour les Sœurs de l’Alliance,

Martine GUYON.

Mardi 15/05/2018

Ste Denise

8h30 : Cordeliers Pour les Sœurs de l’Alliance.
Mercredi 16/05/2018

St Honoré

18h30 : Cordeliers Pour les Sœurs de l’Alliance,

Défunts familles HERODY-VUITTON et CHALUMEAU-DANG.

Jeudi 17/05/2018

St Pascal

8h30 : Cordeliers

 

Pour les Sœurs de l’Alliance.
Vendredi 18/05/2018

St Eric

9h : St Luc

18h30 :  Cordeliers

18h30 :  Conliège

Pour les Sœurs de l’Alliance.
Samedi  19/05/2018

St  Yves

8h30 :  Cordeliers Pour les Sœurs de l’Alliance.
Samedi  19/05/2018 18h30 : St Luc  
 

 

Dimanche 20/05/2018

 

Fête de Pentecôte

 

 

 

9h : Conliège

10h30 : Cordeliers

10h30 : Vevy

Jean et Edith PEROZ,

Intentions particulières,

Famille PROST-LHOMME,

Nicole DOREY et sa famille,

Yvette GUILLEMIN,

Marie-Thérèse et Roger BUFFARD,

Défunts des familles PONCET-PROST-VILLET, Défunts des familles AMYON-MAGONI-MEUNIER,

René MILLET et sa famille,

Familles MILLET-PAILLARD-PERRET.                          

Neuvaine à Notre Dame de Lorette Du jeudi 10 mai au vendredi 18 mai

Du jeudi 10 mai au vendredi 18 mai, tous ceux qui le souhaitent peuvent se rendre à la chapelle Notre Dame de Lorette au bout de la rue Haute à Conliège. Nous nous retrouvons dès 20h00 pour prier aux intentions de notre Doyenné.

IMAG0479IMAG0482

PRIERE A NOTRE DAME DE LORETTE 

Sainte Vierge Marie, nous vous vénérons sous ce titre cher à notre piété.

Chargée de la glorieuse mission de nous donner Jésus, vous nous demandez aussi nos âmes pour les livrer à son incomparables amour.

Ô notre douce Mère votre tendre charité, vos incessants bienfaits ravissent nos cœurs, nous les abandonnons à votre maternelle sollicitude.

Daignez s’il vous plait, continuer à vous montrer notre protectrice et notre douce Reine. Donnez à nos familles les biens du temps et de l’éternité.

Donnez nos âmes à Jésus et obtenez-nous de demeurer dociles à ses inspirations et fidèles à sa loi, de nous élever au dessus des vanités de ce monde, de nous diriger vers le ciel pour y goûter éternellement, dans la joie de votre présence, l’amour de votre admirable Fils. Amen

homélie de l’Ascension

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là, Jésus ressuscité se manifesta aux onze Apôtres et leur dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien. »

Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. Quant à eux, ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.

Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. Quant à eux, ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile. Deux mouvements dans cette phrase de l’évangile de ce matin : un mouvement vertical : Jésus est enlevé au ciel et un mouvement horizontal : les apôtres vont proclamer partout l’Evangile. Un mouvement vertical et un second horizontal, comme le signe de la croix. Et à l’intersection : Jésus le Fils éternel de Dieu fait homme. Il est la jonction entre le Divin et l’humain, pleinement Dieu et pleinement homme il est à la fois la source de notre agir sur cette terre et la porte de notre accès à l’éternité auprès du Père.

Le premier mouvement est donc celui du retour du Seigneur Jésus vers le Père. En montant au ciel et en s’asseyant à la droite de Dieu, Jésus permet trois choses importantes : d’abord il remonte vers son Père avec notre humanité. Comme le rappelle Paul aux Ephésiens : celui qui était descendu est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux pour remplir l’univers. Venu dans notre chair pour assumer une vie d’homme, il retourne vers le Père pleinement homme. En sa personne Il a glorifiée notre humanité, Il l’a divinisée, la rendant capable de participer à la nature divine, à la communion avec les trois personnes de la Trinité. En ce sens, Jésus nous précède, il nous ouvre le chemin, désormais, avec notre humanité restaurée et divinisée, nous pouvons espérer monter plus haut que tous les anges, plus haut que toutes les créatures visibles et invisibles : C’est notre humanité glorifiée qui est assise auprès du Père.

En remontant vers son Père, Jésus nous permet la liberté de choix. En effet, pour que le processus de notre divinisation soit choisi librement par chacun de nous, le Seigneur devait quitter notre monde visible. Rappelez-vous la ¨parole de Jésus à Thomas : « heureux ceux qui croient sans avoir vu ! ». En quittant notre monde il permet, par un acte de foi basé sur ce que nous avons entendu et appris de Lui, de nous attacher plus fortement et plus véritablement à sa personne.

Enfin, retourné auprès du Père, il peut envoyer à ses disciples ce qu’Il a promis, comme nous l’avons entendu dans la lecture des Actes des Apôtres : vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. Grâce à l’Esprit Saint qui nous est donné par Jésus assis auprès de son Père, nous pouvons initier le second mouvement : proclamer partout l’Evangile.

Tout acte de foi doit trouver un accomplissement dans notre vie. Il ne suffit pas que les mots de la foi animent nos lèvres, il faut aussi qu’ils fassent agir nos mains en vue du bien commun et du service des autres. Il doit y avoir une conformité de plus en plus grande entre nos actes et nos paroles. Dire « je crois en Christ » exige d’agir en chrétien, c’est-à-dire, d’agir au nom de Jésus.

C’est le Seigneur Jésus qui le dit dans l’évangile : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien.

Notre action doit prendre trois directions :1/ lutter contre le mauvais en chassant sans relâche le diable et ses démons du cœur des hommes ; 2/ lutter contre les hérésies, débusquer les fausses images de Dieu, dénoncer les manipulations que peuvent en faire les hommes (le poison c’est cela !) y compris dans l’Eglise ; 3/ user de compassion auprès des malades, leur apporter les secours de la religion.

Et st Paul, exhorte les Ephésiens à se conduire d’une manière digne de leur vocation : ayant beaucoup d’humilité, de douceur et de patience, se supportant les uns les autres avec amour ; ayant soin de garder l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix. Agir ainsi transforme notre vie en un évangile lisible et compréhensible pour nos contemporains. Notre vocation de Chrétien c’est de faire de notre vie un chemin vers le Christ pour ceux qui ne le connaissent pas encore : que notre amour, notre qualité d’écoute et de service, notre compassion, notre attachement à la vérité, soient les lumières de la foi qui attirent au Christ.

Alors offrez-vous à Dieu par Jésus pour qu’il fasse de votre vie, saisie et transformée par l’Esprit Saint une louange à sa gloire, un merveilleux témoignage des prodiges que peut faire son amour en celui qui s’y livre en toute confiance. Amen

homélie donnée lors de la messe de clôture de la retraite de première Communion.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je m’en vais maintenant auprès de Celui qui m’a envoyé, et aucun de vous ne me demande : “Où vas-tu ?” Mais, parce que je vous dis cela, la tristesse remplit votre cœur. Pourtant, je vous dis la vérité : il vaut mieux pour vous que je m’en aille, car, si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l’enverrai.

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là, dans la ville de Philippes, la foule se déchaîna contre Paul et Silas. … on les jeta en prison, en donnant au geôlier la consigne de les surveiller de près. …. Le geôlier, tiré de son sommeil, vit que les portes de la prison étaient ouvertes ; … Ayant réclamé de la lumière, le geôlier se précipita et, tout tremblant, se jeta aux pieds de Paul et de Silas. Puis il les emmena dehors et leur demanda : « Que dois-je faire pour être sauvé, mes seigneurs ? » Ils lui répondirent : « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et toute ta maison. » Ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu’à tous ceux qui vivaient dans sa maison. À l’heure même, en pleine nuit, le geôlier les emmena pour laver leurs plaies. Aussitôt, il reçut le baptême avec tous les siens. Puis il fit monter chez lui Paul et Silas, il fit préparer la table et, avec toute sa maison, il laissa déborder sa joie de croire en Dieu.

Cet extrait de l’évangile de saint Jean se situe avant l’arrestation de Jésus et sa condamnation à mourir sur la croix. Pour démontrer à ses disciples qu’il maitrise et choisit librement de vivre tous les évènements qui vont arriver, il leur décrit par avance ce qui va se passer, les sentiments qu’ils vont ressentir. Il va aussi leur parler du futur, de ce qui va se passer après sa mort et sa résurrection. Il les rassure en les aidant déjà à prévoir l’avenir et même il promet de les aider. Voyons cela ensemble.

1/ d’abord Jésus commence à dire : « Je m’en vais maintenant auprès de Celui qui m’a envoyé ». Par ces mots il rappelle d’abord qu’il a été envoyé par Dieu, d’auprès de Lui, pour révéler aux hommes les projets de Dieu pour eux. Jésus nous a appris que Dieu est un Père, un papa qui aime chacun de ses enfants jusqu’à donner son Fils comme frère à tous les humains de la terre. Ensuite Jésus nous redit qu’il doit repartir vers son Père. Une fois que son message est donné aux humains, que ses disciples ont bien compris ses paroles, Jésus doit retourner vers Dieu son Père.

2/ cette annonce de Jésus, cause de la peine aux disciples. Et Jésus sait quels seront leurs sentiments quand cela arrivera, c’est pour cela qu’il leur dit : aucun de vous ne me demande : “Où vas-tu ?” Mais, parce que je vous dis cela, la tristesse remplit votre cœur. En effet, c’est pour nous comme pour les amis de Jésus à l’époque, quand quelqu’un qu’on aime nous annonce qu’il va partir loin, ou alors quand cette personne meurt, nous sommes tristes car nous comprenons que nous ne la reverrons pas tout de suite.  La tristesse est normale et Jésus l’assume. Cependant Jésus affirme qu’il vaut mieux pour nous que je m’en aille, Jésus nous fait comprendre que s’il repart vers son Père d’autres choses vont pouvoir advenir  qui seront bénéfiques pour nous. Cette promesse de Jésus doit transformer notre tristesse en joie. Car Jésus ne va pas dans le vide et le néant, mais vers son Père, il nous ouvre un chemin de vie en nous ouvrant les portes du ciel. Et pour nous guider sur ce chemin il nous promet d’envoyer une aide, un défenseur : l’Esprit Saint.

3/ Et c’est là mon 3° point : Jésus affirme : « si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l’enverrai. » Ainsi Jésus ne nous laisse pas orphelins, il ne nous abandonne pas, il nous promet de nous envoyer d’auprès de Dieu une force : le Saint-Epsrit. Et depuis l’évènement de Pentecôte d’il y a 2000 ans nous savons que Jésus a dit vrai, qu’il a réalisé ses promesses. Car les apôtres et les disciples de Jésus qui étaient tout tristes de sa mort puis de son départ vers le Père sont devenus des évangélisateurs heureux ne craignant plus le pouvoir romain ou juif. L’Esprit de Dieu qui est venu sur eux les a remplis de force et de joie, de foi et d’amour pour tous les hommes et les femmes de tous les temps. Et ainsi, comme Paul et Silas dans la 1° lecture, la Bonne Nouvelle de Jésus venu sauver tous les humains et qui est allé au ciel nous préparer une place, s’est répandue dans le monde entier, jusqu’à châtel ce soir, grâce à l’audace et à l’amour des amis de Jésus à travers les siècles. Tous ont eut confiance dans la promesse de Jésus, ils ont eu confiance dans la parole des amis de Jésus, dans la parole des prêtres, des missionnaires, des évêques à travers les siècles. Et c’est cette même bonne nouvelle que nous vos catéchistes, vos parents, vos prêtres nous vous transmettons. Et bientôt se sera à votre tour. Et comme Paul, quand une personne vous demandera Que dois-je faire pour être sauvé ? Vous pourrez répondre : Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et toute ta maison. Alors vous aussi, comme Paul vous annoncerez la parole du Seigneur à tous ceux qui vivent dans la maison. Et vous inviterez ces personnes à recevoir le baptême. Vous verrez alors des choses et des comportements extraordinaires : vous verrez l’Esprit de Dieu à l’œuvre dans le cœur des gens, vous verrez l’amour prendre toute sa place dans la vie des gens, vous verrez ces personnes laisser déborder leur joie de croire en Dieu.

Voilà tout ce que fait l’Esprit Saint si vous le laissez agir dans votre cœur de jeune chrétien : il augmente votre foi, il vous permet de regarder avec confiance vers le ciel et il vous donne l’audace d’annoncer avec joie le salut de Dieu à tous les hommes. Alors vous êtes prêts pour partir à l’aventure de la foi ? Amen

retraite de première Communion à Châtel

 

Ce mardi 08 mai, 29 enfants de notre doyenné accompagnés de 9 catéchistes et de 2 mamans ont passé la journée à Châtel pour entrer un peu plus dans le grand mystère de l’Eucharistie.

au menu le matin : prières, chants, découverte des textes Bibliques qui nous font entrer dans la compréhension de l’Eucharistie comme celui relatant la multiplication des pains.

le repas délicieux et copieux pour la joie des enfants et des animateurs! L’occasion d’apprendre à chanter « nos 5 pains et nos 2 poissons » pour bénir le repas!

l’après-midi, après un temps d’initiation à la lectio divina avec le père Arnaud, c’est Christopher, notre séminariste en stage à Lons, qui a fait découvrir aux enfants le nom et la fonction des différents objets nécessaires à la célébration de la messe : calice, ciboire, manuterge, pal, purificatoire, patène, etc. Pendant qu’un groupe découvrait tout cela, un autre retraçait le déroulement complet d’une Eucharistie grâce à un jeu de dominos. Cette journée s’est achevée par la messe célébrée en présence des parents venus nombreux nous rejoindre pour  l’occasion!

20180508_151637

tout cela alterné par des jeux, le goûter et récréations que le beau temps a quasi transformés en beaux souvenirs!